Aller en haut
Aller en bas



 
RETROUVEZ-NOUS A CETTE ADRESSE ♥️

Partagez | 
 

 Lys Donahue ◊ Give me some truth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
« Invité »





avatar








MessageSujet: Lys Donahue ◊ Give me some truth    Dim 28 Oct - 11:31

Lys Donahue


« I read somewhere how important it is in life
not necessarily to be strong but to feel strong »

Zippora Seven ©️ Crédit



Identité


Je porte de le doux prénom de Lys Et l'atypique nom Donahue mais on m'appelle Lyli . J'ai presque 22 ans, mais j'en fais un peu plus. Je suis né(e) le 31 Octobre 1990 dans l’Etat d’Alabama et je suis une américaine moyenne, avec de lointaines origines Irlandaises. Je suis une talamascienne nevrosée hétérosexuelle encore novice Et je suis une jeune universitaire .

J’ai officieusement le don de clairaudience, officiellement je ne suis qu'une schizophrène ; Impatiente créature, vous vous demandez sûrement qu’elle est cette diablerie ? Une sorte de pouvoir extra-sensorielle qui en rend fou plus d’un ou vous en donne simplement l’allure. Contrairement à la clairvoyance il n’est qu’auditif : une petite voix intérieur prend un malin plaisir à vous susurrer, crier ou sangloter des mots, des paroles qui sont dénué de sens pour qui refuse de l'écouter.
Ce don s’acquiert au fil du temps. Il est d’abords présent sous la forme d'un sifflement agaçant, puis il se précise et des chuchotements quasi inaudibles vous hantent continuellement. En tendant l'oreille on finit par mieux les distinguer, et cette voix en vient à vous obséder. Le doute puis la terreur s'installe lorsque vous comprenez que vous êtes seule à entendre son chant macabre. Mais il faut lutter, ne pas céder à la facilité, ni se laisser submerger par ses émotions .
Ignorer cette voix effrayante ? Avec du temps et des neuroleptiques il est possible que votre cerveau si ferme hermétiquement, mais la plupart des tentatives virent à la folie véritable.
Lys a tu sa malédiction, consciente qu'aucun proches ne seraient enclin à la croire. Pourtant depuis ces quinze ans cette dernière l'enquiquine et l'épuise. Difficilement muette à ses imprécations, elle se surprend à lui répondre avec véhémence. A cause de ses frasques publiques, beaucoup la qualifie d’excentrique et la fuient. Elle-même se questionnait sur sa santé mentale, jusqu'à ce qu'elle soit repérée par le Talamasca ..






Histoire


« Ce qui est créé par l’esprit est plus vivant que la matière »

***



Derrière l'écran


Age 19 ans et toutes ses dents Fréquence de connexion ; minimum quatre fois semaine sauf si mon lit me retient en otage Comment avez-vous connu le forum ? En me baladant de liens en liens
Comment trouvez-vous le forum ? Miam <3
Multicompte ? [ ] OH YEAH / [X] NOT TODAY.
Code (en hide) :



Dernière édition par Lys Donahue le Mer 31 Oct - 6:40, édité 33 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »





avatar








MessageSujet: Re: Lys Donahue ◊ Give me some truth    Dim 28 Oct - 12:58

Bienvenue Lys. ** Bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »





avatar








MessageSujet: Re: Lys Donahue ◊ Give me some truth    Dim 28 Oct - 13:28

Meeerci pour la bienvenue . Tout va bien, j'en ai à revendre super
Revenir en haut Aller en bas
Tess E. Littleton
« SERIAL KICKEUSE »





avatar



▌A débarqué le : 22/07/2010
▌Parchemins : 12385
▌Quantité de sang disponible : 11857
▌ Code couleur : #5F9EA0 - cadetblue
▌Age du personnage : 28 ans
▌Rang : Loque dépressive
▌Job : Maman perdue


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Bon
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Lys Donahue ◊ Give me some truth    Dim 28 Oct - 14:23

bienvenue et bon courage pour ta fiche I love you n'hésite pas si tu as des questions coeur

_______________________________________




Rouge Ardent

« As-tu trouvé loin des vies, loin des larmes, ton idéal Rouge Ardent ? As-tu froid, trembles-tu quand tu dors ? Tu disais "tout s'évapore"... Tu as eu tort. Corps à corps j'en rêve encore. Le feu, le vent, mille volcans Rouge Ardent. Quand tu m'embrassais fort... j'en rêve encore. Le jour se lève... encore ♦️ »