Aller en haut
Aller en bas



 
RETROUVEZ-NOUS A CETTE ADRESSE ♥️

Partagez | 
 

 " In the land of the blind, the man with one eye is king " - Svetlana Petrova

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Svetlana Petrova
« »





avatar



▌A débarqué le : 16/03/2013
▌Parchemins : 41
▌Quantité de sang disponible : 10350
▌ Code couleur : [color=palegoldenrod]
▌Age du personnage : 987 ans
▌Rang : Membre du Clan Newrewell
▌Job : Musicienne à ses heures perdues
▌Citation : /


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement:
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: " In the land of the blind, the man with one eye is king " - Svetlana Petrova   Sam 16 Mar - 14:45

Svetlana Petrova


« L'intuition est une vue du coeur dans les ténèbres »

Amanda Seyfried ©️ Tumblr



Identité


Je m'appelle Svetlana Petrova mais on m'appelle Lana. J'ai 987 ans, j'en fais 25. Je suis né(e) le 17 Février à Kiev et je suis Russe, avec des origines Unkrainiennes. Je suis une Vampire Bisexuelle et je suis Membre du clan Newrewell.

Capacité Spéciale ; Perception des Auras :

Malgré ma cécité, je sais déceler ce qu'il se passe autour de moi. Chaque entité que je rencontre ou côtoie quelques instants, se différencie par sa bonté ou sa méchanceté. Ce qui me permet d'associer des couleurs à chaque trait de caractère que celui-ci soit bon ou mauvais.
De toute évidence, lorsqu'une autre race se présente à ma "vue", là aussi l'Aura colorée se manifeste. Je n'ai pas besoin de me concentrer pour faire état de cette qualité, j'ai appris à vivre avec les siècles, et à la comprendre.



Histoire


« La vision est l'art de voir les choses invisibles »


- Mère ? Pourquoi existons-nous ?

- Pour briller aux yeux de nos maris et pour resplendir aux regards concupiscents de nos amants ma chère Lana.

C'était toujours par ces propos que me répondait ma mère quand nous discutions dans le patio de notre résidence. Elle brodait toujours, quand je jouais de la harpe et que je m'adonnais aussi au plaisir du violon et à la délicate sonorité de mes mains fines sur les touches bicolores du piano d'ébène. Piano offert par mon père le jour de mes dix ans. Depuis toute petite ce dernier, m'initiait à la musique, et j'aimais cela. Silencieuse et studieuse, j'apprenais consciencieusement auprès d'un précepteur personnel les rudiments que pouvait m'offrir cette discipline artistique. Mon père avait jugé que je ne devrais pas voir le monde si tôt et que je devais m'appliquer à être une future épouse aimante dans cette Ukraine glacée. A l'époque les mœurs étaient ainsi, et de toute manière, on m'avait éduquée pour être une épouse parfaite. Épouse qu'avait été ma mère et sa mère avant elle. Alors, je ne dérogerais pas à la lignée.

Les bals qu'offraient mes ascendants étaient fastidieux à cette époque et je m'y pliais avec toutes les convenances possibles. Ma mère et mon père aimaient me présenter à leurs invités, tous aussi érudits que le fut mes aïeux. Je brillais parmi ces heures les plus sombres de l'Ukraine et malgré moi, j'aimais être au centre des attentions que l'on pouvait m'apporter. Or, conviée encore une fois à ses fastueuses démonstrations, je vis avec stupeur mon père discuter avec l'un des invités. Il s'appelait Dimitriov Malevitch, riche héritier d'une lignée princière et avait tout juste vingt ans. Et pour ma part, mes parents n'attendirent pas cet âge-ci pour me marier, je fus donc mariée à tout juste dix-sept ans, quelques heures après que fut célébré mon anniversaire. Je déménageais donc, à quelques lieues de ma si adorée ville natale pour vivre dans le domaine que m'offrait mon nouvel époux.

Je tentais de renouer avec mes passions passées sous le regard toujours intéressé de mon époux. Mais les années s'égrainaient petit à petit, et finalement je n'aimais pas cette nouvelle vie. Dimitriov, j'en arrivais à abhorrer sa présence à mes côtés. J'en arrivais même à le trouver hideux, et pourquoi sortait-il toujours de nuit ? Pourquoi mon père si cher à mon cœur m'avait-il laissée épouser cet individu détestable ? Mais je ne lui en voudrais jamais, je l'aimais trop pour cela. Mais le miroir présent sur ma coiffeuse ne me mentait pas lui, mariée à cet homme je me voyais décliner, mourir à petit feu. Mes mèches blondes avaient perdu de leur éclat de blé et mon regard si intense et clair s'était atténué. J'étais devenue laide. Et quelles étaient ces marques presque effacées présentes sur mon cou gracile ? Je ne pouvais plus continuer à vivre avec lui, je devais m'en aller. Pour ma propre survie.


7ans de vie commune. J'étais partie au bout de sept années présentes à côté de cet être qui me révulsait. Je lui avais laissé mes affaires et un pan de ma vie, j'étais partie sans nulle autre forme de procès. J'avais claqué la porte de notre foyer un soir de Décembre pour ne plus jamais revenir. J'errais dans les chemins glacés et tortueux, avec pour seul artifice la fourrure de renard blanc que m'avait offert mon délicieux époux lors de nos noces. Défaisant mes frêles épaules de cet artifice, je le jetais au loin, oubliant par la même ce qui me rattachait à cette vie que je détestais désormais. Mes pas me dirigeaient inexorablement vers ma ville natale, les larmes aux yeux, je me devais de continuer. Mais mon corps ne suivait plus, me suppliant de m'arrêter. Ce que je fis, haletante à quelques heures de Kiev.

Kiev. La grande. Celle qui m'a vue naître et qui me verra mourir. Mes fines jambes meurtries ne me portaient plus, mais je savais où me rendre afin de louer le Seigneur. Les dernières forces m'étreignirent tandis que je me dirigeais vers Sainte-Sophie, Cette dernière, bien qu'elle était à ses prémices, enchantait mon regard vert presque translucide. Ma silhouette se dessinait sur les murs de cette cathédrâle, tandis que pieds nus, je priais. Je priais pour expier mes vilaines pensées envers mon époux, ce cher Dimitriov que j'aurais voulu tuer de mes propres mains. Mon regard se dirigeait vers le ciel, que l'on pouvait voir encore, et j'entamais une homélie. Mais à peine quelques secondes après que j'eus entamé mon chant lyrique, je fus perturbée par un bruit. Inquiète, je dirigeais mon regard vers la source, alors que l'intrus sortit de l'ombre.

Et je le reconnus, malgré la pénombre envahissant l'immense édifice en construction. Non, pas Lui.

Un sourire goguenard étirait les lèvres fines de Dimitriov, tandis qu'apeurée, je ne pouvais que contempler celui que je voulais tant fuir. Comment avait-il su que je serais ici ? Pourquoi mon Dieu était-il tant cruel avec moi ? L'avais-je déçu, moi la bonne enfant, toujours désireuse de bien faire ? Mon Bourreau s'approchait lentement de moi, pendant que je reculais devant sa prestance, effrayée. Je trébuchais sur les gravas, et m'étendis sur le sol devant lui. Je vis qu'il en riait de cette faiblesse qui me faisait défaut. Il n'attendit pas, il fondit sur moi en l'espace de quelques secondes, son haleine glacée soufflant sur ma peau tiède. Dimitriov ne m'en voulait visiblement pas d'être partie, car serein, il commençait à me couvrir de baisers, dans mon fin cou. Mais la tendresse avait laissé vite place à l'effroi et à la douleur ... J'avais mal. Je sentais le sang s'échapper de mon corps et je perdais la vie. Celle que j'aurais voulu, éprise de liberté.

- Bois ce que je t'offre ma si chère épouse. Bois cette vie éternelle qui t'attend à mes côtés. Je t'ai punie pour cette impertinence, tu n'aurais pas dû fuir ma mie.

Alors qu'il terminait sa phrase, je le vis plaquer son propre sang entre mes lèvres. Et inexorablement, j'étais attirée vers les Ténèbres.

La suite ne fut que souffrance et désillusions à ses côtés. Ma nouvelle condition, je préférais l'oublier, me noyant dans ma passion première : la musique. Mais docile et serviable, je suivais celui que j'appelais désormais mon "Sire". J'étais revenue dans ce foyer que j'avais quitté, retrouvant mes affaires et pleurant sur le Monstre que Dimitriov avait engendré. J'avais été figée dans cette enveloppe charnelle le jour de ma vingt-cinquième année, je ne vieillirais plus. Je ne mourrais plus. Je défiais Dieu le Saint Père sur son propre terrain, je n'étais plus une de ses créatures aimantes et humaines, j'étais devenue un blasphème. Une honte au regard du Saint Père. Je savais au fond de moi-même que nous serions punis pour nos péchés. L’Église toute puissante, nous brûlera sur le bûcher de notre ignominie.

Et j'avais douloureusement raison. Un soir que nous revenions de chasse, nous fûmes pris à parti par les hommes d’Église, qui postés obséquieusement dans l'ombre attendaient notre retour. Nous n'étions pas assez forts contre toute cette armée religieuse, qui nous traîna sans ménagements jusqu'à un lieu de culte, et ironiquement ce fut la cathédrale Sainte-Sophie. Nous étions considérés comme hérétiques, n'étant plus humaine, je priais en silence pour mon salut, tandis que l'on nous attachait sur des chaises de métal. L’instigateur de notre capture nous souriait, tandis que je voyais Dimitriov montrer ses crocs blanchâtres et se débattre. Mais au vu du regard de notre futur Bourreau, nous ne serions pas relâchés de sitôt. Une nuit. Une nuit entière à souffrir le martyre sous les brimades indécents de ces hommes d’Église. Mais fière, comme me l'avait appris ma mère, je fixais la Mort en face. Toujours.

- Sale créature ! Tu oses me regarder, me fixer avec ce regard ignoble. Tu n'es plus rien au regard du Divin, tu es une anomalie et je m'en vais de ce pas arracher ce regard fourbe qui m'exaspère tant !

Attachée sur ma chaise, moi aussi je me débattais tandis que je voyais le Père s'emparer d'instruments chirurgicaux. La dernière chose que je vis, fut cet instrument se rapprocher de mon regard clair et assuré. La suite, ne fut que cris et douleur mêlés. Je sentais du sang s'échapper sur mes joues blanches, il avait mis des actes sur ses paroles. Il avait pris mes yeux. Baissant la tête, et impuissante, mais sonnée par le choc, je retombais sur le sol. Presque morte. Là aussi, les derniers sons que j'entendire furent la voix et les supplications de Dimitriov. Les hommes heureux d'avoir débarrassé de la Terre, deux entités maléfiques s'en allèrent, comme ils étaient venus. Et mon Sire, lors de cette nuit affreuse où j'avais perdu mes yeux, était mort.

J'étais enfin débarrassée de lui, et de son ascendance sur ma personne. J'étais heureuse, malgré ma cécité. Et pour seul souvenir de mon humanité perdue, j'emportais avec moi mon cher Stradivarius. Il m'accompagnerait durant ce long périple qui m'attendait. Seule et perdue, je dirigeais mes pas vers l'Ouest. Toujours plus vers l'Ouest. La Musique était mon Catharsis et mon exutoire, devant cette inhumanité qui me dévorait toute entière. Durant des siècles, je survivais. Seule. Mais ma solitude, fut stoppée par une rencontre. En l'an de grâce 1527, je rencontrais celui qui allait m'offrir un nouveau foyer; Et allait me rendre ma vue, irrémédiablement perdue. Il s'appelait Luthìan, Vampire millénaire et respectueux envers moi. Il m'a offert une place au sein de son clan, Newrewell, et j'y avais bonne place. Mais la vue qu'il m'offrit ne fut que temporaire et je devais me plier à des rituels qui ne m'enchantaient guère. Au départ, je prélevais des regards sur les morts, mais je compris rapidement que cela ne m'apportait rien.

Alors j'allais inexorablement vers les Humains. Entités que je respectais tant, mais je n'avais pas le choix. Je devais m'abreuver de leur souffrance, et de leur regards.

Mais l'Amour de la Musique ne m'a jamais quittée et pour preuve, je dispense mon savoir lors de cours du soir dans le Conservatoire, de ma nouvelle ville, la Nouvelle-Orléans.







Derrière l'écran


Pseudo ; Lex Âge ; Non, non vous ne saurez pas ... Fréquence de connexion ; Logiquement, tout les jours Smile Comment avez-vous connu le forum ? Very Happy Comment trouvez-vous le forum ? Magnifique, sinon je ne serais pas dessus;Multicompte ? [X]OH YEAH / [ ]NO. Code (en hide) : Oki by Lexouille


Dernière édition par Svetlana Petrova le Dim 17 Mar - 13:17, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Darius Von Verlagen
« »





avatar



▌A débarqué le : 28/12/2012
▌Parchemins : 1516
▌Quantité de sang disponible : 11711
▌ Code couleur : #8B0000 - darkred
▌Age du personnage : 103 ans
▌Rang : Membre du clan Blackstone
▌Job : Chasseur de primes et expert en armes à feu
▌Citation : There's a beast in every man and it stirs when you put a sword in his hand.


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance maléfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: " In the land of the blind, the man with one eye is king " - Svetlana Petrova   Sam 16 Mar - 15:03

hug

Et sinon, re-bienvenue (même si tu vas foutre mon perso en l'air Arrow)
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2692-darius-von-verlagen-such-mich-find-mich http://cup-of-blood.1fr1.net/t2677-darius-von-verlagen-du-spielst-gott http://cup-of-blood.1fr1.net/t2691-darius-von-verlagen-kommst-du-mit-mir-spielst-du-mit-mir
M. Rehan O'Neal
« You know I'll be your Queen »





avatar



▌A débarqué le : 08/01/2011
▌Parchemins : 1455
▌Quantité de sang disponible : 12279
▌ Code couleur : #deb887
▌Age du personnage : 39 ans
▌Rang : Kali du Pard
▌Job : Danseuse au Narcisse Enchaîné
▌Citation : « Sans ambition il n’y a pas de talent. »


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance maléfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: " In the land of the blind, the man with one eye is king " - Svetlana Petrova   Sam 16 Mar - 15:07

Rebienvenue ! (a)
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2014-rehan-i-m-gonna-show-them-what-i-m-made-of-the-killer-queen-inside-me-is-coming-done http://cup-of-blood.1fr1.net/t2084-maav-rehan-o-neal-uc
Mattie Odair
« Membre du Mois ♥ »





avatar



▌A débarqué le : 24/11/2012
▌Parchemins : 588
▌Quantité de sang disponible : 12641
▌Age du personnage : 20
▌Rang : Membre du clan Blackstone


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: " In the land of the blind, the man with one eye is king " - Svetlana Petrova   Sam 16 Mar - 16:25

Rebienvenue Razz

♥️♥️♥️
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2596-mattie-oo-les-sujets http://cup-of-blood.1fr1.net/t2591-mattie-oo-you-re-just-a-cannibal-and-i-m-afraid-i-won-t-get-out-alive-fini http://cup-of-blood.1fr1.net/t2595-mattie-oo-never-wanted-everything-to-end-this-way#118731
Garrett J. Morgan
« Crazy Sufferin Style »





avatar



▌A débarqué le : 28/01/2013
▌Parchemins : 100
▌Quantité de sang disponible : 10572
▌ Code couleur : coral
▌Age du personnage : 290 ans
▌Rang : Membre du clan Blackstone
▌Job : Danseur au Feu Bloody Mary


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: " In the land of the blind, the man with one eye is king " - Svetlana Petrova   Sam 16 Mar - 16:41

Rebienvenue Very Happy
ticoeur
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2795-soldat-morgan-crazy-sufferin-style-100#125432 http://cup-of-blood.1fr1.net/t2802-soldat-morgan-les-liaisons-dangereuses
Svetlana Petrova
« »





avatar



▌A débarqué le : 16/03/2013
▌Parchemins : 41
▌Quantité de sang disponible : 10350
▌ Code couleur : [color=palegoldenrod]
▌Age du personnage : 987 ans
▌Rang : Membre du Clan Newrewell
▌Job : Musicienne à ses heures perdues
▌Citation : /


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement:
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: " In the land of the blind, the man with one eye is king " - Svetlana Petrova   Sam 16 Mar - 17:00

Merci à vous 4 mes chatons bisous
Revenir en haut Aller en bas
J.O Saldaña Núñez
« Sociopathic Huntress »





avatar



▌A débarqué le : 23/12/2012
▌Parchemins : 664
▌Quantité de sang disponible : 11382
▌Age du personnage : 26 ans.
▌Rang : Hunting vengeful bitch
▌Job : Valette de pied au casino
▌Citation : Il faut parfois savoir tirer un trait sur certaines personnes. Ou une balle.


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: " In the land of the blind, the man with one eye is king " - Svetlana Petrova   Dim 17 Mar - 12:19

Re bienvenue parmi nous ! :3
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2672-jo-_-follow-the-leader-or-make-up-all-the-rules http://cup-of-blood.1fr1.net/t2694-jo_-yes-it-s-nice-to-meet-me
Svetlana Petrova
« »





avatar



▌A débarqué le : 16/03/2013
▌Parchemins : 41
▌Quantité de sang disponible : 10350
▌ Code couleur : [color=palegoldenrod]
▌Age du personnage : 987 ans
▌Rang : Membre du Clan Newrewell
▌Job : Musicienne à ses heures perdues
▌Citation : /


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement:
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: " In the land of the blind, the man with one eye is king " - Svetlana Petrova   Dim 17 Mar - 13:18

Merci bien J.O ! ^^

Tess, j'ai fini ma fiche, je pense What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Lexy Williams
« »





avatar



▌Age : 28
▌A débarqué le : 05/02/2012
▌Parchemins : 573
▌Quantité de sang disponible : 11058
▌Age du personnage : 25 ans
▌Rang : Fouille-merde
▌Job : Mécano au Black Lion
▌Citation : Kawabounga !


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: " In the land of the blind, the man with one eye is king " - Svetlana Petrova   Dim 17 Mar - 15:38

Rebienvenue :p

_______________________________________


Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2077-lexy-williams#107247 http://cup-of-blood.1fr1.net/t2189-lexy-williams-mecano-des-lycans
Tess E. Littleton
« SERIAL KICKEUSE »





avatar



▌A débarqué le : 22/07/2010
▌Parchemins : 12385
▌Quantité de sang disponible : 11542
▌ Code couleur : #5F9EA0 - cadetblue
▌Age du personnage : 28 ans
▌Rang : Loque dépressive
▌Job : Maman perdue


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Bon
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: " In the land of the blind, the man with one eye is king " - Svetlana Petrova   Dim 17 Mar - 17:40


Félicitations !


« Tu viens d'attraper le dernier train pour l'Enfer ! »
Officiellement bienvenue sur COB ! Nickel What a Face juste, pour les yeux ; elle peut prélever ceux des morts (quand ils sont jeunes et en bonne santé, elle peut les garder le temps d'une vie humaine ; ensuite, elle doit en changer What a Face gore hin. C'est inspiré de la légende des jumelles et plus particulièrement du sort de Maharet, si ça peut t'aider (Anne Rice, les Chroniques de Vampires). Te voilà donc ajoutée chez les Newrewell ! Amuse-toi bien parmi nous, et n'hésite pas à contacter un membre du staff si tu rencontres un problème ou as besoin de renseignements ! ♥️ Ce qui suit a été rédigé pour te guider après ton arrivée tromimi

Se Préparer

A ce stade, t'as passé la validation, et ça mérite avant tout un bravo ! Tu fais officiellement parti de la famille, et tu vas pouvoir commencer à t'éclater. Mais avant, il y a encore quelques détails à régler.
Te voilà donc arrivé à la phase des obligations administratives ! Plusieurs étapes :
Pour commencer, il est prudent de faire recenser ta célébrité dans le Bottin des Avatars, en respectant le formulaire évidemment !
Si ton personnage est un Prédéfini ou bien un Scenario, n'oublie pas de préciser dans ce sujet que tu l'as choisi, afin qu'un Modérateur spécifie qu'il est désormais pris !
Pense aussi à réserver ton métier/rôle , histoire qu'on sache un peu qui est qui. De même, il te faut recenser ton pouvoir dans la Liste des Capacités. N'oublie pas de respecter le formulaire qui est proposé Wink
Puis, il est impératif de créer ta Fiche de liens, histoire de te faire quelques potes dans le coin. Tu peux aussi créer un sujet dans les Répertoires de topics, histoire de recenser tes futures aventures ! cinglé
Enfin, tu peux si tu le souhaites venir réclamer un Rang Personnalisé.

Une fois que t'as fait tout ça, t'es paré pour le jeu, soldat ! super

En revanche, il te reste encore des choses indispensables à savoir, et pour cela, on te donne directement rendez-vous dans le

GUIDE DU JOUEUR


_______________________________________




Rouge Ardent

« As-tu trouvé loin des vies, loin des larmes, ton idéal Rouge Ardent ? As-tu froid, trembles-tu quand tu dors ? Tu disais "tout s'évapore"... Tu as eu tort. Corps à corps j'en rêve encore. Le feu, le vent, mille volcans Rouge Ardent. Quand tu m'embrassais fort... j'en rêve encore. Le jour se lève... encore ♦️ »