Aller en haut
Aller en bas



 
RETROUVEZ-NOUS A CETTE ADRESSE ♥️

Partagez | 
 

 Sun hasn’t died ▬ Dylan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Byron Lockhart
« »





avatar



▌Age : 24
▌A débarqué le : 21/02/2013
▌Parchemins : 100
▌Quantité de sang disponible : 10576
▌ Code couleur : #fff
▌Age du personnage : 171 ( VIEU PEPE ! )
▌Rang : Nimir Raj ( Le patron quoi 8) )
▌Job : Patron du Black Lion
▌Citation : Vivre, ou mourir.


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement:
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Sun hasn’t died ▬ Dylan    Dim 3 Mar - 22:06

Sun Hasn’t Died
Byron Lockhart & Dylan Shepherd





Les craintes de Dylan étaient vraiment trop mignonnes. Elle se préoccupait bien de choses insignifiantes. Byron se gara dans le garage situé sous le manoir, baissant les yeux sur ses mains, il réalisa que ça faisait fort longtemps qu'il n'avait pas amené quelqu'un dans sa demeure. Du moins, un inconnu, une personne n'ayant pas la même nature que la sienne. Ses pensées s'envolèrent de nouveau pour cette femme qui ressemblait tant à la jeune fille qui était assise à ses côtés, un amour, une moitié. Déglutissant, il redressa la tête pour contempler quelques instant la métamorphes. Qu'était elle exactement ? Il n'en savait rien. Un connaissance ? Une élève ? Amie peut être. C'était plutôt compliqué à définir. Poussant un soupir silencieux, le jaguar sortit de la voiture et en fit le tour pour ouvrir la porte à Dylan, c'était le minimum quand même. Il attrapa sa main et l'entraina en dehors du garage et fit le tour de la bâtisse pour l'entrainer dans le jardin entouré de la forêt. Idéal pour sa famille hors du commun.

Arrivé vers le centre du jardin, le jeune homme se retourna pour faire face à la brunette, elle faisait partie de ces femmes qui possédaient un un charme mystérieux. Indescriptible. Affichant un sourire en coin, il se racla la gorge avant de dire d'un ton neutre. « Bon, ta leçon va maintenant commencer », il rigola légèrement. Si on le lui avait dit, tout jeune, qu'il allait donner des leçons de vies, il ne l'aurait cru. C'est vrai, Byron n'eut pas toujours été un bon exemple, tombé dans l'alcool et la décadence, sa vie n'avait plus aucune réelle valeur. Il s'est repentit depuis & tente de s'améliorer du mieux qu'il peut et d'aider les autres à ne pas faire les mêmes erreurs qu'il a pu commettre. Il s'assit en tailleur sur le tendre gazon & invita Dylan à faire de même. C'était plus simple de commencer ainsi, il était beaucoup plus facile de se concentrer. Le jeune homme ferma les yeux quelques instant avant de les rouvrir. « Je ne suis pas comme toi et de ce fait, je ne sais pas comment tu vis tes transformations, c'est pour cela que j'ai besoin que tu me dises tout ce que tu ressens quand tu te transforme. Ton état d'esprit, ton ressentit, je veux tout savoir. »

Se dévoiler à une personne que l'on connait très peu n'est pas forcément chose facile & Byron le savait. Lui même n'avait jamais parlé de ses périodes sombres à qui que ce soit, trouvant cette situation trop dégradante et preuve de grosse faiblesse. Tout homme est faible. Se faire transformer et la meilleure chose qui lui soit arrivé, pour une fois dans sa vie, il fallait qu'il combatte autre chose que ça mauvaise confiance et ses remords. Ses instincts l'ont aidés à devenir ... A se transformer en une autre personne, sa seconde nature a révélé des pans de sa personnalité qu'il ignorait lui même. Un meneur, une personne qui endosse toute responsabilité. C'était ce Byron là qu'il était devenu. Un homme mûr plus qu'un adolescent immature. Cette expérience change à jamais n'importe quel homme. Celle-ci et tellement d'autres. Le regard perdu dans le vide, Byron ne pouvait s'empêcher de ressasser les épreuves qu'il a traversé. Plus d'un siècle d'existence. Un siècle de combat, de souffrance, d'amour, de haine.

Dylan était le genre de personne qui vous fait penser à tout cela. Vous savez, on rencontre tous à un moment de notre vie une personne qui nous en rappelle une autre, une personne qui vous fait ressentir des choses que vous pensiez oubliées, enfouit au plus profond de votre cœur. Qui vous fait faire des choses insensées. Tout le poids de son statut de Nimir Raj retombe quand il se trouve avec elle. Bizarre non ?

PS : Cette chanson, est juste parfaite, c'est mon coup de coeur du moment ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Shepherd
« »





avatar




▌A débarqué le : 09/08/2012
▌Parchemins : 327
▌Quantité de sang disponible : 11167
▌Age du personnage : vingt et un ans.
▌Rang : chat, chien, lapin, voir plus encore... venez tous assister aux représentations du zoo dylan.
▌Job : étudiante en archéologie.
▌Citation : the human race is lucky i'm a nice girl, otherwise only 1/4 of them would be alive right now.


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement:
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Sun hasn’t died ▬ Dylan    Lun 4 Mar - 20:10

Dylan... Dylan se sentait par moments... Seule. Seule parce qu'hormis Rowan, elle ne connaissait pas d'autres métamorphes. Elle ne savait même pas s'il en existait d'autres, à vrai dire. Le problème était que... En tant que métamorphe, elle ne pouvait être pleinement acceptée par les humains non plus si elle venait à leur dévoiler sa véritable nature un jour. Alors oui, il lui arrivait d'avoir le sentiment de n'appartenir à rien. A aucun clan. A aucun espèce. Mais Byron... Allez savoir pourquoi, il lui donnait l'impression de l'accepter comme elle l'était. Que peu lui importait sa nature, peu lui importait ce qu'elle était ou ce qu'elle n'était pas... Il était un jaguar, elle était une métamorphe, ce n'était pas exactement la même chose et pourtant il lui avait proposé de l'aider... Oui, elle lui en était reconnaissante. Même plus. Il lui sauvait la vie, d'une certaine manière. Et puis... Elle-même ne savait pas réellement pourquoi mais elle se sentait extrêmement bien en sa présence. Sûrement que ses regards protecteurs y étaient pour quelque chose. Car oui, à chaque fois que le jeune homme posait son regard sur la brunette, elle avait l'impression qu'il ne la regardait pas... Normalement. Enfin, pas avec de l'indifférence du moins. Et ne connaissant pas son histoire passée & n'étant pas au courant de sa ressemblance avec son ancien amour, elle interprétait cela comme une affection amicale, ou quelque chose dans ce genre... Si seulement elle savait... Sûrement que son avis et sa vision des choses ne seraient plus les mêmes.

C'était donc là qu'ils vivaient tous... Byron, et sa grande famille. Tous des jaguars. N'importe quel être avec un minimum de jugeote aurait sûrement refusé l'invitation. Un humain, aller dans un endroit plein de jaguars... Il fallait être pas mal suicidaire, non ? Ou avoir confiance en le Nimir-Raj du pard, qui était Byron. Oui, Dylan lui faisait confiance, totalement, et n'avait pas le moindre soupçon le concernant. Curieuse, elle regardait à droite et à gauche, comme une gamine qui vient de débarquer à Disneyland. … Eh bien quoi ? Elle n'avait jamais approché une demeure pleine de jaguars, il fallait qu'elle en profite ! Peut-être qu'elle n'aurait plus cette chance une nouvelle fois, allez savoir !

Il vint lui ouvrir la voiture avant de la prendre par la main et de l'emmener dans le jardin. Dylan ne put s'empêcher de sourire à toutes ces petites attentions. C'est qu'il était galant, le Byron ! Une fois arrivés au jardin, le jaguar fixa de nouveau Dylan avec ce drôle de regard... Ce drôle de regard , qui était agréable, mais qu'elle n'arrivait pas vraiment à qualifier, qu'elle ne savait comment décrire ni interpréter. « Bon, ta leçon va maintenant commencer » qu'il lui dit après qu'ils se soient assis. Ah bah elle n'attendait que ça, la brunette ! « Je ne suis pas comme toi et de ce fait, je ne sais pas comment tu vis tes transformations, c'est pour cela que j'ai besoin que tu me dises tout ce que tu ressens quand tu te transforme. Ton état d'esprit, ton ressentit, je veux tout savoir. »

Il était vrai que Dylan ne connaissait pas Byron depuis beaucoup de temps... Mais, elle lui faisait confiance, encore une fois. Et elle savait très bien qu'il lui demandait cela dans le but de l'aider. Doucement, elle se laissa tomber en arrière, se couchant alors sur le dos. L'herbe était fraîche, le soleil pointait enfin le bout de son nez et une légère brise venait jouer avec ses cheveux. C'était bien plus agréable de rester ainsi qu'assise. Tout en regardant le ciel, la jeune femme prit enfin la parole. « … Quand j'étais petite, on pensait que j'étais malade. J'avais souvent des douleurs, des nausées, voir des pertes de connaissance. Et lorsqu'on m'emmenait à l'hôpital, rien ! Ca a duré comme ça pendant des années. Nausées, maux de têtes et j'en passe... Je me souviens que vers l'âge de six ans, j'ai eu, une fois, l'impression de me transformer en chat. Je pense que c'était vraiment une transformation, simplement que j'étais encore trop jeune pour m'en rendre compte. Ma mère m'avait dit que ce n'était sûrement qu'un rêve. Je l'ai alors cru et je suis passée à autre chose. Ce fut ma seule transformation jusqu'à maintenant. J'ai l'impression que durant toute mon enfance et mon adolescence, mon corps s'est uniquement préparé, construit... Puis... » Elle laissa échapper un soupire avant de poursuivre. « J'ai déménagé ici. Et ça a continué. Mais un jour... Je me suis regardée dans le miroir et... J'ai vu qu'une partie de mon corps avait été transformée, une autre non. J'ai cru que j'allais mourir. J'avais l'impression d'être un monstre ! … J'en ai parlé à un homme d'Eglise, c'est lui qui m'a expliqué car il semblait savoir ce que c'était... Et depuis, je me transforme donc à chaque fois que je panique. Que j'ai peur, ou que je suis en colère. On dirait que c'est une réaction naturelle de mon corps ! C'était un peu douloureux au départ mais maintenant je ne ressens quasiment plus rien quand ça arrive... Juste que... J'ai peur quand je suis sous forme animale. … J'ai peur de rester un jour bloquée à tout jamais en chat, en tigre ou en je ne sais quelle bestiole puis … J'ai surtout peur qu'un jour, le côté animal l'emporte sur le côté humain. J'ai peur de rester trop longtemps sous forme animale et … De perdre mon humanité. » Elle reporta alors son regard sur lui, se forçant à esquisser un sourire. L'arrivée de Dylan dans la vie du jaguar était en train de bouleverser peu à peu certaines choses. Peut-être que Byron allait en faire de même avec la sienne ?

( j'adoooooore cette chanson moi aussi donc pas de soucis. ♥ )
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2236-life-isn-t-about-finding-yourself-it-s-about-creating-yourself-dylan-shepherd-100 http://cup-of-blood.1fr1.net/t2243-dylan-friends-may-come-and-go-but-enemies-accumulate
Byron Lockhart
« »





avatar



▌Age : 24
▌A débarqué le : 21/02/2013
▌Parchemins : 100
▌Quantité de sang disponible : 10576
▌ Code couleur : #fff
▌Age du personnage : 171 ( VIEU PEPE ! )
▌Rang : Nimir Raj ( Le patron quoi 8) )
▌Job : Patron du Black Lion
▌Citation : Vivre, ou mourir.


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement:
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Sun hasn’t died ▬ Dylan    Mar 12 Mar - 13:58

Byron portait un attention particulière à la jeune femme, il écoutait ses paroles avec beaucoup d'attention, posant le doigt sur quelques détails importants, ignorant ceux qu'il considérait insignifiants. Il aimait connaitre l'histoire des personne qu'il côtoyait, le jaguar se sentait ainsi capable de comprendre leur comportement, leur manière d'agir même si cela, il le savait, ne lui procurait aucun droit. Le lycan profita d'un petit moment de non parole pour inspecter la demeure. Tout semblait calme. Rehan avait surement du partir à la chasse avec le reste du Pad pour leur indiquer les endroits sûr ... Même s'il en restait très peu. Un mince sourire se planta sur ses lèvres et il reporta son attention sur Dylan. « … Quand j'étais petite, on pensait que j'étais malade. J'avais souvent des douleurs, des nausées, voir des pertes de connaissance. Et lorsqu'on m'emmenait à l'hôpital, rien ! Ca a duré comme ça pendant des années. Nausées, maux de têtes et j'en passe... Je me souviens que vers l'âge de six ans, j'ai eu, une fois, l'impression de me transformer en chat. Je pense que c'était vraiment une transformation, simplement que j'étais encore trop jeune pour m'en rendre compte. Ma mère m'avait dit que ce n'était sûrement qu'un rêve. Je l'ai alors cru et je suis passée à autre chose. Ce fut ma seule transformation jusqu'à maintenant. J'ai l'impression que durant toute mon enfance et mon adolescence, mon corps s'est uniquement préparé, construit... Puis... J'ai déménagé ici. Et ça a continué. Mais un jour... Je me suis regardée dans le miroir et... J'ai vu qu'une partie de mon corps avait été transformée, une autre non. J'ai cru que j'allais mourir. J'avais l'impression d'être un monstre ! … J'en ai parlé à un homme d'Eglise, c'est lui qui m'a expliqué car il semblait savoir ce que c'était... Et depuis, je me transforme donc à chaque fois que je panique. Que j'ai peur, ou que je suis en colère. On dirait que c'est une réaction naturelle de mon corps ! C'était un peu douloureux au départ mais maintenant je ne ressens quasiment plus rien quand ça arrive... Juste que... J'ai peur quand je suis sous forme animale. … J'ai peur de rester un jour bloquée à tout jamais en chat, en tigre ou en je ne sais quelle bestiole puis … J'ai surtout peur qu'un jour, le côté animal l'emporte sur le côté humain. J'ai peur de rester trop longtemps sous forme animale et … De perdre mon humanité. » Byron écouta son récit sans la déranger. C'était plutôt intéressant. De bien des raisons, sa nature était différente de celle du jaguar.

La partie où les parents de Dylan l'ont emmené à l’hôpital l'a fortement intrigué. Les médecins ont du procéder à plusieurs examens et à des prises de sang pour déterminer ce qui n'allait pas bien chez l'enfant & de ce fait, puisqu'ils n'ont rien trouver, la capacité de Dylan n'est pas visible au niveau de son sang, fascinant. Si on faisait un prise de sang à Byron, il serait tout de suite repéré, à coup sûr ! la composition de son sang est différente des humains, plus complexe. Il s'attarda ensuite sur ses transformations, le moment où elle s'est réellement rendue compte qu'elle était capable de muter en animal. Byron hocha la tête quand elle eut finit et prenant un inspiration mesurée, répondit posément. « Depuis le jour où tu as pris conscience que tu étais capable de muter en animal tu as paniqué, tu as pris peur de cette partie de toi et tu essaie de la fuir plutôt que de l’apprivoiser. D'un côté, toi & moi avons vécu la même chose, on nous a imposé à tous les deux une vie que l'on ne voulait pas, dont on ne soupçonnait pas même l’existence. Nous ne sommes pas humain, du moins, dans mon cas c'est certain. Tu ne peux donc plus te permettre de te comporter comme tel. Toutes ces émotions qui t'envahissent, ce sont elles qui te dominent et te contrôlent. Tu dois rester maître de ton corps, tu ne peux te permettre le contraire. » C'était certes, dur à accepter, mais il fallait le dire. Il arrive un moment où il faut se contrôler, apprendre à gérer sa véritable nature, faire des concessions, des choses que l'on ne se serait jamais cru capable de faire.« C'est le moment de grandir Dylan, de t'accepter. Si tu arrives à faire cela, tu avancera. Sinon, tu resteras dans la position où tu es aujourd'hui et risquera ta vie. Pour nous c'est beaucoup plus difficile de l'accepter. On a eut un vie avant d'être Jaguar, des amis, de la famille. Une fois transformé, il faut tout abandonner pour plusieurs raisons. La première ? Nous sommes immortels. Impossible pour nous de côtoyer trop longtemps les mêmes personnes, de s'attacher à n'importe quel individu ne partageant pas notre nature. C'est pas vraiment facile à supporter ... Ensuite, la deuxième raison, c'est que lorsque l'on devient Lycan, on n'est plus la même personne. Il y a notre personnalité, notre esprit et ... Un autre. Le félin. Celui qui veut dominer, prendre le contrôle. Au début, on ne contrôle rien, on subit, à chaque pleine lune, on se transforme en félin et on s'abandonne totalement à ce corps, à cet instinct animal. On ne raisonne plus comme un humain. » Byron grimaça à cette pensée. Combien de fois avait-il perdu le contrôle au début de sa nouvelle vie ? Un nombre incalculable. Beaucoup de Lycan n'arrivent d'ailleurs jamais à se contrôler et c'est un trop gros risque que de les laisser vivre ... Malheureusement.

Il s'allongea à son tour à côté de Dylan, face au sol, s'appuyant sur ses coudes. La forêt était silencieuse & on pouvait entendre au loin le fleuve qui s'écoulait. On pouvait réellement dire que leur manoir était un havre de paix, reflétant leur nature féline et paisible. « Je suis sûr que ce n'est pas pareil pour toi. Que tu es chat, arrives tu à penser ? A résonner correctement ? A te comporter de la même manière que lorsque tu es humaine ? Si c'est le cas, tu n'as pas à en avoir peur, tu ne perdra pas le contrôle et tu pourras toujours reprendre ta forme humaine. Il faut juste comprendre comment.» Le jaguar afficha un tendre sourire rassurant. Il aimait bien en apprendre plus sur les autres espèces, & on peut dire que Dylan était très particulière. A la fois pareille mais tellement différente de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Shepherd
« »





avatar




▌A débarqué le : 09/08/2012
▌Parchemins : 327
▌Quantité de sang disponible : 11167
▌Age du personnage : vingt et un ans.
▌Rang : chat, chien, lapin, voir plus encore... venez tous assister aux représentations du zoo dylan.
▌Job : étudiante en archéologie.
▌Citation : the human race is lucky i'm a nice girl, otherwise only 1/4 of them would be alive right now.


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement:
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Sun hasn’t died ▬ Dylan    Lun 18 Mar - 22:07

« Depuis le jour où tu as pris conscience que tu étais capable de muter en animal tu as paniqué, tu as pris peur de cette partie de toi et tu essaie de la fuir plutôt que de l’apprivoiser. D'un côté, toi & moi avons vécu la même chose, on nous a imposé à tous les deux une vie que l'on ne voulait pas, dont on ne soupçonnait pas même l’existence. Nous ne sommes pas humain, du moins, dans mon cas c'est certain. Tu ne peux donc plus te permettre de te comporter comme tel. Toutes ces émotions qui t'envahissent, ce sont elles qui te dominent et te contrôlent. Tu dois rester maître de ton corps, tu ne peux te permettre le contraire. » Mais c'est là que résidait le problème. Dans l'humanité de Dylan. A laquelle elle tenait comme à la prunelle de ses yeux. Elle aimait être humaine, elle aimait se sentir humaine, elle ne se voyait pas autrement. Enfin, malheureusement, ses transformations venaient encore et encore lui prouver qu'elle n'appartenait pas réellement à cette partie de la société. Qu'elle se mentait à elle-même. Et plus elle se mentait, donc, à elle-même... Et plus les choses s'agravaient. Plus les transformations devenaient inctrôlables. Plus elles devenaient fréquentes. Un enfer. Et il n'avait pas totalement tort. Peut-être que... Si elle acceptait sa nature, sa véritable nature, elle serait plus apte à maîtriser son corps. Mais elle ne l'aimait pas, cette nature ! Cette nature la répugnait ! Un fardeau, qu'elle portait seule. Elle n'avait pas de pard, elle n'avait pas de meute, elle n'avait aucune famille qui lui ressemblait... Elle était seule. A devoir subir ces transformations causées par ses sauts d'humeur. Un long soupir lui échappa. Nous ne sommes pas humains. Qu'elle pensa, encore, encore et encore. En fait, une certaine partie de son esprit le savait. Oui, elle en était consciente... Mais elle ne voulait pas l'accepter. Non, elle ne pouvait pas l'accepter. Trop énorme, c'était trop énorme. Elle avait été prête à s'offrir comme pomme de sang à un vampire uniquement pour qu'il lui indique comment annuler totalement ses transformations. Et même lui ne put rien lui offrir d'autre que du self contrôle.

« C'est le moment de grandir Dylan, de t'accepter. Si tu arrives à faire cela, tu avancera. Sinon, tu resteras dans la position où tu es aujourd'hui et risquera ta vie. Pour nous c'est beaucoup plus difficile de l'accepter. On a eu un vie avant d'être Jaguar, des amis, de la famille. Une fois transformé, il faut tout abandonner pour plusieurs raisons. La première ? Nous sommes immortels. Impossible pour nous de côtoyer trop longtemps les mêmes personnes, de s'attacher à n'importe quel individu ne partageant pas notre nature. C'est pas vraiment facile à supporter ... Ensuite, la deuxième raison, c'est que lorsque l'on devient Lycan, on n'est plus la même personne. Il y a notre personnalité, notre esprit et ... Un autre. Le félin. Celui qui veut dominer, prendre le contrôle. Au début, on ne contrôle rien, on subit, à chaque pleine lune, on se transforme en félin et on s'abandonne totalement à ce corps, à cet instinct animal. On ne raisonne plus comme un humain. » C'est vrai, les lycanthropes avaient bien plus de chose à perdre qu'elle, métamorphe... Immortels... Ils étaient immortels... Voilà une chose dont Dylan ne savait rien. Peut-être l'était-elle, elle aussi ? Quoique. Non non, impossible. Elle avait tout de même une grande part d'humanité ! Malheureusement, cette part d'humanité, justement... Une fois transformée en animal... « Je suis sûr que ce n'est pas pareil pour toi. Que tu es chat, arrives tu à penser ? A résonner correctement ? A te comporter de la même manière que lorsque tu es humaine ? Si c'est le cas, tu n'as pas à en avoir peur, tu ne perdra pas le contrôle et tu pourras toujours reprendre ta forme humaine. Il faut juste comprendre comment.» Eh bien, il était là le second problème. Dylan tourna légèrement la tête vers lui pour reprendre la parole. « Justement... En fait, plus longtemps je reste sous forme animale, et moins … Moins j'ai un comportement humain. Par exemple, lorsque je suis sous forme de chat, je ne peux m'empêcher de … M-Merde. » Elle le sentait. Elle le sentait, qu'elle allait se transformer, encore une fois. Et c'est ce qui finit par arriver.

De nouveau, sous forme de chat... Elle fut tout d'abord noyée sous ses vêtements, sans même que l'on puisse voir sa petite tête. Ce n'est qu'après qu'elle en sortit. Et puis... Un insecte eut le malheur de passer par là. Et elle se mit à lui courir après et à essayer de l'attraper sans s'en rendre compte. Voilà de quoi elle parlait... Quand elle se transformait en animal. La bestiole monta sur l'épaule de Byron et Dylan, ou plutôt Dylan le chat, il vaut mieux préciser, n'hésita pas à lui sauter dessus griffes sorties, lui infligeant ainsi une blessure sans même le vouloir. Et dont l'animal qu'elle était ne se soucia même pas puisqu'elle se remit aussitôt à chasser sa proie. Elle n'eut un moment de recul... Que lorsqu'elle sentit sa forme humaine revenir. Alors elle s'arrêta net... Et courrut se cacher sous ses vêtements. Au moins, ainsi, elle aurait quelque chose sur le corps pour la cacher.

« … Oups. » qu'elle laissa échapper une fois sa forme humaine retrouvée, en se cachant avec son t-shirt et son pantalon. Ils étaient simplement posés sur elle mais au moins, ainsi, elle était tout de même un peu couverte ! Elle avait eu un bon reflexe ! « … C'est chiant, hein ? Ca arrive parfois comme ça, sans prévenir. Dès que je me sens un peu mal. … J'en ai vraiment marre. Et puis, je n'aime pas ça ! Tu l'as vu toi-même, parfois je deviens totalement incontrôlable ! L'autre fois, une amie m'a grattée unpeu la tête alors que j'étais en chat et je me suis mise à ronronner... C'est … Gênant. » elle passa alors sa main dans ses cheveux en détournant le regard, l'autre main gardant ses vêtements contre son corps de peur que le vent ne les emporte.
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2236-life-isn-t-about-finding-yourself-it-s-about-creating-yourself-dylan-shepherd-100 http://cup-of-blood.1fr1.net/t2243-dylan-friends-may-come-and-go-but-enemies-accumulate




MessageSujet: Re: Sun hasn’t died ▬ Dylan    

Revenir en haut Aller en bas
 

Sun hasn’t died ▬ Dylan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (M/LIBRE) DYLAN O'BRIEN
» (m) Dylan o' brien - Le petit ami- libre et Négo'
» (m) dylan o'brien ✈ libre
» Dylan Septembre O'Brian
» Pattie Brooks - "This Is The House Where Love Died"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cup of Blood ♥ ::  :: Mississippi River :: Manoir Lockhart-