Aller en haut
Aller en bas



 
RETROUVEZ-NOUS A CETTE ADRESSE ♥️

Partagez | 
 

 Drink today, Think tomorrow [PV Khane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nathanael Brythe
« »





avatar



▌A débarqué le : 13/02/2013
▌Parchemins : 425
▌Quantité de sang disponible : 9427
▌ Code couleur : Dark Green
▌Age du personnage : 34 ans
▌Job : Chasseur de fantôme
▌Citation : If you’re going through Hell, keep going.


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Drink today, Think tomorrow [PV Khane]   Sam 23 Fév - 19:05

Nathanael & Khane
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« « You can't drown yourself in drink. I've tried, you float.»»
John Barrymore

La pluie tombait furieusement sur la Nouvelle Orléans comme elle le faisait souvent, fouettant et glaçant la peau des pauvres mortels qui se promenaient dans les rues du Quartier Populaire. Les gens se hâtaient dans les différents commerces ou appartements qui occupaient le tranquille voisinage, tentant d’éviter le contact de cette pluie libératrice. Nathanael n’en faisait toutefois aucun cas de cette pluie légèrement protégé par le col de son manteau de cuir qui avait renoncé à être imperméable. Cette pluie, il l’accueillait à bras ouvert, car elle rendait son esprit plus vif et plus clair. Il pouvait sentir son pouvoir décupler lorsqu’il pleuvait, inexplicablement, comme si l’eau, conductrice d’électricité, se faisait conductrice d’énergie. Chaque goute qui explosait sur son visage et qui coulait dans son cou lui rappelait qu’il était en vie. Pas comme les pauvres âmes qu’il voyait tous les jours ou bien les weirdos qu’il y avait partout dans ce monde de fous. La journée s’était bien déroulée et sa « chasse » avait plus facile qu’anticipé. Il en revenait justement, les poches pleines et un sourire satisfait sur les lèvres. Il ne se mettrait certainement pas à danser et à chanter sous la pluie à la Gene Kelly, mais il n’était pas dans un mauvais état d’esprit. Ceci dit, jusqu’à ce qu’il la voit.

Ses jambes s’arrêtèrent d’eux-mêmes comme si elles possédaient une volonté indépendante de celle de l’homme. Sa tête lui disait de courir à sa rencontre, de confirmer ses craintes et ses doutes, mais son corps craignait la réalité. Il n’avait pas pu bien voir. C’était impossible, impensable, immonde, épouvantable…La pluie qu’il appréciait quelques secondes auparavant créa une chair de poule violente sur ses bras et le long de son corps, accentuée par la vision d’horreur qu’il avait aperçue près de lui. Ses yeux se dirigèrent vers une ruelle non loin de sa position et tentèrent de confirmer ou d’infirmer l’information que son cerveau avait reçue. L’obscurité rendait sa vision difficile, et il dût plisser les yeux pour confirmer...Ses bras tombèrent le long de son corps trempé, semblant soudainement peser 10 fois leurs poids, et sa langue devint de la consistance d’un pouding au caramel écossais. Quand son esprit reprit le contrôle de son corps et lui permit de dévisser ses pieds du trottoir où il s’était arrêté, une plainte s’échappa des lèvres de Nathanael.


« Oh non! S’il vous plait…non… »

Il n’avait couru aussi vite qu’une seule fois, il y avait de cela déjà plusieurs années lorsqu’il s’entraînait encore dans son métier de medium-nécromancien. La première fois qu’on voit un vrai zombie hors de contrôle ça vous marque pour toujours…surtout lorsque ce dernier est contrôlé par un autre nécromancien qui veut vous arracher le visage. Heureusement tout s’était bien terminé cette journée là, mais…Nathanael sentait que cette soirée ne serait aussi positive. Il s’enfonça dans la ruelle obscure et se dirigea rapidement vers une immense silhouette. À son arrivée, il constata l’étendu des dommages : les 4 roues volées, jantes et pneus, vitres éclatées et graffitis sur la peinture. Furieux, le jeune homme se tourna et donna un coup de pied dans le premier objet qu’il vit : une petite poubelle de métal étonnamment lourde qui lui fit regretter son geste immédiatement. Mais la douleur qui irradiait de ses orteils n’était rien comparée à celle qu’il ressentait face à l’agression vécue par son bébé. Comment cela avait-il bien pu arriver? Il avait stationné sa voiture seulement quelques heures auparavant dans cette ruelle abandonné, dans un quartier tranquille où habituellement rien ne se passe…

« Son of a… »

Nathanael sortit furieusement son téléphone cellulaire de sa poche de jeans et composa le numéro du garage où il allait toujours faire réparer son Electra 75’, sa première voiture, sa première maison, son bébé. Après quelques secondes de discussion, il arrangea pour que sa voiture soit remorquée jusqu’au garage. Mais il était hors de question qu’il se rende jusqu’à la salle d’opération…il avait le cœur trop sensible et son pied lui faisait mal en diable. Il avait besoin d’un verre. Il enfonça ses mains dans ses poches de jeans et reprit son chemin, d’humeur beaucoup moins plaisante que quelques minutes auparavant. Un bar. Il lui fallait un bar. Ou à la limite un dépanneur qui vendait des caisses de bière…Alléluia! Les yeux du jeune homme balayaient les affiches lorsqu’il tomba sur « Bayou Beer Garden », trois mots qui sonnaient aussi doux qu’une chanson d’amour. Il accéléra le pas et se dirigea sans plus de cérémonie vers la porte d’entrée de son havre de paix.

Une fois à l’intérieur, il ouvrit son manteau de cuir et secoua les gouttelettes de pluie qui s’y étaient accumulées. Il observait ses alentours en secouant également ses cheveux bouclés et constata avec plaisir que le Bayou Beer Garden était exactement ce qu’il lui fallait. Un bar sans cérémonie, code vestimentaire, plutôt calme pour un soir de semaine, et la bière – il jeta un coup d’œil au menu affiché sur le mur – n’était pas cher. Un repère de red necks dans lequel il passerait plaisamment inaperçu. Il se dirigea vers le bar où était déjà assis quelques clients qui s’occupaient de leurs affaires. Nathanael prit place sur un tabouret, au comptoir et fit signe au barman douteux qu’il était prêt à commander. En déposant lourdement un billet humide sur le comptoir collant, il demanda :


« Une bière, s’vous plait. And keep it coming… »

Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2880-nathanael-brythe http://cup-of-blood.1fr1.net/t2861-nathanael-brythe-if-you-re-going-through-hell-keep-going http://cup-of-blood.1fr1.net/t2877-nathanael-brythe
Khane Parks
« »





avatar



▌Age : 39
▌A débarqué le : 31/01/2013
▌Parchemins : 50
▌Quantité de sang disponible : 8833
▌ Code couleur : ...
▌Age du personnage : 35
▌Job : Chasseur


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Bon
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Drink today, Think tomorrow [PV Khane]   Lun 25 Fév - 14:35

Un endroit chaud et au sec, c'était ce dont il avait eu besoin après avoir passé une partie de la soirée à faire quelques recherches sur un possible repère de vampire dans le coin. Depuis qu'il était à la Nouvelle-Orléans, il logeait dans un motel aux abords de la ville. La décoration laissait à désirer, les murs de sa chambre étaient tellement fin que la plupart du temps, il était le spectateur de peep-show, enfin c'était surtout ses oreilles. Généralement ça ne l'ennuyait pas, il dormait très peu. Il était tout le temps plongé dans ses pensées à ressasser un passé lointain dans le temps mais proche dans son esprit, il avait perdu toute sa famille et il ne cessait d'y penser jour et nuit. Et ce soir-là il avait béni quelques chasseurs d'avoir lâché quelques informations à cause d'un trop plein d'alcool, n'étant pas pressé de retrouver cette chambre.

Son service fini, il avait décidé de voir où pouvais l'amener cette piste, seulement il avait fait choux-blanc et il s'était donc dirigé vers ce bar quand la pluie s'était mise à tomber. Le décor le changer du Dead Sunday, où il travaillait depuis peu. Croiser des têtes de tueurs tous les jours c'était bien quand il était à la recherche de l'une de ses bêtes qui peuplées la Nouvelle-Orléans mais l'avantage qu'avait aussi de ce genre d'endroit où il se trouvait maintenant, c'est que les bêtes en question, comme il aimait les appeler et par « bête », il entendait les vampires, Lycans et les autres créatures qui n'avaient rien d'humain à part en apparence, s'y rendait plus facilement pour y trouver leurs proies .

Autant faire d'une pierre deux coups, il allait en profiter pour se détendre, il avait besoin de se retrouver parfois parmi de simples humains, comme lui, a la différence qu'ils avaient tous une vie dans le style métro, boulot, dodo avec une famille. Il sirotait a petite gorgée, un whisky bas de gamme tout en jetant des regards autour de lui. Il n'avait pas pris la peine d'enlever sa veste en cuir dont des gouttes dégoulinaient encore le long jusqu'à s'écraser au sol car, la majorité de ses armes étaient cachées en dessous et il n'avait pas envie que le patron de ce boui-boui se pose trop de questions et appelle les flics.

Un vieux morceau de musique résonnait dans la salle ou quelques personnes s'étaient réfugiées après que la pluie se soit mise à tomber d'un coup. Le voilà maintenant occupé à noter ses derniers déplacements, pour reprendre si la pluie cessée pendant le reste de la nuit, ses recherches sur une petite tablette tactile, seul objet électronique qu'il avait acquis pour rentrer toutes les informations dont il avait besoin. Il aurait pu opter pour un ordinateur portable mais c'était trop encombrant pour ses déplacements alors que cet objet se glissait tout seul dans la poche intérieure de sa veste. Il tourna légèrement sa tête sur sa gauche quand quelqu'un vint s'installer à côté de lui. Tout aussi trempé que lui voir plus à la vue du billet imbibé qu'il venait de déposer sur le comptoir.

il le jaugeât vite fait du regard, une simple déformation professionnelle, quelle ironie quand on sait que chasseur de créature surnaturelle n'est pas vraiment un boulot reconnu par l'état. il fut lui-même étonné de lui adresser la parole, non pas qu'il etait du style à être asocial mais de parfait inconnu dont le visage était un peu tendu à cause de quelque chose qui venait surement de se passer il y a peu.

Méfiez vous de la bière, le dernier qui en a bu une, a prit un aller simple aux toilettes

il disait ça, il disait rien
Revenir en haut Aller en bas
Nathanael Brythe
« »





avatar



▌A débarqué le : 13/02/2013
▌Parchemins : 425
▌Quantité de sang disponible : 9427
▌ Code couleur : Dark Green
▌Age du personnage : 34 ans
▌Job : Chasseur de fantôme
▌Citation : If you’re going through Hell, keep going.


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Drink today, Think tomorrow [PV Khane]   Mar 26 Fév - 13:00

Lorsqu’il s’installa au bar, il ne jeta pratiquement aucun regard vers ses compagnons de boisson. Il savait qu’il y avait un mastodonte à sa gauche, un genre de Rambo/Conan le Barbare qui semblait prêt à faire la guerre contre n’importe qui et un vieillard qui semblait être inconscient. Mais c’était pas mal tout. Nate était prisonnier de ses pensées et de ses envies meurtrières…Il trouverait quiconque avait osé faire du mal à son bébé et leur ferait payer leur affront. Révolté, le nécromancien ne comprenait pas comment quelqu’un pouvait manquer de respect à un Electra ’75, symbole par excellence du capitalisme américain, de l’American Dream. Bon, personne ne se souvenait de cette marque de voiture plutôt obscure, mais la coupe, son allure et l’énergie qu’elle transpirait criait « God Bless America ». Avant de s’installer en Nouvelle-Orléans, il vivait pratiquement dans cette voiture et elle lui procurait un sentiment de pouvoir extraordinaire lorsqu’il roulait sur les longues routes transcontinentales, la musique au fond et le bruit des bouteilles vides cognant ensemble sur le siège arrière. C’était la belle vie…

Mais maintenant cette vie n’était que des souvenirs lointains…Et quelques fois, il devait admettre qu’elle lui manquait. Non pour la faim constante et la pauvreté, ou bien pour son mode de vie nomade et incertain, mais pour la liberté que cette ancienne vie lui avait procurée pendant tant d’années. Maintenant, il était prisonnier de cette ville et de ses habitants qui pouvaient s’amuser au gré de leur fantaisie avec ce qui lui était de plus précieux au monde. Il payait désormais des taxes, avait une réputation à maintenir et exposait constamment sa possession la plus chère aux yeux de tous. Il n’avait pas de menottes ou de boulet aux jambes, mais il sentait la pression des barreaux autour de lui et de cette cage qui se resserrait de plus en plus. Nate soupira et leva son verre. Diable qu’il devenait profond et poétique avec toute cette histoire de voiture. Il devrait écrire des mémoires et il ferait certainement fortune. Avec tout son talent…

Alors qu’il allait porter son verre à ses lèvres, une voix inconnue le stoppa en plein mouvement, l’avertissant du contenu de sa boisson. Nate baissa simplement les yeux vers le liquide clair et fronça les sourcils. La couleur était bonne pourtant et elle pétillait vivement comme elle le devrait. Le jeune homme glissa un regard vers son voisin de gauche, Rambo, qui lui avait communiqué le conseil. Il était immense…genre réfrigérateur et n’avait pas l’air particulièrement commode. Mais d’un autre côté, il n’avait pas l’air méchant non plus…Et s’il l’avait averti c’était certainement pour une bonne raison. Il ne restait qu’à voir toutefois si Nate devait prendre cet avertissement au sérieux. Après tout, il avait besoin de cette bière; il en avait désespérément besoin pour noyer ses soucis. Son havre de paix n’était peut-être pas un havre de paix…Malheur et désespoir! Avec la soirée qu’il était déjà en train de vivre, il ne prendrait pas le risque d’en passer le reste aux toilettes.


« Merci de l’avertissement. »

Il déposa lourdement sa bière sur le comptoir, quelques goûtes y débordant pour ajouter à la crasse collante qui le tapissait. Nate soupira lourdement et tourna sa tête entière vers son voisin, premièrement pour voir réellement à qui il faisait affaire, mais aussi pour voir ce qu’il buvait. Si la bière n’était pas bonne, il devait avoir un autre poison comestible dans la salle. N’étant pas très connaisseur d’alcool, il ne sut reconnaitre le contenu du verre de son compagnon. Il se contenta de le pointer de son menton et lui demanda :

« Votre poison? Si vous êtes encore assis au bar, c’est qu’il n’est pas toxique. »

Nathanael lui envoya un sourire las et prit quelques secondes supplémentaire pour examiner son voisin plus en détail. Et après ces quelques secondes, il vint à la conclusion qu’il ne voulait pas savoir c’était quoi son histoire…Il s’en foutait et ce soir, ne voulait que boire en bonne compagnie. Il avait l’air d’aussi bonne compagnie que lui. Nate lui tendit une main et se présenta :

« Nate. »

Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2880-nathanael-brythe http://cup-of-blood.1fr1.net/t2861-nathanael-brythe-if-you-re-going-through-hell-keep-going http://cup-of-blood.1fr1.net/t2877-nathanael-brythe
Khane Parks
« »





avatar



▌Age : 39
▌A débarqué le : 31/01/2013
▌Parchemins : 50
▌Quantité de sang disponible : 8833
▌ Code couleur : ...
▌Age du personnage : 35
▌Job : Chasseur


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Bon
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Drink today, Think tomorrow [PV Khane]   Mer 27 Fév - 18:07

"Votre poison? Si vous êtes encore assis au bar, c'est qu'il n'est pas toxique"

.
Exact, il avait longuement pesé le pour et le contre, la bière ou le whisky. L'un allait surement lui tordre les boyaux tandis que l'autre n'allait que lui bruler partiellement la gorge. Il plissa les lèvres en goûtant à une nouvelle gorgée, le temps que la saveur imprègne ses papilles gustatives. Il n'était pas un ignorant en ce qui concerne les différents alcools et il savait quoi choisir pour passer une bonne soirée en l'occurrence, ce soir c'était du Jack Daniel, le plus répandu au Usa, soit celui qui était contenu dans la bouteille carrée et son label noir. A la première gorgée, il pouvait vous dire si cela avait été coupé avec un quelconque liquide, le comble pour un barman d'être ignare sur l'alcool qu'il servait et si la bière avait entrainé un pauvre type dans les toilettes, il semblait que le whisky avait bon gout.

Par contre un nouveau coup d'oeil à son voisin et il se demandait pourquoi certain considéré l'alcool comme du poison mais en dépit de tout en consommé quand même. Le monde a ses raisons que lui-même ignore. Tan-pis il n'était pas la pour se faire des amis et même si le type à côté de lui était encore sceptique sur ce qu'il venait de lui dire, il n'allait pas lui expliquer le pourquoi du comment. Il prenait les risques qu'il lui plaisait et gérer sa vie comme il l'entendait. Il l'avait prévenu point.

"Du whisky !"

lui répondit-il, le verre entre les mains, il réchauffait le liquide ambré en le faisant rouler tout en se disant que dès le lendemain, il allait attraper le chasseur pour lui demander de plus amples informations. Etant resté calme la première fois, il avait eu l'impression de se faire entuber mais bien comme il faut quand il s'était aperçu que dans le fameux repère de vampire, il n'y avait pas de vampire et encore moins des objets qui auraient pu laisser croire qu'un vampire y avait vécu. C'est ça dès demain, il allait à nouveau lui demander l'exactitude de ses informations, à coup de poing s'il le fallait... Ah oui il était comme ça, sympa au premier abord mais si on essayait de lui faire un coup à l'envers et il montrait les crocs... haha l'ironie pour un chasseur, d'ailleurs il sourit vite fait après coups.

"Nate"

C'était lui ou on venait à nouveau de lui parler, il reposa son verre sur le comptoir et tourna le visage vers son voisin et c'était avec une expression surprise qu'il vit la main tendu vers lui. il était sérieux ? En effet, il lui donnait tout l'air d'être le type qui a tous les malheurs du monde sur dos et qui cherchait une épaule sur qui pleurait. Il lui rendit sa poigne mais il repasserait pour l'épaule à inonder de larmes. Il restait quelqu'un de soucieux de son prochain, tant qu'il était humain et il ne donnait pas l'air de faire partie du monde surnaturel. Au pire, il le découvrirait et s'occuperait de son cas un peu plus tard.

il lui adressa un sourire bref.

"Khane, c'était une dure journée ? "
Revenir en haut Aller en bas
Nathanael Brythe
« »





avatar



▌A débarqué le : 13/02/2013
▌Parchemins : 425
▌Quantité de sang disponible : 9427
▌ Code couleur : Dark Green
▌Age du personnage : 34 ans
▌Job : Chasseur de fantôme
▌Citation : If you’re going through Hell, keep going.


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Drink today, Think tomorrow [PV Khane]   Sam 2 Mar - 13:37

Du whisky, hum? Probablement la boisson la plus propre de la place…Il avait regardé un documentaire à la télé dans lequel un médecin avait fait des tests pour savoir si l’alcool (que l’on boit) pouvait réellement être utilisé à des fins antiseptiques. Après tout, les cowboys devaient savoir ce qu’ils faisaient en s’aspergeant de ce Scotch lorsqu’ils se faisaient blesser par des indiens ou des amis cowboys. Les cowboys…c’est le summum du bad-ass! Pour en revenir à l’étude et au documentaire, le whisky avait eu des résultats assez impressionnants et rassurants pour le jeune nécromancien. Assez, qu’il supposa que peu importe avait donné la turista à l’autre turístico ne se trouvait pas dans la boisson que son friendly neighbourhood Rambo buvait. Maintenant qu’il se sentait intérieurement intelligent, il fit signe au barman qu’il lui offrait la bière et prendrait la même chose que son voisin. Sans surprise, le barman regarda le verre de bière, remercia froidement le client qui lui avait offert et versa le contenu du verre dans le lavabo. Nate envoya un sourire radieux au barman et eut un petit rire intérieur.

Il profita du court délai que le barman prit avant de lui donner son verre de Whisky pour observer son voisin. Ce dernier n’avait pas l’air plus dans son assiette que lui-même ne l’était. Peut-être était-ce un signe? Peut-être qu’enfin le karma lui renvoyait un peu de bien pour toutes les bonnes actions qu’il avait accomplies la journée même…Il devait bien y en avoir quelques unes…M’enfin, un partenaire de boisson pour oublier ses ennuis et lui faire oublier les siens c’était peut-être exactement ce que le docteur ordonnait. Avec quelques verres de whisky. Parlant de whisky, lorsque le verre atterrit devant lui, Nathanael y jeta un regard méfiant. Le barman n’aurait quand même pas craché dedans parce qu’il l’avait silencieusement et habilement envoyé paître. Ne connaissant pas grand-chose en whisky outre que le goût, il lui sembla que tout était en ordre. Son voisin se présenta à son tour et lui serra la pince en retour avec une expression de surprise sur le visage. Bon. Peut-être qu’il n’était pas là pour oublier ses ennuis avec un compagnon de boisson. Peut-être voulait-il simplement être seul…et à la grosseur et la silhouette qu’il avait Nate se contenterait de prendre ses clics et ses clacs pour s’installer à une table isolée loin du mastodonte pour ne pas risquer de se mettre dans son passage.

Nathanael fut à son tour surpris de voir que son voisin semblait vouloir peut-être commencé un semblant de conversation. Du calme Nate, se dit l’escroc intérieurement. Il n’allait pas le manger. Des souvenirs d’enfance lui avaient laissé un goût amer des hommes qui étaient plus grands et plus forts que lui, mais il n’était plus un enfant! Malgré quelques habitudes de vies et des boites de céréales particulièrement sucrées qui pourraient indiquer le contraire…Khane lui demanda – ou plutôt constata – qu’il avait eu une mauvaise journée. Nate soupira et prit une petite gorgée de son verre. Il sentit le liquide couler dans sa gorge et réchauffer son corps gelé par la lourde pluie qui tombait à l’extérieur. Il comprenait maintenant pourquoi les Saint-bernards se promenaient dans les alpes avec des barils de whisky attachés autour du cou. Ou bien était-ce seulement dans les films? Ce serait dommage si c’était le cas… Nate avait le cœur lourd à l’idée de parler de son bébé et de sa désécration. Il prit rapidement une deuxième gorgée pour avoir à nouveau le sentiment de chaleur qui l’avait aidé à se sortir de sa torpeur.



« Ouais…Bon c’est pas la fin du monde, mais…on a vandalisé ma voiture.»

Nate soupira et secoua la tête, comme s’il n’en revenait toujours pas. Il espérait qu’en tant qu’homme, Khane comprendrait l’importance de ce que ce vandalisme pouvait avoir sur le nécromancien. Après une troisième gorgée de whisky et après s’être dit de ralentir sa consommation s’il ne voulait pas tomber sur le sol immédiatement, il ajouta :

« Vous avez l’air d’avoir pas mal de choses dans votre assiette, vous aussi. Le boulot?»

Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2880-nathanael-brythe http://cup-of-blood.1fr1.net/t2861-nathanael-brythe-if-you-re-going-through-hell-keep-going http://cup-of-blood.1fr1.net/t2877-nathanael-brythe
Khane Parks
« »





avatar



▌Age : 39
▌A débarqué le : 31/01/2013
▌Parchemins : 50
▌Quantité de sang disponible : 8833
▌ Code couleur : ...
▌Age du personnage : 35
▌Job : Chasseur


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Bon
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Drink today, Think tomorrow [PV Khane]   Sam 9 Mar - 13:43

Effectivement, trois mots prononcés on suffit pour le convaincre que son voisin de table avait bien subit ou plutôt passer une fin de journée dont le mot qu’il qu’allait employer par la suite était souvent utilisé dans les cas comme ça. Il continue donc, une journée de merde. Bien qu’il avait passé beaucoup de temps à réfléchir avant de lui répondre, sondant son verre de whisky comme si l’avenir allait s’inscrire au fond du verre comme avec les tasses de thé. De le voir réfléchir aussi longtemps que ça avait apporté une touche humoristique au moment. Il avait même sourit et secouer doucement la tête de droite à gauche pour refouler le rire qui montait dans sa gorge parce que Khane était pas du genre à s’attacher à des choses matérielles, d’ailleurs il ne possédait pas de voiture et n’avait jamais eu l’idée de s’en acheter une pendant les dix dernières années. Il avait assez de moyens de locomotions communs dans le pays comme le bus, train ou avion pour ne pas le bloquer à la Nouvelle-Orléans si l’envie de prendre un autre départ lui prenait subitement. Son sac de voyage prêt à se retrouver garni de toutes ses affaires en moins de temps qu’il ne faut pour le dire

En effet, il y a pire dans la vie… comme perdre un membre de sa famille. Néanmoins je peux concevoir que vous attachiez un quelconque sentiment à votre voiture. J’ai moi-même une montre qui vient de…

C’était le moment où il se taisait avant de raconter toute sa vie à un inconnu enfin il ne l’était presque plus puisqu’il savait son prénom et la raison de sa venue ici. Bien que noyer son chagrin dans de l’alcool pour une voiture. Il se demande s’il n’aurait pas préféré perdre sa main plutôt que le vandalisme de sa voiture. Tout cela imaginé à sa sauce, ça pouvait donner quelques choses de comique. Il se racla la gorge quand son voisin de table lui posa également la même question, et réfléchissait tout en se frottant le front. Il se voyait mal lui dire la véritable raison de sa présence dans ce bar et misa sur le petit bobard de base, celui qui sort tout seul avant même qu’on est eu le temps de réfléchir.

Pas vraiment, j’étais en train de rentrer chez moi et j’avais envie de boire un verre avant de prévoir la fin de ma soirée enfin rien de passionnant pour un simple travailleur.

Tout compte fait, le fait justement de lui parler lui avait permis de mieux étudier son voisin de table qui aussi surpris que lui qu’il engage la conversation. Il avait un physique tout contraire du sien, quand il parle du physique ce n’est pas la forme de son visage ou la couleur de ses yeux, non ça il s’en fichait pas mal, il ne porté pas une attention particulière à ce genre de physique. Non c’était plus la musculature , la sienne était fine pour ne pas dire inexistante rien de comparable aux nombreuses séances de musculations que khane avait fait durant ses dix dernières années pour travailler sa force, s’entrainer également à différents types de combats, ce n’était pas un luxe quand on voyait son métier. Non, il n’avait vraiment pas l’air d’être une menace. Il lorgna son verre vide et en commanda un nouveau au barman au visage non avenant depuis que mon voisin de table lui avait remis son verre après son intervention. Il gardait un œil sur lui tout en parlant a son voisin des fois que l’envie lui prenne de rajouter quelques choses en plus dans son whisky.

Vous en avez référé à la police locale ? ça devrait être dans ses cordes ce genre d’affaire
Revenir en haut Aller en bas
Nathanael Brythe
« »





avatar



▌A débarqué le : 13/02/2013
▌Parchemins : 425
▌Quantité de sang disponible : 9427
▌ Code couleur : Dark Green
▌Age du personnage : 34 ans
▌Job : Chasseur de fantôme
▌Citation : If you’re going through Hell, keep going.


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Drink today, Think tomorrow [PV Khane]   Dim 17 Mar - 12:08

Lorsque son voisin de table réagit à sa déclaration, Nate décida de garder le regard concentré sur son verre. Il n’avait pas particulièrement envie qu’un rambo se foute de sa gueule en plein dans sa face. Il pouvait apercevoir toutefois que l’homme semblait trouver la situation plus ou moins ridicule et ses paroles confirmèrent le tout. Les gens ne comprenaient pas son attachement à sa voiture et il n’était pas certain que même avec des explications, quelqu’un serait prêt à comprendre le lien qu’il avait avec son bébé. Le jeune homme fut surpris par contre, qu’il ne le ridiculise pas plus que cela. Khane, Rambo, était peut-être un bon gars après tout…Un bon gars qui n’était pas prêt à dévoiler sa vie privée à un inconnu bizarre qui pleure sur le sort de sa voiture. Voyant que sa nouvelle connaissance ne voulait pas partager sur sa vie privée, Nate dévia la conversation sur lui et sur sa voiture, espérant que l’homme ne décide pas de tout simplement s’en aller.


«On s’attache à des objets, que ce soit une montre ou une voiture…Mais merde, il arrive que c’est plus que juste un attachement émotionnel. Quand j’étais cassé, à travailler sur la route et à vivre sur des miettes, ma voiture c’était ma maison. Un rappel de ce que j’ai laissé derrière moi et une promesse de ce qu’il y a dans le futur. …Quant à la police. Je vais m’occuper de trouver les coupables moi-même. La police ne m’a jamais été très utile dans le passé et j’ai de meilleurs outils de retrouver les responsables.»

Nate soupira à nouveau. Voilà, il était non seulement le mec bizarre qui chasse des fantômes, mais aussi le mec bizarre en amour avec son véhicule. Il fit tourner le whisky dans son verre, les yeux rivés sur le liquide ambre. Il portait le verre à ses lèvres et en prit une gorgée qui le réchauffa et le détendit. Le jeune homme glissa un coup d’œil vers son voisin et fut surpris de le voir l’observer. Pas comme quelqu’un sain regarde un fou, ou comme un prédateur regarde sa proie, mais vraiment comme un homme normal évalue un autre homme. C’était quelque chose de foncièrement masculin et de primitif d’évaluer son prochain et Nathanael n’en était pas plus dérangé que cela. C’était dans la nature des hommes…Il remarqua toutefois que son voisin ne faisait pas confiance naturellement. L’énergie qu’il dégageait, son body language, lui indiquait qu’il protégeait ses arrières. Après tout, c’était tout à fait normal pour un simple travailleur… Nate eut un léger sourire et hocha la tête presqu’imperceptiblement.

«Tant mieux...On peut pas toujours avec des journées de merde. Et c’est vrai qu’avec une température comme celle que nous avons ce soir, ça donne envie de venir prendre un verre après le boulot. Allez. Ce soir, on boit à… À votre santé, Khane. On boit à votre simple boulot et à New Orleans, la capitale du vaudou et des crevettes à volonté.»

Nate envoya un sourire amical à son voisin et leva son verre pour trinquer avec lui. Drinking buddy. C’était exactement ce qu’il lui fallait ce soir.


[Désolée du délais! Semaine de fous!]
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2880-nathanael-brythe http://cup-of-blood.1fr1.net/t2861-nathanael-brythe-if-you-re-going-through-hell-keep-going http://cup-of-blood.1fr1.net/t2877-nathanael-brythe
Khane Parks
« »





avatar



▌Age : 39
▌A débarqué le : 31/01/2013
▌Parchemins : 50
▌Quantité de sang disponible : 8833
▌ Code couleur : ...
▌Age du personnage : 35
▌Job : Chasseur


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Bon
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Drink today, Think tomorrow [PV Khane]   Jeu 28 Mar - 14:03

Il adressait un regard étonné a l’individu à côté de moi, il voulait dire Nate, il avait un nom autant l’utiliser. Il aurait moins l’impression de paraitre pour un asocial mais il y avait une chose que il avait remarqué l’alcool venait de lui délier la langue, il s’arrêtait plus de parler et ça le fit presque sourire. Il avait l’impression d’entre Kash à l’époque quand elle commençait à lui parler pour m’expliquer la conception de la vie selon son point de vue. Son verre en main, il repensa brièvement à cette époque, c’était certain qu’il donnerait tout pour écouter à nouveau sa petite sœur se plaindre de tout et de rien. Certes ce n’était pas Kashmeer à côté de lui mais ça lui changé de ses soirées seul à regarder la télé quand il ne chassait pas et dans les rares fois où il n’y avait pas une femme dans son lit. Certain de ses mots attira son attention, double sens ou pas, il allait quand même lui poser la question, il pouvait aussi se faire des films

Qu’elle est donc votre manière de procédé pour ce type d’affaire ? Régler tout ça par vous-même ?

C’était une raison logique quand on cherchait réparation, que ce soit à la perte d’un être cher ou comme lui d’une voiture. Une réparation fort souvent illégale c’était même certain, sinon il aurait laissé faire la police locale à moins que ce soit un agent de police. Non à vue d’œil il n’avait pas la tête pour en être un mais il l’encouragea à faire ce qu’il estimait nécessaire.

Je vous souhaite bien du courage pour la suite j’aurais surement fait la même chose mais pas pour ma voiture.

Il haussa les sourcils en souriant, il n’allait pas lui proposer de l’aider, il était du genre à ne pas se mêler des affaires des autres. Il prit une gorgée de son whisky, il s’était légèrement réchauffé alors qu’il l’avait tenu entre ses deux mains pour écouter son voisin lui parler et ses dernières paroles, il avait eu la nette impression qu’il se foutait de sa gueule quoi que ce fût peut-être un juste retour à sa réflexion sur la voiture.

Ma santé est le cadet de mes soucis, si j’y tenais je ne serais pas ici à boire whisky sur whisky dans un bar ou l’hygiène n’est pas le point fort du tavernier. Quoi qu’il en soit j’aurais aussi pu aller ailleurs donc je ne me plains pas trop

il leva son verre vers son voisin de table pour éviter de le faire attendre plus longtemps le bras levé comme un idiot à attendre qu’il se bouge pour faire claquer son verre contre le sien. D’ailleurs il trouvait ça bidon mais il garda pour lui de lui dire.

A la nouvelle-Orléans et les nombreuses distractions qu’elle nous offre mise à part le vandalisme des voitures qui en soit une chose déplorable
Revenir en haut Aller en bas
Nathanael Brythe
« »





avatar



▌A débarqué le : 13/02/2013
▌Parchemins : 425
▌Quantité de sang disponible : 9427
▌ Code couleur : Dark Green
▌Age du personnage : 34 ans
▌Job : Chasseur de fantôme
▌Citation : If you’re going through Hell, keep going.


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Drink today, Think tomorrow [PV Khane]   Lun 1 Avr - 13:21

Nate glissa un regard vers son voisin lorsque ce dernier s’informa des outils qu’il avait pour retrouvé les coupables. Évidemment, il allait sans dire que la conversation ne dévierait pas sur ses pouvoirs et le fait qu’il pouvait interroger n’importe quel esprit à la ronde pour retrouver les coupables. Et une fois qu’il avait trouvé les ignominies qui avaient commis le crime, il pouvait simplement envoyer un de ses zombis leur bouffer la face. Il prit une gorgée du liquide velouté qui le rendait ô combien plus de bonne humeur et sourit. Bon, aussi bien inventé quelque chose qui faisait du sens un petit peu. De toute façon ce n’était pas comme si son voisin de table était particulièrement curieux, ou bien qu’il s’intéressait vraiment à lui. C’est donc avec une voix et une attitude désinvolte que le jeune nécromancien répondit :

«Je connais plusieurs garages dans le coin. Si on essaie de leur vendre mes pneus, ils vont me mettre au courant. Ils connaissent bien tous les malfrats qui pourraient faire un crime de ce genre…mais ils m’apprécient plus qu’eux. En tout cas, merci pour l’encouragement.»

Après un petit rire, Nate regarda son verre qui commençait à se vider pas mal et fronça les sourcils. Il ne buvait jamais de fort et il commençait à comprendre pourquoi. Quelques petites gorgées et il était déjà de bonne humeur. Il allait le sentir le lendemain matin en tout cas. Khane ajouta quelques clauses à sa trinque que le jeune homme approuva vigoureusement. Divertissement…Son immense et imposant voisin de comptoir parlait certainement des femmes, des festivals et de l’ambiance disjoncté de la Nouvelle-Orléans. Évidemment, Nate comptait tous ces éléments dans son idée de divertissement en plus de toutes les folies qui se produisaient côté surnaturel. Les fantômes et les goules qui se promenaient librement comme on le fait dans un centre commercial, les gros chats et chiens qui rôdaient dans la ville et ses alentours, sans compter les sorciers et sorcières qui se la jouaient à la Harry Potter. Ville de dingue, la Nouvelle-Orléans. Et pour rien au monde Nate en partirait.

«Vous avez bien raison là-dessus. Pour une vie calme, il ne faut pas s’installer ici. Il y a de tout. Ce n’est pas ici qu’on va se trouver un divertissement digne de ce nom ce soir en tout cas.» constata Nate en regardant autour de lui en buvant après que leurs verres se soient cognés.

Les femmes étaient en minorité dans ce trou et à cette heure n’étaient pas particulièrement alléchantes. Et ce même après quelques verres de whisky, ce n’était pas peu dire. Justement en parlant de whisky, Nate fit signe au barman de lui remplir son verre à nouveau. Il n’était pas venu ici pour réchauffer son lit; le Bayou Beer Garden n’aurait pas été son premier choix en tout cas. Il déposa son verre sur le comptoir et tourna la tête lentement vers son voisin. Maintenant bien réchauffé, il s’aventura sur un terrain qu’il ne savait pas glissant. Il prit une poignée d’arachides pour grignoter et demanda:


«Vous travaillez dans la construction? Ou bien êtes-vous un de ces chasseurs...»

Nate se fit interrompre par un des arachides qui lui chatouilla la gorge. Après quelques toussements et une gorgée de boisson pour bien faire descendre le tout, il poursuivit :

«Pardon. Un de ces chasseurs de crocodiles qui les attrapent à mains nues. Ou encore…Vous aimez vous entraîner pour le plaisir, ce qui doit être franchement difficile et pénible! Je me tiens en forme, mais atteindre votre calibre…Ouf, in another life!»

Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2880-nathanael-brythe http://cup-of-blood.1fr1.net/t2861-nathanael-brythe-if-you-re-going-through-hell-keep-going http://cup-of-blood.1fr1.net/t2877-nathanael-brythe




MessageSujet: Re: Drink today, Think tomorrow [PV Khane]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Drink today, Think tomorrow [PV Khane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Puppet, the Dictator, and the President: Haiti Today and Tomorrow
» maybe today, maybe tomorrow.
» • I hope that tomorrow will be better
» What 's the date today ?
» FREYA&LOGAN → tomorrow belongs to me

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cup of Blood ♥ ::  :: Mid-City :: Bayou Beer Garden
-