Aller en haut
Aller en bas



 
RETROUVEZ-NOUS A CETTE ADRESSE ♥️

Partagez | 
 

 Chasse le surnaturel et il revient au galop. [Lexy, Mattie & Seamus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
J.O Saldaña Núñez
« Sociopathic Huntress »





avatar



▌A débarqué le : 23/12/2012
▌Parchemins : 664
▌Quantité de sang disponible : 11697
▌Age du personnage : 26 ans.
▌Rang : Hunting vengeful bitch
▌Job : Valette de pied au casino
▌Citation : Il faut parfois savoir tirer un trait sur certaines personnes. Ou une balle.


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Chasse le surnaturel et il revient au galop. [Lexy, Mattie & Seamus]   Ven 1 Fév - 2:13

    Un vendredi soir comme un autre. Le soir de sortie de tous, toutes les races se mêlent à la tradition humaine du week-end. Un break bien mérité pour certains, un moment insignifiant pour d’autres. Un vendredi soir où je ne travaillais pas pour une fois, ayant enchaînée cette semaine quelques ouvertures diurnes et beaucoup de nuit au casino. Ma colocataire étant de sortie elle aussi, j’avais décidé d’aller passer la nuit dehors en quête d’activités. Ayant beaucoup trop travaillé cette semaine, je n’ai pas pu me concentrer sur la chasse. De toute manière, on ne m’avait pas proposé de contrats ces derniers temps. Les temps étaient durs, et plus personne n’avait en tête d’aller dégommer son ennemi. Le mot d’ordre général chez les CESS était de rester discret, et le message semblait enfin être passé. En effet, on entendait de moins en moins parler de vampires rebelles ou de lycans trop impétueux. Un bien pour la situation actuelle, un mal pour l’activité des chasseurs. Déjà qu’on était beaucoup à avoir du mal à joindre les deux bouts, si en plus la demande diminuait, on allait tout droit dans une impasse. Heureusement, j’avais réussi à trouver du travail ailleurs, ce que d’autres chasseurs ne faisaient pas systématiquement.

    En ce vendredi soir, j’avais rendez-vous avec Lexy, une sorcière que j’avais rencontré il n’y a pas longtemps et avec qui j’entretenais de bons contacts. Elle était vraiment spéciale en soi et pour cause, elle parle aux animaux, a un accent russe qui ressort parfois et traîne avec des loups… Au début, même si je l’avais trouvé sympathique, je ne pensais pas la fréquenter plus que ça. Mais après l’avoir vue au Black Lion, prendre soin de ma moto, j’ai commencé à m’intéresser à elle. Que faisait une jeune sorcière dans un repère de lycans ? Puis à force de lui parler, j’ai trouvé en elle une agréable compagnie et une potentielle alliée très efficace. Mais à l’heure actuelle, ses intentions demeuraient obscures, et je ne pouvais donc pas lui accorder entièrement mon entière confiance. Mais bon, ça ne m’empêchait pas de traîner un peu avec elle, d’entretenir une relation amicale presque normale. L’idée me plaisait. Voilà longtemps que j’évitais le plus possible d’avoir des amis, car je ne savais que trop bien ce qu’il coûtait de les perdre. Et dans un métier comme le mien, des personnes comme ça étaient les meilleures cibles. Je me faisais déjà assez de soucis pour Luz, si en plus je devais rajouter des gens à protéger sur ma liste, ce n’était pas gagné ! Mais bon, je savais que Luz pouvait très bien se défendre, car elle maîtrisait la magie comme pas deux, malgré quelques maladresses. Et même si elle le répugnait, elle savait se servir de mes armes si c’était nécessaire.

    Lexy non plus ne m’inquiétait pas plus que ça. Je savais qu’elle était une bonne sorcière, et son pouvoir la rendait extrêmement dangereuse. Son lien avec les animaux était un atout incroyable, surtout quand on tenait compte qu’elle avait un lion dans son salon. Mais je ressentais tout de même l’irritant besoin de la protéger, comme je me sentais de devoir protéger toutes les personnes que j’estimais. C’était un trait de mon caractère assez horripilant chez moi, surtout qu’il me poussait à prendre des décisions pour les autres, ce qu’ils me reprochaient amèrement. Owen par exemple, n’a pas eu son mot à dire dans notre séparation, j’étais partie du jour au lendemain. Son dernier souvenir de moi se résumait à un flingue pointé sur lui. Je n’ai plus jamais eu de nouvelles. Mon désir de vengeance avait réussi à étouffer la peine que j’avais ressentie en le quittant. Mais parfois, quelques souvenirs enfouis de cette vie d’humaine me revenaient, des fantômes du passé qui hantaient ma mémoire restante…

    Mais ce soir je voulais passer une soirée normale. Un verre avec une copine à discuter de tout et de n’importe quoi, à ceci près qu’on était deux sorcières dans une ville rongée par le surnaturel. Ce soir je voulais oublier toutes ces histoires de CESS, surtout que pour une fois, je n’avais pas de proie à traquer. Ce soir je voulais me mettre minable, être une femme comme les autres, avec un Sig Sauer certes, mais comme les autres tout de même. C’est le Jazz Café qui serait ce soir le théâtre de cette soirée normale. Bien que située dans un quartier mal fréquenté, c’était un établissement des plus corrects avec une ambiance conviviale. On y passait de bonnes soirées, et les gérants, bien qu’impressionnants étaient adorables. Et je savais surtout qu’il faisait importer leur Tequila directement du Mexique.

    Ponctuelle, j’étais à l’heure devant le Jazz et j’entendais la musique qui invitait tout le monde à rentrer. Je m’engouffrais à l’intérieur et cherchai Lexy des yeux, mais elle n’était pas encore là. Je me posai donc à une table et attendis. Pas longtemps d’ailleurs, puisque cette dernière poussa la porte.
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2672-jo-_-follow-the-leader-or-make-up-all-the-rules http://cup-of-blood.1fr1.net/t2694-jo_-yes-it-s-nice-to-meet-me
Lexy Williams
« »





avatar



▌Age : 28
▌A débarqué le : 05/02/2012
▌Parchemins : 573
▌Quantité de sang disponible : 11373
▌Age du personnage : 25 ans
▌Rang : Fouille-merde
▌Job : Mécano au Black Lion
▌Citation : Kawabounga !


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Chasse le surnaturel et il revient au galop. [Lexy, Mattie & Seamus]   Lun 11 Fév - 21:38

Une journée comme une autre, une journée banale, en somme. A ceci près que l'ambiance devenait quelque peu étrange au garage avec toutes les dernières nouvelles, les lycanthropes avaient tendances à n'agir que comme des... humains. Au revoir les petits actes de dominance masculine, la testostérone trépignante dès le petit matin, les poignées de main viriles visant à montrer qui est le plus fort. Terminé également, les petites allusions à la nature animale de certains garagistes lorsque les locaux étaient désertés par tous ceux qui ne savaient pas. Ils se tenaient tous à carreau, et j'en faisais de même. Adieu ma perruche posée sur ma tête, mes longs bavardages en pleine rue avec Hendrick assis sur mon épaule. Mon pauvre rat se retrouvait confiné dans ma poche, ma capuche, ou encore un petit sac ajouté au reste lorsque les deux premiers éléments ne faisaient pas parti de ma tenue du jour. Les gens étaient devenus fous. Tous. Un souffle de terreur sévissait sur la ville, si bien que tous les ignorants pensaient que le grand méchant loup attendait depuis des millénaires que ses crocs soient véritablement dévoilés en plein jour histoire de se repaitre de quelques jugulaires de passage. Imbéciles. Il était évident que si les humains déclaraient la guerre, le retour n'allait pas tarder à se faire sentir par de nombreuses pertes dans les deux camps. Et je préférais garer mes fesses, juste au cas-où.

Montée sur ma Harley, j'étais sur le chemin du retour, bien coiffée de mon casque et de ma tenue de moto en cuir histoire de prévenir d'une quelconque chute. Une chute restait dans mes pensées, me glaçant le sang, et même s'il n'avait s'agit que d'une longue hallucination, cette dernière m'avait semblé bien trop réaliste à mon goût. Je n'empruntai pas la même route qu'habituellement, et pour cause, j'avais été forcée de déménager. Une petite vieille de mon couloir m'avait traitée à plusieurs fois de sorcière depuis les dernières actualités, et j'avais peur que des soupçons s'éveillent à leur tour chez mes autres voisins. De toute manière, le loyer était trop cher pour moi seule, même si au moins, mes animaux avaient toute la place dont ils avaient besoin depuis que ma dernière colocataire avait déserté les lieux. Alors je m'étais retrouvée chez une femme que j'avais rapidement rencontré lors d'une petite descente commune chez les sorciers extrémistes qui foutaient le dawa, nous sauvant alors mutuellement la peau. Rehan, jaguar-garou de son état, une chose qui n'avait pas manqué de m'étonner. Je connaissais les loups, mais là... Je m'attendais presque à croiser un cafard-garou, un de ces quatre.

Je pénétrai au sein du Jazz café, me demandant si Juana était déjà arrivée. Je jetai un coup d'œil d'environ, avant de me faire percuter par un empaffé totalement bourré, empestant la sueur. L'envie de lui coller un coup de boule me traversa l'esprit, puis... Je me retins. Attirer l'attention n'était pas une bonne idée, et il ne cherchait qu'à sortir dans son état d'ébriété d'avancé. Il aurait pu s'en sortir indemne, si seulement il n'avait pas lâche un juron fort disgracieux à mon encontre. Je me livrais peut-être à quelques activités illégales, mais le trottoir n'en faisait pas parti. De plus, j'étais propre. En guise de réponse, je lui fis une petite tape sur l'épaule en marmonnant quelques paroles à voix basse, et il se mit à dégobiller. Vraiment, ce tour là était mon favori. Discret, simple. Il déversa son trop plein de vodka à ses pieds comme un piètre amateur tandis que je m'avançais vers le bar, commandant deux pintes de bière sans attendre. "T'abuses Nat'..." Ah, Hendrick, la voix de la sagesse... Je ne pus réprimer un petit gloussement à cette pensée, allant même à ajuster mentalement des ailes d'ange à mon vieux rat pervers. Il sortit finalement de ma poche de veste pour remonter le long de ma manche, par l'extérieur, et finir sa route sur mon épaule, comme à son habitude.

En me retournant, mes yeux croisèrent ceux de celle que je cherchais. Une petite soirée tranquille entre filles, histoire d'oublier les peines du boulot, et bien éloignée des quelques chasses auxquelles nous nous étions adonnées depuis quelques temps. Elle m'apprenait le métier, et en échange, je l'aidais grâce à mes fidèles compagnons et leur excellente capacité d'espionnage. Je m'avançai en de grandes enjambées vers elle, tenant dans le creux de mes paumes les deux verres glacés, n'attendant que le moment où le liquide de l'un d'entre eux s'écoulerait le long de mon œsophage. "Hey ! J't'ai pris comme moi, une bonne vieille bière rousse, et si t'aimes pas, bah ça en fera plus pour moi !" Je prononçai ces paroles avec un clin d’œil tout en prenant place sur la chaise libre face à elle. L'autre verre posé devant elle sur la table cirée quelques heures auparavant, rendue légèrement collante des bribes d'alcool des soulards passés par là avant notre arrivée, j'attrapai le mien avec la ferme intention de me délecter de ce délicieux breuvage. "Espérons qu'un crétin ne vienne pas se faire péter le bide ce soir... Enfin, pas ici." Petit instant d'humour noir en référence avec l'incident récent du Bloody Mary, avant de prendre une longue gorgée de ma bière, tout en laissant ensuite ma choppe en l'air afin d'en faire profiter mon rat qui ne se fit pas prier pour laper dedans.

_______________________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2077-lexy-williams#107247 http://cup-of-blood.1fr1.net/t2189-lexy-williams-mecano-des-lycans
Mattie Odair
« Membre du Mois ♥ »





avatar



▌A débarqué le : 24/11/2012
▌Parchemins : 588
▌Quantité de sang disponible : 12956
▌Age du personnage : 20
▌Rang : Membre du clan Blackstone


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Chasse le surnaturel et il revient au galop. [Lexy, Mattie & Seamus]   Mer 20 Fév - 15:02

Vendredi soir. Peu de temps après que Mattie se soit réveillé, Seamus était venu le rejoindre dans sa chambre en lui disant que ce soir ils sortaient. Cela faisait quelques jours, que le plus jeune n'avait pas mis le nez dehors, et pour cause, il avait promis à son sire de ne plus sortir sans lui et à chaque fois qu'il se réveillait Jenkins s'était déjà fait la malle pour ne revenir que beaucoup plus tard. La relation entre les deux vampires était toujours quelque peu conflictuelle, ils arrivaient certes à passer du bon temps ensemble mais très souvent, au moindre petit mot de travers une dispute risquait d'éclater; et si Jenkins arrivait à peu près à se maitriser là-dessus pour Odair c'était totalement différent. Sa Bête était très virulente, et il en fallait très peu pour qu'il s'énerve et perde le contrôle de ses paroles et parfois même de ses actes. Voilà plus ou moins trois mois maintenant qu'il était un vampire, alors même si c'était normal que tous ses sens, ses sentiments soient encore exaltés; même si c'était certainement normal qu'il n'arrive pas à se faire à cette nouvelle vie Mattie vivait très mal le fait d'être comme du lait bouillant sur le feu, prêt à déborder à toute seconde. Du lait qu'il fallait surveiller de prés de très prés -ce que faisait d'ailleurs généralement bien son sire-.

Les deux vampires étaient donc sortis et ils avaient tout d'abord fait un petit tour en longeant la foret puis, comment ils n'avaient pas trouvé de proie potentielle, ils s'étaient dirigés vers le Bayou St John. C'était vers là-bas que Mattie avait "rencontré" et à moitié Cassandra la première fois avant que cette dernière le poignarde à plusieurs reprises. Repenser à son amie, à tous ces évènements, énervait un peu le neo-vampire et le rendait nostalgique de son ancienne vie, encore plus que d'habitude (comme s'il avait besoin de ça pour être déprimé...). Enfin bref, après plus d'une heure, il fallait se rendre à l'évidence que ce soir-là les gens devaient se trouver ailleurs qu'en ces lieux déserts. La Faim commençait sérieusement à tirailler le plus jeune, alors rentrer n'était pas forcément l'option la meilleure à envisager, d'autant plus qu'ils avaient encore une bonne partie de la nuit pour eux. Un court moment plus tard, ils tombèrent sur une voiture et plus précisément un 4x4 accidenté. Il n'y avait plus personne à l'intérieur, pas de morts, mais ce qui était certain c'est que les habitants de véhicules étaient blessés et ne devaient pas être bien loin. Il sentait ce sang frais non loin de lui, ces effluves vitales... et cela le rendait complètement dingue. Ni une, ni deux les deux comparses partirent à la chasse de leur(s) proie(s).

Adossé contre un arbre, Mattie se lécha la lèvre pour enlever le sang de sa victime. On va lourder les cadavres à l'eau ?! Le point d'eau n'était pas très loin, ils n'auraient aucun problème à y aller et ne laisseraient ainsi aucune trace de leur méfait ! Oui, les temps étaient durs alors mieux valait ne pas se faire repérer, ou du moins le moins possible-. Après avoir eu l'approbation de son sire, les deux allèrent donc jeter les carcasses à l'eau. Odair allait reprendre la parole lorsque son ouïe crut percevoir une voix connue. Trop connue peut-être. Il faut que l'on parte d'ici ! C'est mon frère... il arrive. Son frère qui était depuis quelques temps un -piètre- chasseur, mais un chasseur quand même. Mattie n'avait pas envie de lui faire du mal, ou même de risquer de se faire tuer/blesser. Il ne se faisait aucun soucis pour Seamus, face à Everett le plus âgé saurait s'en tirer sans problème. je n'ai pas envie de me retrouver face à face avec lui... s'il te plait... partons. sa voix était plus en proie à l'énervement, au stress, à la supplication... et vu que Jenkins ne semblait toujours pas à comprendre, il finit par "avouer" C'est un chasseur... en quelque sortes. Il lui avait sûrement déjà dit, mais un petit rafraichissement de la mémoire faisait toujours du bien.

Ils ne s'étaient pas fait repérés, mais au lieu de rentrer directement ils se dirigèrent vers Storyville. Mattie était intimement persuadé que cela pourrait brouiller les pistes et semblait proche de la paranoïa la plus totalement et Seamus n'osa pas le contredire... Arrivés dans le quartier, le plus jeune sembla se détendre légèrement comme si le fait d'avoir pu faire ce qu'il voulait, d'avoir écouté sa Bête et/ou sa parano le soulageait d'un immense poids. Le problème c'est que cette paix intérieure ne dura pas bien longtemps pour le pauvre Odair, à peine avait-il fait une dizaine de mètres qu'ils se firent bousculer par une espèce de mec "armoire à glace". Grognant entre ses dents, il souffla Et pardon, c'est pas pour les chiens que je sache ! Le type fit un volte face rapide et ricana simplement, avant de le traiter demeuré. What ? Qu'est-ce qu'il y avait de drôle là-dedans ? Se sentant agressé par sa réflexion, une nouvelle fois sa Bête prit le contrôle et Odair poussa l'inconnu violemment contre la porte de ce qui semblait être un bar, il l'aurait bien frappé à nouveau mais Seamus le tenait pour ne pas qu'il aille chercher la bagarre. Laisse moi lui faire la peau ! grogna t-il furieux à l'encontre de son sire. Être discret ?! Là c'était franchement raté.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2596-mattie-oo-les-sujets http://cup-of-blood.1fr1.net/t2591-mattie-oo-you-re-just-a-cannibal-and-i-m-afraid-i-won-t-get-out-alive-fini http://cup-of-blood.1fr1.net/t2595-mattie-oo-never-wanted-everything-to-end-this-way#118731
Seamus Jenkins
« Seasea l'Impératrice »





avatar



▌A débarqué le : 24/11/2012
▌Parchemins : 275
▌Quantité de sang disponible : 11191
▌Age du personnage : 167 ans


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Chasse le surnaturel et il revient au galop. [Lexy, Mattie & Seamus]   Sam 23 Fév - 14:16

Avoir enfin Mattie de son côté était plus qu'agréable. Mais le problème dans l'histoire est que le jeune vampire est incontrôlable alors les petites escapades nocturnes sont rares. La plupart du temps Seamus organise de quoi nourrir son infant, en tuant lui même quelqu'un et en lui ramenant les restes dans le motel q'il affectionne particulièrement... Mais ce soir... il en a marre, il a envie, et surtout besoin que Mattie fasse les choses par lui même. Un vampire doit tuer, il n'y a pas de secret. Depuis qu'il s'était réveillé ce vendredi soir, Jenkins tournait en rond en établissant mentalement un plan pour la nuit. Pendant plusieurs heures il attendait et ressassait le tout. Ils iraient faire un tour vers la forêt, il y a toujours des gens de passage sur le chemin, et ils pourraient amener la victime dans les bois puis ils la videraient de son sang et pourquoi pas la déchiqueter un peu pour faire croire que ce sont des loups qui se sont occupé de son cas. Voilà le plan était parfait, maintenant il fallait que Odair se réveille. Jenkins alla se planter dans la chambre et attendait, en fixant Mattie. Un petit coup de main à son réveil ne serait pas de trop. Il se glissa sur le lit et fixa le plus jeune. Quand il vit que le corps de son infant commença à bouger, Seamus souffla dans son oreille avant d'y murmurer avec une voix assez sensuelle.
Wake up ma belle on sort ce soir
Il lui fit un joli sourire, à la fois charmeur, tout mignon, mais avec un aspect légèrement carnassier derrière. Il déposa un baiser sur ses lèvres pour le motiver puis sortit de la chambre et l'attendit à l'extérieur. Le baiser avait du lui faire un petit effet, c'était certains, les lèvres du vampire sont parfaites pour cela, lorsqu'elles ne sont pas rendues écarlates par le sang qu'il venait d'ingurgiter... quoi que... des lèvres sanguinolentes pour un autre vampire c'est un paradis.

Sa belle aux bois dormants enfin réveillé, les deux membres du clan Blackstone partirent vers la forêt. Sur la route il expliqua à Mattie la façon dont ils allaient procéder maintenant. Sortir de temps en temps en forêt, trouver quelqu'un, laisser le plus jeune s'en occuper, puis rentrer tranquillement à la maison pour un calin avant que le soleil se lève. L'histoire du calin il la laissa de côté pour l'instant, ne voulait pas que Mattie prenne la mouche et ne le traite de pervers – encore – qui essaye de le baiser à chaque fois qu'il a le dos tourné. Jenkins n'est pas comme ça – pas tout à fait du moins. Après avoir cherché en vain dans la forêt ils prirent la direction du Bayou St John. Quelques minutes après y être arrivé, Mattie commença à s'exciter à l'odeur du sang frais. Un 4x4 était accidenté pas loin d'eux. Sans réfléchir ils en firent leur repas. Mattie les acheva cette fois, du moins au moins un, ils en eurent assez pour être repus, tous les deux. Adossé contre un arbre, Seamus était apaisé par le repas et écouter Mattie parler vaguement de lourder les cadavres à l'eau. Il haussa les épaules et le suivit sans opposer de résistance. Ce qui le sortit de ses pensées fut la mention du frère de Mattie. Quoi ? Il pencha la tête sur le côté ; bien décidé à comprendre ce qu'il voulait dire par là.
Oh. Est tout ce qui sortit de la bouche de Seamus lorsqu'il apprit que le grand frère Odair était un chasseur et qu'il voudrait surement leur peau. La fuite ne fut pas longue ni difficile, par contre ils avaient oublié un cadavre sur leur chemin donc les chasseurs auront de quoi pester pendant un moment.

Plutot que de rentrer au Manoir, Seamus prit la direction du quartier chaud de la ville. Storyville regorge de tout, de bars, de prostituées en tout genre, c'est un vrai bonheur pour faire passer une déprime passagère. En général Seamus vient là pour chercher ses victimes, putes ou dépressifs, tout y passe. Il voulait apaiser Mattie mais celui-ci était quasi incontrôlable une fois de plus. Lorsque quelqu'un le bouscula, légèrement, celui-ci se mit à vouloir donner un cours de politesse. Sans déconner Mattie c'est vraiment le moment de montrer les dents et de faire son farouche alors qu'on vient de tuer plusieurs innocents et qu'il y a du monde autour. Hé Seamus est un habitué ici il fallait qu'il se préserve sinon où irait-il calmer sa faim à l'avenir ? Il rattrapa Mattie et le fit reculer pour qu'il évite de sauter à la gorge de quelqu'un et dit contre son oreille
Calme … Laisse couler … reprends toi de suite
L'attitude protectrice de Seamus fit encore plus rire les autres qui se mirent à l'insulter en disant « oh c'est mignon il se fait défendre par son amoureux maintenant!!! » là... c'était trop. Il aurait aimé balancé un Mattie énervé dans le tas mais à la place s'approcha juste pour mettre son poing dans la figure de l'autre. Violent assez pour lui briser la mâchoire. Les autres se figèrent et n'osèrent plus bouger pendant quelques seconde avant qu'une bagarre n'éclate. Tout le monde sautait sur tout le monde et le bruit de la violence résonnait tellement qu'il était tout à fait probable de l'entendre à l'intérieur du bar. Seamus réussit à amener Mattie en retrait, vers l'entrée du bar, alors que les hommes se battaient encore. Vous savez, un par mégarde tape un autre, son copain vient le défendre, puis l'autre rapplique et on se retrouve avec une vraie guerre civile. Éloignés de quelques mètres, Seamus s'appuya contre le mur du bar, juste à coté de la porte.
Calme toi, dis toi que t'as pas faim et ça ira... observe... observe la faiblesse de l'humanité. Et profites de ta supériorité.
Les mots du vampire n'ont pas été prononcés doucement et quand il tourna sa tête vers la porte il fit deux femmes en sortir, qui le fixait étrangement. Allez, il y a peu de chances que ce soit des personnes dangereuses, relax Seamus.
Revenir en haut Aller en bas
J.O Saldaña Núñez
« Sociopathic Huntress »





avatar



▌A débarqué le : 23/12/2012
▌Parchemins : 664
▌Quantité de sang disponible : 11697
▌Age du personnage : 26 ans.
▌Rang : Hunting vengeful bitch
▌Job : Valette de pied au casino
▌Citation : Il faut parfois savoir tirer un trait sur certaines personnes. Ou une balle.


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Chasse le surnaturel et il revient au galop. [Lexy, Mattie & Seamus]   Sam 2 Mar - 18:17

    Le début d’une soirée normale autour d’une bonne bière. A ça près qu’il s’agissait de deux sorcières dont une promenait un rat sur son épaule en permanence alors que l’autre promenait des armes. D’ailleurs, Lexy venait de faire une petite entrée passée inaperçue pour un humain, mais qui n’avait pas échappé à mes yeux de sorcière. Sa petite tape discrète suivie de quelques mots prononcés furtivement était sans aucun doute la trace d’un sort qu’elle m’avait déjà dit affectionner démesurément. Et pour cause, rien de mieux pour éloigner les quelques cas un peu lourds qui souvent fréquentent les bars. Moi j’avais en général des méthodes plus radicales pour les envoyer voir ailleurs, mais je devais calmer ce côté impulsif. Ces derniers temps, il fallait absolument que je reste discrète, comme tout le reste des surnaturels. Je l’accueillis avec un sourire puis saluai Hendrick au passage. Au début, l’idée de faire la conversation avec un rat m’avait paru complètement ahurissante, mais je m’y étais habituée. D’ailleurs, c’était assez drôle d’entendre Lexy traduire les pensées de ses animaux, et ça s’avérait diablement efficace lors de nos parties de chasse. Qui pourrait penser qu’un rat serait un bon guetteur ? « C’est pas de la Tequila, mais ça me va. A la nôtre ! Et le premier qui ose essayer de nous planter, je lui fais avaler sa bombe. » Même si beaucoup aurait tendance à penser qu’un massacre de vampires aurait pu me plaire, ce n’était absolument pas le cas. Cet attentat était la porte ouverte à tous les terroristes dégénérés qui n’avaient d’autre but dans leur vie que se faire remarquer. « Alors dure semaine ? Tu t’y fais à ton nouveau chez toi ? »

    La nouvelle de son déménagement avait un peu affecté l’humeur générale de son entourage, nous rappelant à quel point la situation était délicate pour tous. On devait se caler au rythme des humains maintenant, se méfier d’eux comme de la peste, comme s’ils pouvaient vraiment nous faire du mal. Le pouvaient-ils ? Le nombre contre la puissance. Un triste massacre se dessinait lentement à l’horizon. Moi-même je doutais parfois du rôle que j’allais devoir jouer. J’ai toujours protégé les humains des vampires, mais si en tant que sorcière, je devenais leur ennemie, la personne à abattre, qui allais-je choisir de sauver ? J’avais beaucoup de considération pour les humains, mais c’étaient bien les sorcières que je choisirais, quitte à finir sur un bucher au milieu de Magazine Street. Lexy n’eut même pas le temps de répondre à la question qu’un bruit sourd se fit entendre contre la porte du bar. Je fis mine au début de ne pas y prêter attention, mais ce bruit avait coupé court à toutes les conversations. Quelque chose se passait à l’extérieur, et je vis les deux grands vigiles sortir. Je connaissais l’un d’eux, car c’était un ancien chasseur qui ne voulait plus avoir affaire à des CESS après qu’il ait perdu deux doigts. Sa période de convalescence l’avait fait réfléchir, et maintenant il préférait se consacrer à une vie normale.

    J’allais proposer à Lexy de ne pas s’en soucier, que c’était courant dans le quartier, quand le boucan augmenta de volume. Ils étaient maintenant plusieurs à être entrés dans la bagarre. Jason, le vigile en question passa de nouveau la tête à l’intérieur du bar et planta son regard dans le mien. Je compris immédiatement ce qu’il voulait me faire comprendre. Des CESS étaient impliqués dans cette échauffourée. Je jetai un regard las à Lexy. Nous voilà partis ! Adieu la soirée normale je suppose ! «Y a du surnat là-dessous ! Ça te tente une petite excursion à la place d’une bonne bière ? » Lançai-je avec un sourire en coin. Par réflexe, je vérifiai que mon chargeur était plein, et constatai que les balles en argent étaient sagement en place. J’étais toujours préparée, soirée normale ou pas. Mais pouvait-on vraiment passer des soirées normales dans ce monde déréglé ?

    Je resserrai mon blouson en cuir qui contenait toujours de quoi me défendre, puis partis d’un pas décidé avec Lexy. On passa la porte et face à nous, le spectacle triste de la violence humaine. Je réfrénai la pulsion de me jeter directement dans le tas, puis de mon œil de chasseresse, cherchai les signes de créatures surnaturelles. Mais difficile de capter quelque chose dans cette mêlée de membres en tout genre. Puis à travers un brouhaha d’insultes, une voix posée, voulue rassurante prononça quelques mots dont je ne compris que quelques bribes, mais quelques bribes toutefois intéressantes. De quelle supériorité s’agissait-il ? Sûrement de celle que confère l’immortalité. Mon amie semblait également les avoir entendu, puisqu’elle jetait déjà un regard sceptique aux présumés CESS. Mon premier constat fut qu’ils étaient d’apparence jeune. Figés à peine sortis de l’adolescence, ils n’avaient pas l’air bien menaçants. Vu qu’ils étaient deux, je supposais que c’étaient un vampire et son sire, mais je ne préférais pas m’avancer. Le visage de l’un d’entre eux me rappelait étrangement quelqu’un. J’étais persuadée avoir déjà vu l’un d’eux en photo, ou alors que quelqu’un m’en avait parlé, mais je ne m’en souvenais pas pour l’instant. En tout cas, il avait l’air furieux, et l’autre vampire tentait de le calmer. Pas difficile ainsi de déterminer qui était le sire et qui était l’infant. D’un pas sûr, je me dirigeai vers eux, sans vraiment avoir d’idées de plan en tête. « Qu’est-ce qui s’est passé ? » demandai-je poliment. Puis prenant un air responsable, je rajoutai : « Vous ne devriez pas trop traîner dans le coin les jeunes, c’est assez dangereux ici pour vous. » J’insistai sur la dernière portion de phrases, laissant sous-entendre que je savais. Ce qui n’était pas très loin de la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2672-jo-_-follow-the-leader-or-make-up-all-the-rules http://cup-of-blood.1fr1.net/t2694-jo_-yes-it-s-nice-to-meet-me
Lexy Williams
« »





avatar



▌Age : 28
▌A débarqué le : 05/02/2012
▌Parchemins : 573
▌Quantité de sang disponible : 11373
▌Age du personnage : 25 ans
▌Rang : Fouille-merde
▌Job : Mécano au Black Lion
▌Citation : Kawabounga !


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Chasse le surnaturel et il revient au galop. [Lexy, Mattie & Seamus]   Sam 16 Mar - 23:16

Un large sourire s'étira sur mes lèvres déjà imbibées d'alcool. Des tequilas paf en suivant la bière, en voila une bonne idée ! De quoi finir la soirée à moitié à poil dansant sur un comptoir, comme si tous les soucis journaliers n'existaient plus, comme si la menace constante s'en était soudainement allée. "Tequilaaaa!" m'exclamai-je, dans un accent mexicain entrecoupé de russe, donnant au final un ton étrange aux consonances aigües. Je repris une gorgée, m'apprêtant à répondre à la question de mon interlocutrice, lorsque je fus coupée dans mon élan. Le regard tourné vers la porte, je sentis un Hendrick me gratter l'épaule en guise de questionnement. "Non. Cette soirée est supposée normale, et elle le restera." Je le vis faire la moue dans mon coin d’œil, brave petite bête toujours prête à rendre service, et surtout, horriblement aventureuse compte tenu de sa taille ridicule comparée aux bipèdes. En plus, il était vieux, bien plus que n'importe quel autre rat. Merci la magie, merci les sorts. Sauf que je me passais bien de faire savoir ce petit artifice à quiconque, de peur de me retrouver enchainée dans un sous-sol humide pour tenter de l'améliorer à l'échelle humaine. Enfin, histoire de lui faire passer la pilule, je remis ma bière à proximité de mon épaule afin qu'il puisse se servir.

Je voulais continuer de discuter, ignorer les bruits dehors. Alors je me mis à répondre à sa question, bien que je me rendais évidemment compte que son œil était attiré ailleurs. L'envie d'aller voir dehors probablement, et je ne pouvais pas la blâmer pour cela. Instinct de chasseuse, et blablabla. "Ça passe... J'ai déménagé mes affaires, sauf que je n'ai toujours pas vu l'ombre de ma colocataire... Enfin au moins, j'imagine que ça me laisse le temps de prendre quelques marques, même si je ne me sens pas vraiment à l'aise, pas vraiment chez moi." Et le bruit augmenta encore. Décidément, une bande de pelés avait vraiment décidé de foutre ma soirée en l'air. Ce qui n'eut pas pour effet de mettre mon humeur au beau fixe. Et pourtant, tout avait si bien commencé. Pour ce qui était du reste, je n'avais plus qu'à espérer qu'au moins, tout ne s'achèverait pas dans un bain de sang. De mon sang. Et de celui de Juana, accessoirement. Je n'aurais jamais été capable encore à cet instant d'aller jusqu'à lui confier ma vie, mais c'était une personne avec qui j'aimais trainer, chasser. Une amie, en somme. Voir même plus, un mentor, une partenaire pour combattre les vilains vampires dans l'ombre. Et juste les méchants, je me répugnais à tuer ceux qui n'avaient rien fait de plus que de boulotter quelques humains jusqu'à leur mort à leurs débuts. L'erreur est humaine. Ou démoniaque.

Même un pingouin constipé aurait eu l'air plus détendu que moi à cette seconde. Pendant que mon rat semblait danser sur mon épaule -l'excitation de l'aventure à venir, et l'alcool aussi, probablement-, j'affichai une mine quelque peu dépitée. Jamais ils me foutront la paix... Jamais. Certes, j'avais tenté quelques petites choses avec la meute locale, sans n'en souffler mot à personne, mais au moins, j'intervenais quand je le souhaitais. Bien que si la confiance s'installait, il y avait de fortes chances que je sois sollicitée d'avantage, mais cela n'aurait pas un tel impact négatif sur mes pensées. Quoi que... A bien y repenser, dans le terme "surnat'", il n'y avait pas que vampire. Donc, peut-être aussi quelques lycanthropes. Je me levai avec d'avantage de baume au cœur, tâchant de toute force de ne pas montrer ma déception à mon amie. "Ou alors on règle ça fissa, puis on revient prendre une bonne bière !" La choppe reposée sur la table collante, je suivis Juana vers la sortie, tout de même curieuse de voir ce qu'il se tramait au-delà des portes du bar. Je passai ma tête par l'ouverture, tâchant de me faire discrète, pour que ma mine finisse par se décomposer. Encore des cons de vampires. Un regard furtif vers l'assemblée de bras et de jambes en furie, et rien d'autre de spécial ne m'apparut. "J'reviens" fis-je à l'attention de l'autre sorcière qui commençait déjà à s'éloigner vers les deux guignols, lui touchant le bras afin de capter son attention. Puis je retournai dans le bar.

C'était mort pour la bonne humeur. Définitivement. Surtout quand je vis que nos verres sur la table s'étaient déjà envolés comme par magie, et qu'une bande d'ivrognes s'y était attablée. Bref, ne pas s'énerver. Hendrick me cassait les oreilles pour que l'on retourne dehors, que c'était dangereux de la laisser seule, et gnagna. Ce n'était pas comme si j'étais partie pour mille ans, je ne retournai qu'au comptoir demander une bière dans un gobelet en plastique cette fois-ci, ajustant dans le liquide pétillant un petit chouïa de tequila. "Arsouille !" lança le rat, auquel je répondis un "ivrogne" graveleux. Un petit jeu entre nous qui nous fit rire, suite à quoi nous retournâmes dehors, lui perché sur ma tête en position d'un Rocky de pacotille, et moi avec mon verre d'alcool à la main. Après tout, les deux affreux avaient cessé de se battre, ou n'avaient peut-être même rien à voir avec la bataille générale. A laquelle je ne pris nullement part, déjà je ne souhaitais pas renverser ma bière, et en plus ces stupides humains lambda avaient tendance à nous regarder du mauvais œil depuis qu'ils étaient devenus suspicieux. "Ouais donc c'est pour quoi la partouze là ?" Mon sale caractère rejaillit de nul part. Je m'étais positionnée à coté de Juana laissée de côté pendant quelques dizaines de secondes, sans n'avoir donc écouté la première partie de la conversation. Une gorgée de liquide, et je me sentis déjà d'avantage prompte à engager une bribe de discussion un peu plus civilisée.

_______________________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2077-lexy-williams#107247 http://cup-of-blood.1fr1.net/t2189-lexy-williams-mecano-des-lycans
Mattie Odair
« Membre du Mois ♥ »





avatar



▌A débarqué le : 24/11/2012
▌Parchemins : 588
▌Quantité de sang disponible : 12956
▌Age du personnage : 20
▌Rang : Membre du clan Blackstone


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Chasse le surnaturel et il revient au galop. [Lexy, Mattie & Seamus]   Ven 22 Mar - 12:11

Vu le petit "oh" que venait de faire Seamus il ne devait pas se rappeler qu'Everett était un chasseur. Heureusement, Mattie n'eut pas droit à d'autres remarques à l'encontre de son aîné. Ils avaient juste fui vers Storyville histoire d'échapper aux chasseurs, histoire de pouvoir se fondre dans la masse. Quelle idée minable avait eu là le neo-vampire ! C'était pourtant logique qu'il y ait beaucoup de monde, et qu'une catastrophe arrive... Et effectivement, ils étaient arrivés depuis moins de cinq minutes que déjà ils se faisaient remarquer, ou, pour être plus exact Mattie se faisait remarquer ! Un gros gaillard l'avait poussé et il n'avait pas du tout apprécier. Seamus le retint et tenta de l'apaiser mais c'était plutôt raté, Odair était furieux et il ne voulait pas laisser quelqu'un leur parler comme ça. L'attitude de Seamus, protectrice et attentionnée envers son cadet dit plus rire les autres qu'autre chose. Et voilà, ils venaient de se faire "insulter" et là, c'était la goutte d'eau qui avait fait déborder le vase et Jenkins avait frappé le mec lui cassant la mâchoire par la même occasion ! Et quelques dizaines de secondes plus tard une bagarre avait éclaté entre les humains. Son sire l'avait éloigné de quelques mètres et le tenait toujours plus ou moins contre lui de façon à pouvoir le canaliser, à le calmer; car oui Mattie était toujours assez nerveux. Les paroles de Jenkins , sa douceur aida le jeune vampire à retrouver un semblant de contrôle de lui-même, néanmoins il lui répliqua doucement Ma supériorité ? Quelle supériorité ?! Seamus, regarde-moi.... Je ne sais pas me contrôler. Je ne suis rien... Rien sans toi et t'appelle ça de la supériorité, pourquoi ? Parce que j'ai plus de force ou autres ? Mais... eux vivent le jour ou la nuit. Pas nous. Oui, nostalgie de notre ancienne vie quand tu nous tiens. Il se fichait d'être discret ou pas, il ne pensait pas à mal. Il ne voulait pas faire de tords à son sire. Il voulait juste... redevenir humain tout en pouvant rester proche de Seamus. Il s'était attaché à lui, beaucoup. Sûrement, parce que Jenkins était le seul (ou un des seuls) à tenter de le comprendre, à bien vouloir l'aimer, l'apprécier. Parce que son sire était devenu comme son nouveau centre du monde même s'il ne voulait pas l'avouer.

Un bruit de pas près d'eux attira soudainement son attention, il dévisagea deux jeunes femmes avec méfiance. L'une d'elle s'approcha d'eux avec une assurance certaine (l'autre s'était éclipsée quelques instants). Une assurance qui pouvait presque froid dans le dos, car soit c'était une inconsciente qui voulait juste venir faire la causette, soit c'était quelqu'un qui savait qui ils étaient et dans ce cas-là, ils étaient peut-être mal barrés. Néanmoins à deux contre deux, le combat tournerait logiquement en l'avantage des vampires. Mais la logique n'était pas forcément des plus vraies dans de telles circonstances. Lorsqu'elle leur demanda ce qu'il s'était passé, Mattie eut un bref haussement d'épaules et prit plus ou moins consciemment sa tête de gamin innocent. Il ne voulait pas se battre, ni causer d'ennuis à qui que se soit, et encore moins tuer quelqu'un d'autres, inutilement qui plus est. Se répétant mentalement qu'il n'avait pas faim et qu'il pouvait se contrôler (merci Jenkins pour le conseil), il haussa un sourcil lorsque la belle sous entendit qu'elle savait ce qu'ils étaient. Je suis pas si jeune que ça, c'est bon quoi... J'ai vingt ans, j'suis plus un bébé ! Tiens, pour changer il râlait ! Sans le savoir J.O avait touché un sujet sensible. Odair détestait qu'on lui rappelle qu'il était jeune, qu'on fasse une remarque sur son âge, il en avait trop pâti quand il était humain, et maintenant qu'il était une créature de la nuit c'était encore pire. Ce genre de remarque avait donc le don de l'énerver. Néanmoins, sans le vouloir, il avait sûrement donné un indice capital, vu que cette phrase était sortie spontanément, avec une certaine hargne et sentiment d'injustice; cela indiquait donc qu'il avait bien vingt ans... et qu'il avait encore des réflexions purement humaine. Logiquement, un vampire ayant vingt ans d'apparence et plus de cent ans de vie n'aurait pas réagi de la sorte....
La deuxième demoiselle (qui était donc revenue entre temps), prit à son tour la parole. Des dires qui firent légèrement esquisser un sourire au plus jeune des deux vampires. Ce n'est rien juste un malentendu qui a mal tourné. De nouveau il avait haussé les épaules, minimisant au maximum ce qui s'était passé... Mais au final, il ne s'était réellement rien passé d'intéressant, en étant humain une telle bagarre aurait également pu se produire. Désignant d'un bref mouvement de tête "l'assemblée" se bagarrant il ne put s'empêcher de rajouter à demi-ton Juste une belle brochette de cons homophobes qui se croient invincibles et supérieurs parce qu'ils sont foutus comme des armoires à glaces.
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2596-mattie-oo-les-sujets http://cup-of-blood.1fr1.net/t2591-mattie-oo-you-re-just-a-cannibal-and-i-m-afraid-i-won-t-get-out-alive-fini http://cup-of-blood.1fr1.net/t2595-mattie-oo-never-wanted-everything-to-end-this-way#118731




MessageSujet: Re: Chasse le surnaturel et il revient au galop. [Lexy, Mattie & Seamus]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chasse le surnaturel et il revient au galop. [Lexy, Mattie & Seamus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hansel ⊱ Chassez le naturel, il revient au galop
» Chassez le naturel, il revient au galop.
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cup of Blood ♥ ::  :: Storyville :: Jazz Cafe-