Aller en haut
Aller en bas



 
RETROUVEZ-NOUS A CETTE ADRESSE

Partagez | 
 

 Celui qui vit dans la crainte jamais ne sera libre | Joan & Ilithyia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ilithyia Alesi
« Mother of Alesis »





avatar




▌Age : 23
▌A débarqué le : 02/12/2012
▌Parchemins : 48
▌Quantité de sang disponible : 8781
▌ Code couleur : 600200
▌Age du personnage : Plus de 2000 ans
▌Rang : Fondatrice du clan Alesi
▌Job : Propriétaire d'un restaurant
▌Citation : L'éternité ? Une unité de temps.


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance maléfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Celui qui vit dans la crainte jamais ne sera libre | Joan & Ilithyia   Lun 28 Jan - 10:49

La nuit était telle que les vampires l'aimaient : elle ne laissait poindre aucune éclaircie, pas la moindre trace de douceur lunaire. C'était l'obscurité la plus complète, aussi agréable qu'un délicieux bain de noirceur, et aussi favorable à la chasse qu'il était possible de l'imaginer. Ce n'est qu'après quelques minutes de recherche qu'Ilithyia trouva sa cible. Elle s’avança avec confiance face à la femme choisie. Celle-ci s'arrêta net, surprise mais incapable de voir qui lui barrait le chemin. Elle ne paraissait pas certaine de devoir s'inquiéter, mais le vampire percevait sa peur comme une vague odeur. Plongeant son regard dans le sien, la voix chaude d'Ilithyia s'éleva pour ordonner : «  Pas le moindre bruit. » Puis sans faire plus de manières, elle saisit la femme par le col de sa chemise, la tira contre elle et plongea ses lèvres dans son cou. Quand les dents percèrent la peau, la victime commença à se débattre légèrement, mais l'ordre qui lui avait été intimé la garda d'insister et elle finit par s'immobiliser. La mère des Alesi eut tôt fait d'assouvir sa soif. Un soupire satisfait échappa à ses lèvres tandis qu'elle s'écartait de sa proie, sans pour autant la lâcher. Se léchant les lèvres pour effacer les dernières traces de sang qui s'y trouvaient, elle adressa un sourire presque chaleureux à la femme et ordonna à nouveau : « Ne te souviens pas. Va-t-en. »

En temps normal, elle serait alors retournée chez elle. Mais le vent avait vilainement tourné ces derniers mois, en particulier depuis que certains suspectaient l'existence des créatures surnaturelles, et elle prenait désormais régulièrement le risque de venir prendre la température des petites gens de la Nouvelle-Orléans. Elle qui avait toujours aimé cette ville et y vivait depuis bien longtemps, avait l'impression de n'apprendre qu'à présent à la connaître. Cette nuit-là, où du moins cette fin de soirée là, elle choisit un bar dont la lumière était presque attirante. Lorsqu'elle en poussa la porte, quelques regards curieux se tournèrent mais rien de plus. Avec un sourire en coin, elle constata qu'elle n'était pas si mal déguisée que ça. L'endroit n'était pas aussi bruyant qu'elle s'y attendait, et ses talons claquèrent très brièvement sur le carrelage mal assorti tandis qu'elle rejoignait une table vide au fond de la salle. Elle retira son lourd manteau noir sous lequel elle portait une robe grise aux manches brodées d'argent. Ce n'était pas une tenue qu'on était censé porter tous les jours, mais Ilithyia était incapable de s'habiller autrement qu'ainsi. Elle commanda un verre de vin, puis tendit l'oreille aux bavardages de la salle.
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2626-lithyia-i-have-been-feeling-everything-termine http://cup-of-blood.1fr1.net/t2630-ilithyia-i-ve-fallen-for-your-eyes-but-they-dont-know-me-yet
Joan Witterson
« »





avatar



▌A débarqué le : 16/01/2013
▌Parchemins : 294
▌Quantité de sang disponible : 8372
▌Age du personnage : 24 ans
▌Rang : Chasseuse
▌Citation : L'ironie tue. C'est une arme dont il ne faut pas se servir.


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement:
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Celui qui vit dans la crainte jamais ne sera libre | Joan & Ilithyia   Mar 29 Jan - 23:03

Partir sans plus aucune attache de sa vie précédente... C'est vrai qu'au fond, elle n'avait pas vraiment réfléchi à cela après le décès de sa mère mais parfois, comme aujourd'hui elle y pensait. Sans doute parce que la journée avait été longue et particulièrement pénible. Elle s'était dépêchée de s'habiller pour aller en cours. Elle avait récemment repris les cours et cela n'avait pas été simple. Elle avait fait du droit et devait justifier de son échec et son manque d'intérêt pour cette filière. Ce qui l'intéressait elle, c'était les lettres ou bien les langues. Elle avait longuement hésité avant de choisir la première option. Aujourd'hui, les cours avaient été longs mais passionnants. La seule chose qui avait réussi à plomber l'ambiance de l'après-midi, c'était les autres étudiants. Notamment, cette petite pimbêche avec qui elle se faisait régulièrement la guerre. Cette nana l'agaçait au plus haut point. Que faisait-elle dans cette filière cette fille ? Elle était d'une stupidité à toutes épreuves et il arrivait régulièrement à Joan d'espérer qu'elle se fasse bouffer par un vampire. Pour peu qu'il y ai quelque chose à manger dans cette maigre chose. Maigre de partout : corps et esprit... Cette peste avait réussi à tâcher le plus beau chemisier de sa collection. Joan s'était retenue de ne pas la défigurer à vie, on était tout de même en université mais ce n'était pas l'envie qui lui manquait. Elle allait lui pourrir sa vie à cette ...
En plus, elle n'était pas le moins du monde concentrée. Pas capable de s'entraîner en tant que chasseuse, elle avait eu droit à des reproches. Ce qui n'avait pas amélioré son humeur. Heureusement qu'elle n'avait pas de travail pour aujourd'hui car elle serait capable de foirer cela aussi. Comme les journées longues et épuisantes dans ce genre n'avaient que le mérite d'être oublié, Joan avait eu l'excellente idée d'aller boire un verre dans un bar. Enfin un verre, ... minimum bien sûr. Elle soupira. Heureusement que demain était un autre jour !

Elle était assise au comptoir, seule pour cette fois-ci, quand une femme fit son entrée dans le bar. Joan l'observa avec attention et resta un peu surprise : c'était une femme, qu'elle aurait pu qualifiée d'assez jeune et belle. Elle portait des talons et un manteau noir, rien d'étrange à cela mais quand elle enleva ce dernier, elle découvrit une robe brodée d'argent. Qui s'habillerait comme ça franchement ? Surtout pour aller boire sans la moindre compagnie dans un bar comme celui-ci. La jeune Witterson but une gorgée de son Martini et se demanda soudainement si elle ne la connaissait pas. Non, il ne lui semblait pas de l'avoir déjà vu et pourtant... Elle essaya de chercher plus encore et finit par se questionner sur un point : est-ce qu'elle ne serait pas cette femme vampire dont parle les autres chasseurs ? On lui avait recommandé d'être très prudente car elle était l'une des plus âgée connue et assez dangereuse. Si c'était bien elle, c'était logique qu'elle soit habillée ainsi. Joan la fixait intensément sans s'en rendre réellement compte. Elle l'observait avec une telle intention que le barman commençait sans doute à se poser des questions. Il devait même bien s'amuser. La preuve : il lui avait demandé si elle ne voulait pas aller lui payer un verre.

- Pardon ? aaah ? Non, pourquoi j'irais boire un verre avec une parfaite inconnue solitaire ! Non non, je ne la regardais pas tant que ça. Enfin, je suis curieuse, c'est tout. Servez-moi plutôt une vodka au lieu de raconter des choses louches.

Lui, il riait et Joan soupirait, blasée. Ce n'était pas le moment de faire de telles moqueries. Elle n'était pas dans le meilleur état pour lui répondre. Il n'empêche qu'elle avait réellement envie d'aller discuter avec cette jeune femme, tout en gardant une certaine raison. C'était cette raison qui lui disait de ne pas le faire. Elle hésitait... mais elle était là seule et Joan était bien entourée ici, elle pouvait bien faire connaissance non ? Elle jeta un regard inquisiteur à la place où se tenait la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2740-joan-witterson-fini http://cup-of-blood.1fr1.net/t2744-joan-witterson-links-booklet
Ilithyia Alesi
« Mother of Alesis »





avatar




▌Age : 23
▌A débarqué le : 02/12/2012
▌Parchemins : 48
▌Quantité de sang disponible : 8781
▌ Code couleur : 600200
▌Age du personnage : Plus de 2000 ans
▌Rang : Fondatrice du clan Alesi
▌Job : Propriétaire d'un restaurant
▌Citation : L'éternité ? Une unité de temps.


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance maléfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Celui qui vit dans la crainte jamais ne sera libre | Joan & Ilithyia   Lun 4 Fév - 8:39

Les humains sont des êtres si prévisibles. Celle qui entra dans le bar peu de temps après Ilithyia l'était particulièrement. Elle débordait de contrariété et d'agacement. Le vampire lui prêta quelques secondes d'attention puis passa à autre chose ; elle n'avait qu faire de quelqu'un d'aussi jeune et insipide. Son regard balaya plusieurs fois la salle tandis qu'elle sirotait son verre, jusqu'à finalement s'arrêter sur un groupe d'hommes attablés plus loin. Ils étaient quatre, et il s'agissait d'individus peu respectables dont les vêtements sentaient la transpiration même à cette distance. Ils étaient en grande discussion, agitant les bras pour exprimer leur véhémence.

Tendant ses sens dans leur direction, elle finit par percevoir avec netteté le sujet de la conversation. C'était bien ce qu'il lui avait semblé ; ils parlaient de la rumeur de l'existence des créatures surnaturelles. Loin d'être inquiets ou même de chercher à être discrets, ils exprimaient clairement leurs intentions de se débarrasser "vite fait, bien fait" de ce "genre d'engeance". D'autres mots comme "abomination" ou encore "erreur de la nature" finirent d'exaspérer Ilithyia.

Elle secoua doucement le menton, se demandant jusqu'où l'idiotie les mènerait dans leurs vaines espérances. Leur naïveté et leur ignorance conduisaient ce genre d'individus à leur perte. Se détournant de leurs propos injurieux, elle posa à nouveau les yeux sur la jeune femme assise au bar et eut la surprise de croiser aussitôt son regard. Elle la fixa sans ciller, sa curiosité provoquée par un tel examen. Elle entendait vaguement le barman rire derrière le comptoir, mais l'ignora complètement. La jeune humaine lui semblait soudain beaucoup plus intéressante. Quel genre de personne observait ainsi une inconnue ? Il y avait forcément quelque chose là-dessous, et découvrir ce dont il s'agissait devint sa priorité.
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2626-lithyia-i-have-been-feeling-everything-termine http://cup-of-blood.1fr1.net/t2630-ilithyia-i-ve-fallen-for-your-eyes-but-they-dont-know-me-yet
Joan Witterson
« »





avatar



▌A débarqué le : 16/01/2013
▌Parchemins : 294
▌Quantité de sang disponible : 8372
▌Age du personnage : 24 ans
▌Rang : Chasseuse
▌Citation : L'ironie tue. C'est une arme dont il ne faut pas se servir.


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement:
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Celui qui vit dans la crainte jamais ne sera libre | Joan & Ilithyia   Lun 4 Fév - 23:35

Son verre de Vodka dans la main droite, Joan sirotait tranquillement sa boisson tout en gardant son attention sur l'étrange étrangère. Elle croisa son regard avec celle-ci. Ni l'une ni l'autre ne semblait troublée par une telle inquisition. C'était assez déroutant si on venait de l'extérieur mais pourtant personne, en dehors du barman, ne leur prêtait la moindre attention. Certainement pas les imbéciles qui ricanait parce qu'ils avaient trop bu, ni le groupe d'écervelés qui affichaient leurs opinions sans restrictions et sans craintes, ni même ceux qui jouaient plus loin aux cartes trop concentrés sur d'éventuelles triches possibles. La fréquentation de ce bar était assez peu plaisante en quelques sortes mais bon, Joan faisaient le tour de différents bars quand elle avait ses soirées de libres. C'était le cas de ce soir-ci. Elle était venue se poser ici mais qui dit qu'elle serait là les jours suivants ? En quelques minutes, elle avait déjà fini son verre et sans s'en rendre compte. D'ailleurs, elle ne ressentait pas vraiment les effets de l'alcool. Pas pour le moment en tout cas. Elle descendit de son tabouret et fit une courbette au barman avant d'aller s'installer à la table de la jeune femme sans lui demander son avis.

La jeune Witterson était toujours comme cela, sans gêne. Elle ne demandait pas souvent l'avis aux autres. Oui, elle s'imposait quitte à prendre une claque ou un vent. Elle ne se souciait pas de ce genre de détails, elle tentait sa chance. Il faut dire qu'elle adorait s'incruster un peu partout. Elle fixa la demoiselle avec attention et sourit honnêtement sans se fixer sur ses doutes quant à l'identité de cette dernière. Elle ne se prenait pas la tête et préférait voir sur le moment ce que donnerait la rencontre. Elle n'était pas venu les mains vides mais ne savaient pas ce que buvait l'inconnue alors elle avait pris de simples bières. Elle lui en proposa une en la saluant chaleureusement comme elle faisait toujours. Par contre, elle avait la fâcheuse habitude de tutoyer un peu tout le monde. Espérons que ça ne choquerait pas son interlocutrice.

- Alors dis-moi, que fais une si jolie fille sans compagnie ? C'est tout de même dommage de passer sa soirée seule, tu ne trouves pas ? Je t'accorde que les personnes ici sont peu recommandables, moi y compris, mais bon... y a peut-être du potable dans le tas.

Elle n'avait pas dit cela doucement et se souciait peu de savoir si cette fille avait de l'humour et si ces voisins avaient entendus. Elle observait la réaction de la demoiselle. Tiens d'ailleurs, elle ne lui avait même pas demandé son nom histoire de savoir s'il s'agissait bien de qui elle croyait. Quelle idiote elle faisait ! Tant pis, elle lui demanderait plus tard. Quoique... elle était curieuse comme jeune femme.

- Et c'est quoi ton prénom ?

Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2740-joan-witterson-fini http://cup-of-blood.1fr1.net/t2744-joan-witterson-links-booklet
Ilithyia Alesi
« Mother of Alesis »





avatar




▌Age : 23
▌A débarqué le : 02/12/2012
▌Parchemins : 48
▌Quantité de sang disponible : 8781
▌ Code couleur : 600200
▌Age du personnage : Plus de 2000 ans
▌Rang : Fondatrice du clan Alesi
▌Job : Propriétaire d'un restaurant
▌Citation : L'éternité ? Une unité de temps.


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance maléfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Celui qui vit dans la crainte jamais ne sera libre | Joan & Ilithyia   Lun 11 Fév - 10:15

La technique fut encore plus efficace qu'elle l'espérait : l'humaine mordit presque aussitôt à l'hameçon, si bien qu'un sourire amusé étira les lèvres d'Ilithyia. C'était trop facile, c'en était presque louche. Mais le vampire n'était pas vraiment du genre à s'inquiéter pour si peu. Une seule personne, de quelque nature qu'elle soit, ne pouvait en aucun cas représenter un danger pour elle. Elle regarda donc la jeune humaine s’asseoir sans manifester la moindre surprise. Elle cilla en revanche à la façon dont celle-ci s'adressa à elle. La politesse ou la bienséance n'étaient visiblement pas dans son vocabulaire. Elle aurait dû s'y attendre ; la plupart des jeunes de nos jours se comportaient ainsi, sans gêne ni manières. Sans parler de la boisson qu'elle poussa vers Ilithyia. Tâchant de ne pas avoir l'air trop dégoûtée, le vampire baissa les yeux sur le verre, se demandant si elle ferait l'effort de le boire. Non. Pas la peine.

« Certains aiment la solitude. Cette idée ne vous a nullement traversée ? »

Les mots tranchants, exprimaient clairement le rejet et le mépris, malgré le vouvoiement, et pourtant la voix du vampire avait la douceur et le calme de l'eau dormante. Une contradiction qui avait tout pour être perturbante mais dont Ilithyia se débarrassait rarement. Avec un regard franc et hautain, elle dédaigna sa question. Quel intérêt y avait-il à offrir son prénom à une inconnue ?

« Votre conversation a le mérite d'être surprenante, bien qu'elle manque cruellement de profondeur. »

Un maigre sourire flottait à nouveau sur les lèvres d'Ilithyia. Peut-être pourrait-elle en tirer un peu plus que des banalités, de cette enfant. Il suffirait sûrement de la provoquer un peu ; la plupart des humains fonctionnaient ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2626-lithyia-i-have-been-feeling-everything-termine http://cup-of-blood.1fr1.net/t2630-ilithyia-i-ve-fallen-for-your-eyes-but-they-dont-know-me-yet
Joan Witterson
« »





avatar



▌A débarqué le : 16/01/2013
▌Parchemins : 294
▌Quantité de sang disponible : 8372
▌Age du personnage : 24 ans
▌Rang : Chasseuse
▌Citation : L'ironie tue. C'est une arme dont il ne faut pas se servir.


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement:
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Celui qui vit dans la crainte jamais ne sera libre | Joan & Ilithyia   Lun 18 Fév - 13:50

Apparemment la jeune femme n'avait pas l'air très encline à boire le breuvage que lui proposait Joan et n'avait pas non plus le désir de se mêler aux autres. Elle lui fit remarquer que la solitude pouvait être parfois préférable à la compagnie, ce que la chasseuse définissait clairement comme impossible. Fallait être agoraphobe ou alors dépressif pour venir s'installer dans un bar sans la moindre compagnie ou sans rechercher celle-ci. Comme elle ne semblait pas enthousiasmée par l'alcool ce n'était pas non plus une alcoolique qui venait souvent ici. Alors non, cela ne lui était certainement pas passé par la tête et la façon hautaine dont s'était dit malgré la douceur de la voix prouvait bien que la jeune femme n'était pas la bienvenue à cette table. Pour autant, la jeune Witterson ne s'en formalisait pas plus que cela. Elle sourit gentiment en sirotant sa boisson puis lui répondit.

- Quel intérêt d'être seule ? Et surtout, pourquoi venir dans un tel endroit si c'est pour passer sa soirée seule dans un coin. Je ne trouve pas ça très logique. Tu dois t'ennuyer dans la vie si tu es aussi froide avec tout le monde.

Elle regarda autour d'elle : les gens étaient souvent de bons vivants dans ce genre de lieu. En général... elle aurait bien voulu voir à quoi ressemblait cette femme si elle souriait honnêtement. Avait-elle forgé une carapace autour d'elle pour ne pas qu'on l'atteigne . Était-ce juste une femme trop sérieuse ? Tiens d'ailleurs pourquoi espérait-elle une conversation avec plus de profondeur ? Et puis qu'est-ce qu'elle entendait par là ?

- Je l'avoue mais est-ce vraiment nécessaire d'avoir toujours de la profondeur dans une conversation ? Je suis ici pour m'amuser avant tout et j'aime la légèreté des choses. Décoinces-toi un peu, ça t'évitera des rides.
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2740-joan-witterson-fini http://cup-of-blood.1fr1.net/t2744-joan-witterson-links-booklet
Ilithyia Alesi
« Mother of Alesis »





avatar




▌Age : 23
▌A débarqué le : 02/12/2012
▌Parchemins : 48
▌Quantité de sang disponible : 8781
▌ Code couleur : 600200
▌Age du personnage : Plus de 2000 ans
▌Rang : Fondatrice du clan Alesi
▌Job : Propriétaire d'un restaurant
▌Citation : L'éternité ? Une unité de temps.


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance maléfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Celui qui vit dans la crainte jamais ne sera libre | Joan & Ilithyia   Sam 23 Fév - 11:20

Les humains étaient d'une candeur absolument insupportable. Ce sourire bien gentil que lui adressait la jeune femme... Ili crut qu'elle allait partir sur le champ, mais fuire n'était pas vraiment digne de sa personne et elle se contenta donc de détourner les yeux pour ne pas avoir à supporter toute cette naïveté. Un soupire monta doucement, agita ses épaules mais ne traversa pas la barrière de ses lèvres. Hors de question de montrer son avis sur la question de manière trop évidente.

« Je ne suis pas froide, détrompez-vous. Certains même me qualifient de pleine de chaleur... Bien que ceux-là soient des chanceux, si vous voyez ce que je veux dire. »

Un sourire d'autosatisfaction emprunt de sarcasme lui étira les lèvres durant un instant. La petite avait tout intérêt à ne pas trop la chercher, car bien qu'elle faisait preuve de plus de patience que la plupart de ses comparses vampires, il ne fallait pas non plus pousser mémée dans les orties... si je puis dire. La dernière réflexion que lui adressa l'humaine faillit franchir cette limite. Les yeux légèrement arrondis, elle la fixa longuement. Les muscles de ses bras se tendirent et elle dut se retenir comme jamais, prête durant un court instant à bondir à la gorge de la gamine. Il lui fallut encore quelques secondes de plus pour retrouver son calme, et elle se félicita de ne pas l'avoir tué sur le champ.

« Je l'ai déjà dit, et je le répète donc : certaines personnes aiment être seule. Pourquoi cela devrait-il les empêcher de fréquenter des lieux publics ? Si vos réflexions déplacées cherchent à me blesser, autant vous dire que ça ne sert à rien. D'ailleurs, je n'ai pas l'impression que vous vous amusiez spécialement, à l'avenir vous devriez peut-être mieux choisir vos lieux de divertissement. » Malgré le ton sec et le sourire moqueur, Ili continuait de la dévisager comme si elle ne comprennait pas son comportement. Elle en avait pourtant croisé beaucoup, des humains désagréables, mais rarement autant que celle-là.
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2626-lithyia-i-have-been-feeling-everything-termine http://cup-of-blood.1fr1.net/t2630-ilithyia-i-ve-fallen-for-your-eyes-but-they-dont-know-me-yet
Joan Witterson
« »





avatar



▌A débarqué le : 16/01/2013
▌Parchemins : 294
▌Quantité de sang disponible : 8372
▌Age du personnage : 24 ans
▌Rang : Chasseuse
▌Citation : L'ironie tue. C'est une arme dont il ne faut pas se servir.


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement:
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Celui qui vit dans la crainte jamais ne sera libre | Joan & Ilithyia   Lun 25 Fév - 0:10

Elle voyait bien qu'elle était en train de sérieusement déplaire à cette femme et ce n'est pas pour autant qu'elle alla faire un tour ailleurs pour aller boire avec quelqu'un de plus plaisant. En réalité, plus les gens était réticent et plus elle aimait en savoir plus. Question de curiosité ! C'est vrai que Joan pouvait être très énervante, surtout qu'à 24 ans, elle en faisait moins. Physiquement et mentalement, elle avait un côté parfois enfantin. En tout cas, l'autre demoiselle répondait et cela ne faisait qu'encourager la chasseuse dans son dialogue même si les réponses n'étaient franchement pas motivantes. Le seul point intéressant c'était la réaction de cette dernière aux questions : ça énervait mais il fallait justifier. C'était encourageant, non ? Quoique, peut-être pas tant que ça. Cela dépendrait de jusqu'où irait la conversation et comment cela tournerait. De quoi donner envie de continuer cette expérience d'un soir...

- Ravie d'apprendre que vous êtes pleine de chaleur ! J'avoue que ce n'est pas très visible au premier abord dans ce cas.

Elle lui sourit. Un sourire emprunt d'une fausse politesse. Elle s'hydrata un peu histoire de se redonner un peu de "force". En fait, elle attendait de voir comment allait réagir cette demoiselle. Si elle garderait son calme ou bien si elle avait planté un couteau là où il valait mieux éviter de viser. Si ce qu'elle pensait sur l'inconnue n'était pas une farce alors elle était un peu inconsciente sur les bords mais Joan avait toujours été un peu joueuse, parfois à ces risques et périls. Quel intérêt y aurait-il à ne pas profiter de s'amuser dans toutes situations ? Ou presque. Elle était plus sérieuse quand elle se lançait dans une chasse mais pas assez aux yeux de son mentor. Enfin, tant pis, qui vivra verra ce qui se passera alors. Tant qu'elle n'avait pas flirté avec le diable, tout allait bien.

- Pas froide mais solitaire ? Si vous le dites, ... Néanmoins mes paroles semblent vous avoir un peu frustrées. Enfin, je me trompe sans doute, n'est-ce pas ? Eh bien, je pourrais m'amuser plus en effet mais, cela va vous paraître futile, j'aime boire et rencontrer des gens contrairement à vous. Alors sans doute m'amuserais-je un peu plus si la personne qui se trouve face à moi n'avait pas une apparence de mort-vivant austère.

Oui, Joan n'était pas une jeune femme aimable mais elle n'était pas méchante, juste particulièrement franche et attention, elle ne voulait pas insinuer que cette étrangère était réellement une morte-vivante mais juste que son manque de bonne humeur la faisait ressembler à un zombie. Elle ne comprenait pas du tout comment fonctionnait cette personne et cela l'intriguait franchement !
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2740-joan-witterson-fini http://cup-of-blood.1fr1.net/t2744-joan-witterson-links-booklet
Ilithyia Alesi
« Mother of Alesis »





avatar




▌Age : 23
▌A débarqué le : 02/12/2012
▌Parchemins : 48
▌Quantité de sang disponible : 8781
▌ Code couleur : 600200
▌Age du personnage : Plus de 2000 ans
▌Rang : Fondatrice du clan Alesi
▌Job : Propriétaire d'un restaurant
▌Citation : L'éternité ? Une unité de temps.


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance maléfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Celui qui vit dans la crainte jamais ne sera libre | Joan & Ilithyia   Sam 9 Mar - 11:09

« Les apparences sont très trompeuses, mademoiselle, vous ne vous en étiez pas encore rendue compte ? » répliqua aussitôt Ilithyia, sa voix emprunte d'une douceur clairement trompeuse. C'était le ton qu'elle prenait avec ses proies, et bien qu'elle n'avait pour l'instant aucune mauvaise intention envers l'humaine, elle était curieuse de voir quelle genre de réaction la très subtile menace susciterait chez son interlocutrice. Beaucoup d'humains étaient pratiquement incapables de reconnaître ce genre de comportement, tout au plus avaient-ils la vague impression d'être en présence d'un être mesquin. Mais cette attitude était très loin de la mesquinerie ou même de la cruauté. Non, Ilithyia laissait la cruauté aux vampires sans manières, aux créatures d'horreur et de sauvagerie. Sa violence à elle était infiniment plus contenue, et infiniment plus délectable.

Une apparence de mort-vivant austère... Un long silence suivit la réponse de l'humaine. Elle cherchait très visiblement à éveiller quelque chose chez sa comparse, à susciter sa colère ou tout du moins à la vexer. Idée chimérique que voilà. Le calme du clan Alesi était légendaire. Mais l'humaine n'avait aucune idée d'à qui elle s'adressait et tenterait sans doute ses petites piques jusqu'à ce qu'elle se lasse. N'ayant pas spécialement envie de voir la situation durer, Ilithyia se redressa, saisit la bière que la jeune femme lui avait apporté et la but d'une traite. Elle n'avait évidemment pas cillé mais intérieurement elle poussa un soupire de consternation. C'était aussi écoeurant que ce qu'elle s'en rappelait, aussi fade qu'elle se le figurait. Que cherchait-elle donc à prouver ? Elle n'en avait strictement aucune idée, et se contenta d'adresser un sourire indéchiffrable à l'humaine avant de répondre.

« En effet, vous vous trompez. Je n'ai pas connu la frustration depuis bien longtemps, et je sais parfaitement m'amuser. Qui vous a dit que les mort-vivants n'aimaient pas se divertir ? Il serait peut-être temps d'abandonner vos préjugés enfantins. » Point de malice dans ces mots, bien qu'Ilithyia ressentait quelque peu l'envie de rendre sa voix mordante. Pour une fois, elle se passerait des sarcasmes. Elle se pencha légèrement au dessus de la table : « Si j'avais voulu éviter votre rencontre, ç'aurait été un jeu d'enfant. »
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2626-lithyia-i-have-been-feeling-everything-termine http://cup-of-blood.1fr1.net/t2630-ilithyia-i-ve-fallen-for-your-eyes-but-they-dont-know-me-yet
Joan Witterson
« »





avatar



▌A débarqué le : 16/01/2013
▌Parchemins : 294
▌Quantité de sang disponible : 8372
▌Age du personnage : 24 ans
▌Rang : Chasseuse
▌Citation : L'ironie tue. C'est une arme dont il ne faut pas se servir.


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement:
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Celui qui vit dans la crainte jamais ne sera libre | Joan & Ilithyia   Dim 17 Mar - 22:28

- Je suppose que vous en êtes le parfait exemple alors ! Mais cela vaut dans les deux sens bien sûr.

Joan souriait aimablement mais au fond, elle avait compris que cette femme ne plaisantait pas le moins du monde. Si c’était une menace – à supposer qu’elle soit bien celle que la chasseuse croyait- la jeune femme ne s’en souciait pas vraiment mais elle ne comprenait toujours pas quel était l’intérêt de cette personne de se montrer sans cesse sur ses gardes, de repousser toute conversation avec autant de froideur. Peut-être qu’avec un refus aimable, la demoiselle aurait abandonné l’affaire mais là, elle avait l’envie et la curiosité d’en savoir plus, de creuser dans le vif. Oui elle accusait son interlocutrice de ressembler à un cadavre : mais quoi ! Elle avait une robe assez spéciale et un teint tellement froid et dénué de sourire qu’on aurait dit un zombie ou bien un robot à la limite. Il n’empêche que cela avait jeté un blanc entre les deux femmes et finit par faire se lever l’inconnue. Finalement, cette dernière but sa bière… d’une traite. Joan n’en comprit pas vraiment l’intérêt : si elle n’avait pas eu envie de la boire avant pourquoi le faisait-elle maintenant de façon aussi radicale. Était-ce une façon de prouver quelque chose à la jeune femme ? Voulait-elle lui montrer ainsi qu’elle savait prendre goût aux joies de la vie ? … Voyant la femme sourire alors Joan ne pu s’empêcher de rire.

- Quelle soif vous aviez… Ma foi, j’aimerais bien voir des zombies organisée une soirée discothèque franchement ça pourrait en valoir la chandelle. Eh bien en tout cas, si mes préjugés sont infondés, ils ont néanmoins obtenus des réponses de votre part ! Et puis ce qui est bien avec le côté enfantin, c’est qu’on a une foi incroyable en notre imagination.

Elle finit également sa bière et regarda le fond du récipient avec une certaine mélancolie avant de se tourner de nouveau vers l’étrangère qui s’était penchée au dessus de la table afin de lui dire quelques mots encore. La chasseuse était perplexe : pourquoi ce sentait-elle obligée de lui dire cela ? C’était quoi cette fierté de montrer qu’elle décidait à qui elle accordait la parole ou non ?

- Oh mais que de bonté de votre part de n’avoir pas fui la conversation alors ! Heureusement que je suis assise car j’ai failli en tombé à la renverse. Enfin, … si vous avez écouté c’est que vous y portiez un minimum d’intérêt qu’importe qu’il soit motivé par du mépris, de la curiosité ou tout autre sentiment.
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2740-joan-witterson-fini http://cup-of-blood.1fr1.net/t2744-joan-witterson-links-booklet




MessageSujet: Re: Celui qui vit dans la crainte jamais ne sera libre | Joan & Ilithyia   

Revenir en haut Aller en bas
 

Celui qui vit dans la crainte jamais ne sera libre | Joan & Ilithyia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ne laisse pas la tristesse du passé, ou la crainte de l'avenir, te voler le bonheur du présent. [WooHyun Kim / Kelly Johnson][Terminé]
» Max T. Liners [ACCEPTE] ~ Gryffondor (6e année)
» Imagine-toi dans un bateau sur une rivière... [LIBRE]
» Du sable dans les chaussures, Cissy et Killian, LIBRE !
» Laisser ma place dans une file ? Jamais, foi d'Harmony ![PV Frank Hargreeves]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cup of Blood ♥ ::  :: Le Vieux Carré-