Aller en haut
Aller en bas



 
RETROUVEZ-NOUS A CETTE ADRESSE ♥️

Partagez | 
 

 Jeffrey Alexander Moore ♦ Me présenter à vous sans malice ni artifices ♦

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
« Invité »





avatar








MessageSujet: Jeffrey Alexander Moore ♦ Me présenter à vous sans malice ni artifices ♦   Dim 20 Jan - 10:09

Jefferson Alexander Moore


« Si la femme est l'avenir de l'homme, les guerres ne s’appelleront plus des génocides mais les soldes ! Se battre à coup de cartes de crédit et d'escarpins... ce serait terriblement sexy oO »

Sebastian Stan ©️ Tumblr



Identité


Je m'appelle Jefferson Alexander Moore mais on m'appelle Jeffrey. J'ai 59 ans, j'en fais 25, voire 30 dans mes mauvais jours. Je suis né le 14 octobre 1954 à Kiev, dans une maison close et je suis américain depuis peu de temps, avec des origines ukrainiennes. Je suis un sorcier hétéro et je suis à votre service, ladies cowcow . Vous me trouverez accoudé au comptoir de l'Elixir, où je donne parfois un coup de main pour le service parce que la patronne est sexy.

1. Capacité Spéciale ; Je suis capable de voir toutes les étapes de transformations d'un objet, d'une personne, ... du moment que j'ai le résultat final sous les yeux. Par exemple si vous êtes loup devant moi, je peux voir à quoi vous ressembler sous votre forme humaine. Le coté pratique de ce don, c'est que si vous me présentez du poison dans un Mojito, je pourrais vous dire les quantités de menthe, de glace et de cyanure que vous avez mis dedans. Ou si j'ai la chance de goûter à la recette secrète de votre famille, je pourrais vous inviter à dîner le lendemain et vous servir exactement le même plat sans que vous ne m'ayez révélé un seul de ses ingrédients mystères. Le coté amusant, c'est que si vous me présentez votre belle-mère je pourrais aussi vous dire combien d'opérations de chirurgie esthétique elle a eu et à quoi elle ressemblait avant. En fait, pour résumer tout cela, je vois les choses telles qu'elles sont avant d'être transformées. Je vois... eh bien, je vois l'Origine des choses.

2. Capacité Spéciale ; S'il y a bien une chose extrêmement jouissive en ce monde, c'est de voir les gens se faner, les beautés se flétrir et constater que nous, on ne change pas. Ou si peu... Je vieillis au ralenti. Mes cellules ont atteint un certain degré de maturité qu'elles ont visiblement décidées de ne pas dépasser. Je distingue parfois un cheveu blanc sur le sommet de mon crâne, mais rien d'inquiétant. Seulement la preuve que je n'ai pas totalement arrêté de vieillir, que la vie ne m'offre qu'un peu plus de répit qu'aux autres êtres humains. Ce n'est pas l'immortalité, ce n'est pas la jeunesse éternelle. C'est juste la chance de vivre plus longtemps les plus belles années de la vie d'un homme.





Derrière l'écran


Pseudo ; Theod Âge ; 21. Fréquence de connexion ; 5 sur 7 en moyenne. Comment avez-vous connu le forum ? Par des Tops. Comment trouvez-vous le forum ? Bien conçu, organisé, harmonisé et actif. Multicompte ? [ ]OH YEAH / [ ♦️ ]NO. Code (en hide) : A qui ? Shocked


Dernière édition par Jefferson Moore le Jeu 24 Jan - 18:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »





avatar








MessageSujet: Re: Jeffrey Alexander Moore ♦ Me présenter à vous sans malice ni artifices ♦   Dim 20 Jan - 10:10


Histoire


« 100 lignes minimum »


© Tumblr


En claudiquant, j’entrais dans ma chambre et parvins à me traîner jusqu’à la salle de bain. Diable ! Quelle bagarre ! Ma lèvre avait éclaté sous le choc de la collision avec le poing de mon adversaire, et mon arcade sourcilière ne valait guère mieux. Le sang maculait une partie de mon visage, tâchant ma belle chemise blanche. Je l’ôtais et entreprit de nettoyer un peu tout ça pour mieux mesurer l’ampleur des dégâts. Aïe ! Le miroir me renvoyait le reflet d’un jeune homme, avançant doucement vers ses trente ans mais j’en avais le double et parfois, mon corps me le rappelait douloureusement. J’étais trop vieux pour les rixes de bar. Je maintiens une compresse sur mon sourcil sacrément entamé, ça pissait le sang, pour me diriger vers mon bagage que je n’avais même pas défait. Je n’aimais pas beaucoup éparpiller mes affaires lorsque je descendais dans ce genre d’hôtel. Je retirais avec les dents le bouchon d’une petite fiole en verre, et retournais à la salle de bain pour rincer ma blessure avec le liquide ambré.

Putain de bordel ! m’exclamais-je, sous le coup de la douleur. Ironique, lorsque l’on sait que ma mère m’a mise au monde dans une maison close de Kiev. Elle était prostituée. Je n’aime pas dire pute.

Je venais d’ailleurs de me battre avec le fils d’une femme qui avait manqué de respect à une prostituée dans la rue. Une semaine plus tôt, j’avais remarqué cette quinqua coincée et méprisante, bousculer d’un air fier et plein d’orgueil une jeune fille paumée qui venait de se faire passer à tabac par son mac. Je n’avais pas hésité. J’avais suivi la femme, l’avait draguée dans un bar et, malgré tout le dégoût que m’inspiraient les femmes hautaines dans son genre, je l’avais proprement baisé dans une chambre d’hôtel, un peu comme celle-ci. Elle m’avait supplié de recommencer, avait essayé de m’attendrir en me racontant que son mari ne la touchait plus depuis longtemps. J’avais ris. Et lorsque je lui avais dit qu’il faudrait payer pour me revoir, elle n’avait pas hésité. Trois rendez-vous plus tard, j’avais appelé son mari et son fils. Coup de fil anonyme. Ils étaient venu, nous avait surpris, le fils m’avait foutu une raclée et son père avait demandé le divorce. Sa femme allait tout perdre. Elle envierait la petite strip-teaseuse à qui j’avais donné l’argent avec lequel elle m’avait payé pour s’envoyer en l’air.



© Tumblr

La potion fit des miracles sur mon sourcil. Le sang s’arrêta de couler et bientôt, je commençais à sentir le léger picotement m’indiquant que les chairs étaient doucement en train de se reformer. Dans quelques heures je n’aurais plus qu’une légère cicatrice et demain, plus la moindre trace. La magie avait du bon. Quand on savait s’en servir. J’allais ranger la petite fiole à sa place, avec les autres dans mon sac à dos de voyage. Tout ce que je possédais tenais dans celui-ci, et un mon gros sac des Marines. J’avais quitté l’armée après seulement trois ans de service, il y a une bonne vingtaine d’années de ça. En fait, quand j’ai commencé à me faire payer pour coucher avec des femmes d’âge mûr. Entre quarante et soixante ans. En réalité, ces femmes avaient mon âge. Mais comme j’en paraissais vingt-cinq, trente dans mes très mauvais jours, cela faisait bizarre aux gens. J’avais trouvé un moyen, magique évidement, pour ralentir le vieillissement de mes cellules. Il suffisait d’avoir la bonne potion pour cela. Mon grand-père maternel, le seul de mes grands-parents que j’eu connu, se vantait d’avoir trouvé un élixir de vie éternelle. Il en avait détruit la recette pour être sûr que personne n’en ferait mauvais usage. C’était avant que l’on apprenne l’existence des vampires. Avant le coming-out des Cess. Je trouvais au fond de mon sac, la vieille pipe en écume de mer de mon grand-père. Il me l’avait offert avant de mourir.



© Tumblr

Naître en 1954 en Ukraine n’a pas été une franche partie de rigolade. Ma mère était morte en me mettant au monde, et ce sont les femmes de la maison close où elle travaillait qui m’ont élevé. Je n’ai pas le plus petit souvenir d’elle. Avec le temps, on s’y fait. De mon père en revanche… je me souviendrais toujours cet homme qui est entré dans ma chambre, s’est penché au-dessus de mon berceau et a demandé à la gérante.

« C’est lui ? Je ne veux pas le revoir. »

De l’argent a changé de main.

« Faites-en ce que vous voulez, mais qu’il ne sache jamais qui je suis. »

Avec le temps j’en ai déduis qu’il était quelqu’un d’important, et qu’il venait souvent au bordel. Toutes les filles le connaissaient, toutes se taisaient. Je me souviens de son odeur, citron, mandarine, menthe poivré, et musc Tonkin. A l’époque déjà, mon cerveau disséquait tout ce qui passait à sa portée. Des années plus tard, j’ai demandé à un parfumeur de me reproduire cette senteur, j’en porte toujours quelques gouttes sur un mouchoir en tissu. Quand il m’arrive de croiser un homme dans la rue, dont l’odeur me rappelle celle-ci, je sors le mouchoir imbibé du parfum de mon père et je les compare. J’espère le retrouver comme cela. C’est stupide. Je le fais encore aujourd’hui, presque soixante ans plus tard. Le mouchoir est là, dans ma poche.

J’avais sept ans quand le père de ma mère est venu un jour à la maison, et a payé la gérante pour me ramener avec lui. Il connaissait un couple d’américains qui voulaient adopter un enfant, et c’est comme ça que j’ai quitté mon pays pour aller vivre aux Etats-Unis. Des années plus tard, sur son lit de mort, mon grand-père m’a raconté qu’il avait veillé sur moi de loin, les sept premières années de ma vie au bordel. Il était surveillé par la police, à cause de ses agissements étranges. Il était sorcier. Il n’a rien pu m’apprendre de son art, mais il m’a dit qu’il avait parlé de moi à quelqu’un. Une femme qui s’appelait Maggie. Elle devait me contacter : « quand je serais prêt ». Elle l’avait fait. J’avais son livre de magie quelque part au fond de mon sac. Elle me l’avait donné après des années de travail à ses côtés. Je le retrouvais, bien à l’abri dans une boite en fer blanc, à côté d’un exemplaire relié de Peter Pan. Le livre préféré de Tara. Tara… la fille de Maggie.

La vie avec Maggie avait été merveilleuse. Je venais de me faire renvoyer des Marines quand elle était venue tenir la parole faite à mon grand-père de s’occuper de moi. J’étais jeune, fringuant, insouciant, et venais de prendre la décision de ne plus perdre mon temps avec de petites péronnelles qui ne pensaient qu’à se marier, s’établir quelque part et faire des enfants. Je n’aspirais pas à tout cela. Je ne m’intéressais plus qu’aux femmes avec de l’expérience. De l’expérience, et de l’argent. Maggie avait les deux. On lui donnait quarante ans, mais c’était en réalité une très vieille sorcière. Elle me fascinait et j’aurais pu tomber amoureux d’elle si je n’avais pas rencontré Tara quelques semaines après avoir fait sa connaissance. Au début, je ne savais pas que mon mentor en sorcellerie n’était autre que la mère de cette étrange jeune fille que je croisais tous les matins, au café en face de mon hôtel. Maggie m’avait proposé d’emménager chez elle mais je voulais garder mon indépendance. Si je l’avais fait, j’aurais tout de suite su quel lien les unissait elle et Tara.

Le courant est très vite passé entre Maggie et moi. Je crois qu'elle appréciait mon ironie moqueuse, et que d'une certaine manière je lui permettais de garder les pieds sur terre. C'est tentant de se croire supérieur à tout et à tout le monde, quand on est sorcier. Maggie n'avait pas la grosse-tête, « pas encore » plaisantait-elle avec un rire jaune. Elle m’apprenait la magie, et la vie aussi, mais elle aimait que je ne la mette pas sur un piédestal comme les autres apprentis qu'elle avait pu avoir l'avaient fait. Nous vivions à Chicago à l’époque, et c’était encore nouveau pour moi parce que tout ce que j’avais connu avant les Marines, c’était un ranch de l’Iowa avec mes parents adoptifs, les Moore, et les trottoirs de Kiev autour de la maison où j’avais grandi avec une douzaine de femmes qui avaient à la fois été mes sœurs, mes tantes, et mes mamans de cœur. J’étais devenu l’amant de Maggie, qui me disait vivre seule avec ses filles que je ne rencontrais jamais. Elle faisait bien attention à ne jamais me faire venir quand elles étaient là, pour les protéger de l’influence qu’un si beau jeune homme aurait pu avoir sur elles, plaisantait-elle. Et pendant que je vivais une relation libre, magnifique et épanouissante avec Maggie, tous les matins je flirtais avec Tara, essuyant à chaque fois un refus poli mais ferme de sa part. Elle me fascinait, parce que j’avais détourné mon attention des femmes de son âge pour la principale raison qu’elles n’offraient jamais aucune résistance, et que ce n’était pas amusant. Elles craquaient toutes dès lors que je ressortais mon uniforme des Marines, ou que je leur disais, sans entrer dans les détails bien sûr, que j’avais été adopté très jeune. Mais pas Tara. Tara résistait. Jusqu’à ce que mon obstination paye.

Je me souviens du jour où Maggie m’a fait remarquer que j’étais différent. C’est ce jour-là que j’ai réalisé à quel point j’étais fou de Tara. Je n’avais jamais été amoureux, avant. Maggie m’a demandé de ne pas tout faire foirer. Elle voulait qu’on se contente de se voir pour pratiquer la magie, mais j’avais trop peur. Trop peur de m’engager avec Tara, trop peur de réaliser à quel point je tenais à elle. Trop peur. J’ai continué à coucher avec Maggie alors que cela devenait de plus en plus sérieux avec sa fille. Je ne savais toujours pas ce… détail. Tous les trois, nous l’avons appris en même temps. Un jour où les deux filles de Maggie sont rentrées plus tôt que prévu, et nous ont surpris à nous rhabiller. J’ai perdu Tara ce jour-là, et j’ai perdu Maggie. Ses filles étaient prêtes à lui pardonner à condition qu’elle ne me revoie plus. Alors j’étais parti. Je n’avais même pas essayé de me battre ou de me faire pardonner, parce que ce que j’avais fait était impardonnable. J’ai quitté Chicago et j’ai… plongé.



© Tumblr

Dans les dérives communes à tous les hommes. L’argent, le sexe, l’alcool. Et la violence aussi, un peu. La magie ? J’étais doué. Elle me permettait de me remettre de tous mes excès, et d’en perpétrer d’autres. Je n’avais plus de limites, et je passais les années 80 et 90 à gaspiller mes talents de sorcier, à parcourir le monde à la recherche de… de ? Je ne savais même pas ! Peut-être un moyen d’oublier Tara. Peut-être un homme qui sentirait la même odeur que mon père. Peut-être. Peut-être… J'aimais séduire, j'aimais surprendre. J'aimais me battre et l'odeur du sang. Je gagnais ma vie facilement en vendant un peu de mon temps à des femmes en mal d'amour. Pendant ces vingts années, je cherchais à me convaincre que c'était elles qui avaient besoin de moi, alors que sans elles je n'étais rien. Juste une boule de nerfs imbibé de rhum, qui vivait avec le douloureux souvenir de ce qu'aurait pu être une belle vie s'il ne l'avait pas gâché, ce con. Ce con, c'était moi. Avant.

Dans mon sac, je trouvais une chemise propre et l’enfilais. En mettant les boutons, mon regard se posa sur la petite cicatrice ronde, sur ma poitrine au-dessus de mon cœur. Je n’avais pas voulu l’enlever celle-là. Elle me rappelait pourquoi j’avais changé, pourquoi je n’étais plus le même qu’avant, au moment de « l’après-Tara ». C’était le 31 décembre 1999, il était un peu plus de 23h. Un homme m’a tiré dessus. Je suis arrivé aux urgences dans un état critique, au bord de la mort. Je me suis réveillé avec le nouveau siècle et ça a été comme un déclic pour moi. J’ai encore la page du 1er janvier d’un agenda de cette année-là, glissé entre les pages d’un vieux journal ukrainien. Je suis peut-être trop matérialiste, mais je suis très attaché à tous ses vieux souvenirs.

La première chose que j’ai faite, pour fêter cet an 2000, c’est d’utiliser une partie de ma fortune si mal acquise pour retourner à Kiev. Ça paye, la prostitution masculine. Il y a moins d’offre et plus de demande quand on sait où chercher. Je suis arrivé les mains dans les poches, un petit soir de janvier devant la porte de la maison close où j’avais grandi. Mon cœur s’est serré dans ma poitrine, quand j’ai frappé. Une femme que je ne connaissais pas m’a ouvert. Elle m’a fait entrer dans un salon, croyant que j’étais un client comme les autres, et m’a présenté les filles. Évidemment, quarante ans avaient passés et je ne pouvais reconnaître personne. Sauf une jeune femme discrète, avec qui je passais la nuit cette fois-là, et qui était la fille de la gérante que j’avais connue. Cet endroit était ce qui me faisait le plus penser à un foyer, mon foyer. Je m’y sentais chez moi. Les filles apprirent à me connaître, et à apprécier toutes les petites attentions que j’avais à leur égard. Je les traitais comme des dames, pas comme des putains. Je retrouvais avec elle la paix intérieure, la joie de vivre, la simplicité. Et mon enfance. La violence que j’avais toujours en moi, je l’utilisais à bon escient : quand un client se montrait irrespectueux envers elles. Je ne pensais rester que quelques jours et repartir. Résultat je me suis installé à Kiev et j’y ai passé dix ans. Je crois que j’espérais toujours croiser mon père, au détour d’une rue. J'y ai mené une vie pratiquement normale. Je me suis instruit, j'ai pris plaisir à lire des livres, à apprendre des choses comme la musique, les danses de salon, la peinture, … des activités de gentlemen pour lesquelles je n'avais jamais eu le temps. Ce que je voulais être. Un homme nouveau. Et un protecteur pour les filles de la maison, quelqu'un qui ne leur fasse pas peur, qui ne les brutalise pas. Qui les aime, à sa manière.



© Tumblr

La maison close a été fermé par les autorités. Les filles ne versaient plus assez de pot-de-vin. Elles se sont dispersées et j’ai dû regarder une fois de plus mes espoirs d’avoir un foyer s’envoler. Moi qui m’étais toujours voulu libre… Mais je n’étais pas aigri de cela. J’allais prendre un nouveau départ, une fois de plus, et aux Etats-Unis cette fois. Le pays avait beaucoup changé en dix ans, je mis du temps à me réhabituer et cette fois je n’avais pas les Moore ou Maggie pour m’aider. Par curiosité, je fis un détour pour voir mes parents adoptifs dans l’Iowa. Mon père était mort quelques années plus tôt mais ma mère y vivait toujours. Très malade, je n’ai eu que le temps de la serrer dans mes bras avant qu’elle ne rende son dernier souffle. Elle a cru que j’étais un ange ayant pris les traits de son fils disparu. Pour tout le monde, j’étais mort en héros avec mon unité des Marines. Mon déshonneur, cette fâcheuse histoire avec la femme d’un supérieur hiérarchique, avait été enterrée pour ne pas entacher ma réputation. Quand j’avais su que j’allais être viré de l’Armée de toutes façons, je m’étais porté volontaire pour une dangereuse mission. Que j’avais remplie et à la suite de laquelle je m’étais fait passer pour mort. On m’avait enterré en héros.

Le room service de l’hôtel vint m’avertir du montant des dégâts que ma bagarre a causé dans les parties communes. Je signe un chèque et annonce que je ne vais pas rester une nuit de plus ici. L’employé a presque l’air soulagé. Je referme la porte et range mes affaires. C’est vite fait, rien ne traîne nulle part. Mon portable sonne dans ma poche. Je n’aime pas beaucoup ces bêtes-là.

Allô ?

Jeffrey ?

Et merde !

Erika ? Chérie qu’est-ce qui se passe ?

Je suis… je sais pas. Des types… ils m’ont dit qu’ils me ferraient entrer aux Etats-Unis… Ils ont… Jeffrey…

Elle sanglote, je perds patience et pourtant, dieu sait que j’en ai avec les filles comme elle ! Les filles comme elle : mes petites sœurs, les filles de la maison de Kiev. Livrées à elles-mêmes, je n’ose même pas imaginer ce que certaines ont pu devenir. Erika, je l’ai déjà aidé deux fois à se sevrer de son addiction à la coke. Elle dépensait tout l’argent de ses passes pour sa drogue.

Merde ! Pourquoi tu m’as pas demandé de l’aide à moi ? J’aurais pu te faire entrer… sans problème.

Je ne voulais pas. Tu as déjà fait tellement pour moi… je…

Où tu es ? Je l’interromps sèchement, mais je l’adore. Ma voix dure, mon caractère de vieux con, tout cela n’est qu’une façade. Je ne donnerais pas ma vie pour ces filles-là, mais je tuerais quiconque viendrait les embêter sans hésiter.

On est arrivé par le Mexique, j’ai fait du stop dès que j’ai pu m’enfuir et là je… je suis quelque part en Louisiane, près de Bâton Rouge.

Je pousse un soupir, presque soulagé. Ça aurait pu être pire ! Je raccroche après avoir promis à Erika de la rappeler une fois que je serais à Bâton Rouge, le lendemain matin. Sur ma table de nuit se trouve déjà le billet d’avion vers ma prochaine destination. La Nouvelle Orléans. Tara s’y trouve, c’est Maggie qui me l’a dit lorsqu’elle m’a appelé hier, en pleurs. Elles se sont disputées, un désaccord à propos de la magie. Maggie se sent trop vieille pour voyager, et je lui dois tous les services qu’elle pourrait bien me demander. Passer par Bâton Rouge ne me fera même pas faire un véritable détour, c’est presque sur mon chemin. Je ne suis sans doute pas la meilleure personne au monde pour venir en aide à quelqu’un, mais je sais que malgré tout je suis un gars bien.


Dernière édition par Jefferson Moore le Dim 20 Jan - 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Osborne
« Wizard Of Oz »





avatar



▌Age : 32
▌A débarqué le : 25/11/2012
▌Parchemins : 185
▌Quantité de sang disponible : 8940
▌Age du personnage : 35 ans


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Jeffrey Alexander Moore ♦ Me présenter à vous sans malice ni artifices ♦   Dim 20 Jan - 10:30

Bienvenue collègue Sorcier Very Happy

Bon courage pour la suite de ta fifiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Lochan P. Chabtan
« Vous les femmes,
vous mon drame »





avatar



▌A débarqué le : 24/09/2012
▌Parchemins : 610
▌Quantité de sang disponible : 9745
▌Age du personnage : 1780 ans
▌Rang : Solitaire
▌Job : Mercenaire à ses heures perdues


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Jeffrey Alexander Moore ♦ Me présenter à vous sans malice ni artifices ♦   Dim 20 Jan - 10:57

SEBASTIAN STAAAAAN cinglé

Bienvenue et bonne chance pour la suite
Hâte de lire l'histoire de ton personnage \o/
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2606-lochan-p-chabtan-come-on-and-rescue-me http://cup-of-blood.1fr1.net/t2614-lochan-p-chabtan-if-you-don-t-shoot-it-how-am-i-supposed-to-hold-it
Cassandra Griffiths
« »





avatar



▌Age : 27
▌A débarqué le : 26/11/2012
▌Parchemins : 2466
▌Quantité de sang disponible : 11784
▌Age du personnage : 22 ans


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Jeffrey Alexander Moore ♦ Me présenter à vous sans malice ni artifices ♦   Dim 20 Jan - 11:17

Hiiiiiiiii un sorcier autre qu'un membre de ma famille ! Je serrai pas obligé d'avoir des enfants consanguins ! Oui je sais Andrew, mais toi j'ai pas le droit de te toucher, dans la famille on partage pas. XD

En tous cas bienvenue parmi nous ! What a Face
Bonne continuation pour ta fiche, j'ai hâte de lire ton histoire ! ticoeur
Revenir en haut Aller en bas
Tess E. Littleton
« SERIAL KICKEUSE »





avatar



▌A débarqué le : 22/07/2010
▌Parchemins : 12385
▌Quantité de sang disponible : 10217
▌ Code couleur : #5F9EA0 - cadetblue
▌Age du personnage : 28 ans
▌Rang : Loque dépressive
▌Job : Maman perdue


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Bon
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Jeffrey Alexander Moore ♦ Me présenter à vous sans malice ni artifices ♦   Dim 20 Jan - 11:21

welcome *-* n'hésite pas si tu as des questions, et bon courage pour ta fiche Smile

_______________________________________




Rouge Ardent

« As-tu trouvé loin des vies, loin des larmes, ton idéal Rouge Ardent ? As-tu froid, trembles-tu quand tu dors ? Tu disais "tout s'évapore"... Tu as eu tort. Corps à corps j'en rêve encore. Le feu, le vent, mille volcans Rouge Ardent. Quand tu m'embrassais fort... j'en rêve encore. Le jour se lève... encore ♦️ »




Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2335-born-to-die http://cup-of-blood.1fr1.net/t1957-new-dawn-new-life-for-me-tel http://cup-of-blood.1fr1.net/t1716-tess-t-as-pas-un-p-tit-mojito
Philip Griffiths
« New Wizard »





avatar



▌A débarqué le : 24/11/2012
▌Parchemins : 729
▌Quantité de sang disponible : 9913
▌ Code couleur : [color=Lightsalmon][/color]
▌Age du personnage : 27 ans
▌Rang : Talamasca
▌Job : Erudit
▌Citation : Mourir est simple, vivre est difficile


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Jeffrey Alexander Moore ♦ Me présenter à vous sans malice ni artifices ♦   Dim 20 Jan - 11:27

Bienviendu! cheers
Enfin un autre représentant masculin de la race sorcier! C'est bon Rowan et Drew on peut ralentir sur le boulot! XD

J'aime bien ton pouvoir, j'ai hâte de voir ce que ça va donner en jeu!
Bon courage pour la suite de ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
L. Temple Ablach
« lækɨsɪs »





avatar



▌A débarqué le : 17/01/2013
▌Parchemins : 161
▌Quantité de sang disponible : 9347
▌ Code couleur : #663333
▌Job : Valette de Pied au Harrah's Casino - Aspirateur à pognon


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance maléfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Jeffrey Alexander Moore ♦ Me présenter à vous sans malice ni artifices ♦   Dim 20 Jan - 11:28

Welcome (a) excellent choix d'avatar, et j'aime beaucoup la citation héhé
si tu me prêtes ta carte de crédit, jpeux te donner des coups d’escarpins
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »





avatar








MessageSujet: Re: Jeffrey Alexander Moore ♦ Me présenter à vous sans malice ni artifices ♦   Dim 20 Jan - 11:29

Welcome What a Face

Philip Griffiths a écrit:
Bienviendu! cheers
Enfin un autre représentant masculin de la race sorcier! C'est bon Rowan et Drew on peut ralentir sur le boulot! XD

déjà que j'en faisais pas beaucoup What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Darius Von Verlagen
« »





avatar



▌A débarqué le : 28/12/2012
▌Parchemins : 1516
▌Quantité de sang disponible : 10386
▌ Code couleur : #8B0000 - darkred
▌Age du personnage : 103 ans
▌Rang : Membre du clan Blackstone
▌Job : Chasseur de primes et expert en armes à feu
▌Citation : There's a beast in every man and it stirs when you put a sword in his hand.


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance maléfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Jeffrey Alexander Moore ♦ Me présenter à vous sans malice ni artifices ♦   Dim 20 Jan - 11:51

Un sorcier, c'est tellement rare par ici xD Bienvenue et courage pour la fiche ! ticoeur
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2692-darius-von-verlagen-such-mich-find-mich http://cup-of-blood.1fr1.net/t2677-darius-von-verlagen-du-spielst-gott http://cup-of-blood.1fr1.net/t2691-darius-von-verlagen-kommst-du-mit-mir-spielst-du-mit-mir
J.O Saldaña Núñez
« Sociopathic Huntress »





avatar



▌A débarqué le : 23/12/2012
▌Parchemins : 664
▌Quantité de sang disponible : 10057
▌Age du personnage : 26 ans.
▌Rang : Hunting vengeful bitch
▌Job : Valette de pied au casino
▌Citation : Il faut parfois savoir tirer un trait sur certaines personnes. Ou une balle.


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Jeffrey Alexander Moore ♦ Me présenter à vous sans malice ni artifices ♦   Dim 20 Jan - 12:02

Bienvenuuuuue ! content

Ton personnage a l'air bien drôle et j'adore son pouvoir *-*
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2672-jo-_-follow-the-leader-or-make-up-all-the-rules http://cup-of-blood.1fr1.net/t2694-jo_-yes-it-s-nice-to-meet-me
Léo A. Jones
« LADY BURN »





avatar



▌Age : 30
▌A débarqué le : 30/12/2011
▌Parchemins : 701
▌Quantité de sang disponible : 10511
▌ Code couleur : #E1D1A1
▌Age du personnage : 175 ans
▌Rang : lady burn
▌Job : serveuse au lunatic
▌Citation : « L'amour ne tolère pas la liberté. Où il y a l'amour, il n'y a plus de liberté. »


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement:
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Jeffrey Alexander Moore ♦ Me présenter à vous sans malice ni artifices ♦   Dim 20 Jan - 17:44

*arrive et pousse tout le monde*

Welcomeuh

Si tu as des questions, n'hésites surtout pas Et ton pouvoir gère de la fougère

_______________________________________


I'm Jealous of the Moon ♦ « But oh, my heart was flawed : I knew my weakness, so hold my hand and consign me not to darkness. So crawl on my belly 'til the sun goes down, I'll never wear your broken crown. I took the road and I fucked it all away ! Now in this twilight how dare you speak of grace ? I'll never be your chosen one. » © code by people are strange

Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2560-blood-fire-closed#117724 http://cup-of-blood.1fr1.net/t1958-la-jones-l-illusion-est-la-premiere-apparence-de-la-verite#105718 http://cup-of-blood.1fr1.net/t2017-y-a-toujours-des-noirceurs-pour-assombrir-quelques-beautes-leonara
Invité
« Invité »





avatar








MessageSujet: Re: Jeffrey Alexander Moore ♦ Me présenter à vous sans malice ni artifices ♦   Dim 20 Jan - 17:50


Merci beaucoup tout le monde bisous J'espère ne pas vous décevoir zack
Revenir en haut Aller en bas
Tess E. Littleton
« SERIAL KICKEUSE »





avatar



▌A débarqué le : 22/07/2010
▌Parchemins : 12385
▌Quantité de sang disponible : 10217
▌ Code couleur : #5F9EA0 - cadetblue
▌Age du personnage : 28 ans
▌Rang : Loque dépressive
▌Job : Maman perdue


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Bon
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Jeffrey Alexander Moore ♦ Me présenter à vous sans malice ni artifices ♦   Dim 20 Jan - 17:52

Jefferson Moore a écrit:
Code (en hide) : Asher est soumis A qui ? Shocked

A moi pardi What a Face

_______________________________________




Rouge Ardent

« As-tu trouvé loin des vies, loin des larmes, ton idéal Rouge Ardent ? As-tu froid, trembles-tu quand tu dors ? Tu disais "tout s'évapore"... Tu as eu tort. Corps à corps j'en rêve encore. Le feu, le vent, mille volcans Rouge Ardent. Quand tu m'embrassais fort... j'en rêve encore. Le jour se lève... encore ♦️ »




Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2335-born-to-die http://cup-of-blood.1fr1.net/t1957-new-dawn-new-life-for-me-tel http://cup-of-blood.1fr1.net/t1716-tess-t-as-pas-un-p-tit-mojito
Invité
« Invité »





avatar








MessageSujet: Re: Jeffrey Alexander Moore ♦ Me présenter à vous sans malice ni artifices ♦   Dim 20 Jan - 17:54


Charmant ! *prend ses jambes à son cou*

Est-ce que je dois me faire recenser même si je viens de m'inscrire ?
Revenir en haut Aller en bas
Tess E. Littleton
« SERIAL KICKEUSE »





avatar



▌A débarqué le : 22/07/2010
▌Parchemins : 12385
▌Quantité de sang disponible : 10217
▌ Code couleur : #5F9EA0 - cadetblue
▌Age du personnage : 28 ans
▌Rang : Loque dépressive
▌Job : Maman perdue


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Bon
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Jeffrey Alexander Moore ♦ Me présenter à vous sans malice ni artifices ♦   Dim 20 Jan - 17:55

non ça ira pfu

_______________________________________




Rouge Ardent

« As-tu trouvé loin des vies, loin des larmes, ton idéal Rouge Ardent ? As-tu froid, trembles-tu quand tu dors ? Tu disais "tout s'évapore"... Tu as eu tort. Corps à corps j'en rêve encore. Le feu, le vent, mille volcans Rouge Ardent. Quand tu m'embrassais fort... j'en rêve encore. Le jour se lève... encore ♦️ »




Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2335-born-to-die http://cup-of-blood.1fr1.net/t1957-new-dawn-new-life-for-me-tel http://cup-of-blood.1fr1.net/t1716-tess-t-as-pas-un-p-tit-mojito
Invité
« Invité »





avatar








MessageSujet: Re: Jeffrey Alexander Moore ♦ Me présenter à vous sans malice ni artifices ♦   Dim 20 Jan - 17:59


Ai-je vexé la charmante blondinette que tu es ? **
Mince ! Si je me mets à dos la fonda le premier jour, ça craint urgh

*s'offre pieds et poings liés*
Revenir en haut Aller en bas
Tess E. Littleton
« SERIAL KICKEUSE »





avatar



▌A débarqué le : 22/07/2010
▌Parchemins : 12385
▌Quantité de sang disponible : 10217
▌ Code couleur : #5F9EA0 - cadetblue
▌Age du personnage : 28 ans
▌Rang : Loque dépressive
▌Job : Maman perdue


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Bon
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Jeffrey Alexander Moore ♦ Me présenter à vous sans malice ni artifices ♦   Dim 20 Jan - 18:01

*est trop douée* jures-tu solennellement que tu m'appartiens ? héhé *pan*

_______________________________________




Rouge Ardent

« As-tu trouvé loin des vies, loin des larmes, ton idéal Rouge Ardent ? As-tu froid, trembles-tu quand tu dors ? Tu disais "tout s'évapore"... Tu as eu tort. Corps à corps j'en rêve encore. Le feu, le vent, mille volcans Rouge Ardent. Quand tu m'embrassais fort... j'en rêve encore. Le jour se lève... encore ♦️ »




Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2335-born-to-die http://cup-of-blood.1fr1.net/t1957-new-dawn-new-life-for-me-tel http://cup-of-blood.1fr1.net/t1716-tess-t-as-pas-un-p-tit-mojito
Invité
« Invité »





avatar








MessageSujet: Re: Jeffrey Alexander Moore ♦ Me présenter à vous sans malice ni artifices ♦   Dim 20 Jan - 18:04


Je me suis fait avoir SBAF ...
Pour me venger, je vais poster mon histoire ! Elle est longue gnnn
Revenir en haut Aller en bas
Tess E. Littleton
« SERIAL KICKEUSE »





avatar



▌A débarqué le : 22/07/2010
▌Parchemins : 12385
▌Quantité de sang disponible : 10217
▌ Code couleur : #5F9EA0 - cadetblue
▌Age du personnage : 28 ans
▌Rang : Loque dépressive
▌Job : Maman perdue


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Bon
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Jeffrey Alexander Moore ♦ Me présenter à vous sans malice ni artifices ♦   Dim 20 Jan - 18:05

si les trucs longs me faisaient peur, ça se saurait =====>
tant que j'y suis : les sorciers vieillissent normalement, comme les humains donc. Du coup il n'est pas possible que ton personnage ait 59 ans avec une bouille et une forme de 30 ans MmM sauf si ta capacité spéciale le lui permet mais là, je crois que ce n'est pas le cas MmM

_______________________________________




Rouge Ardent

« As-tu trouvé loin des vies, loin des larmes, ton idéal Rouge Ardent ? As-tu froid, trembles-tu quand tu dors ? Tu disais "tout s'évapore"... Tu as eu tort. Corps à corps j'en rêve encore. Le feu, le vent, mille volcans Rouge Ardent. Quand tu m'embrassais fort... j'en rêve encore. Le jour se lève... encore ♦️ »




Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2335-born-to-die http://cup-of-blood.1fr1.net/t1957-new-dawn-new-life-for-me-tel http://cup-of-blood.1fr1.net/t1716-tess-t-as-pas-un-p-tit-mojito
Invité
« Invité »





avatar








MessageSujet: Re: Jeffrey Alexander Moore ♦ Me présenter à vous sans malice ni artifices ♦   Dim 20 Jan - 18:38


C'est bon à savoir héhé

Aïe ! J'espère que l'explication que j'ai donné ira alors, sinon faudra tout que je recommence. Sinon, j'ai terminé ma fiche zack
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Blairnom
« Princesse Déchue »





avatar



▌Age : 29
▌A débarqué le : 01/01/2013
▌Parchemins : 81
▌Quantité de sang disponible : 9449
▌Age du personnage : 20 ans
▌Rang : Membre du Clan Blackstone
▌Job : /
▌Citation : "N'oubliez pas d'être un peu fêlé pour faire passer la lumière" - Anonyme


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance maléfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Jeffrey Alexander Moore ♦ Me présenter à vous sans malice ni artifices ♦   Dim 20 Jan - 18:53

Bienvenue chez les Mordus What a Face

A pluche dans le jeu coeur
Revenir en haut Aller en bas
Asher L. Blackstone
« Votre Saigneurie »





avatar



▌A débarqué le : 21/07/2010
▌Parchemins : 4682
▌Quantité de sang disponible : 19635
▌Age du personnage : Dans les 660 ans, je ne les compte plus !
▌Rang : Chef du clan Blackstone.
▌Job : Chasseur à mes heures perdues.
▌Citation : Sanguinaire, comme toujours.


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Mauvais
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Jeffrey Alexander Moore ♦ Me présenter à vous sans malice ni artifices ♦   Lun 21 Jan - 20:12

Welcome ! What a Face

_______________________________________

« Macabria »

DON'T AWAKE THE VAMPIRE ♦ « Je ne suis pas du soir. Au réveil, j'ai tendance à être de mauvaise humeur et à montrer les crocs...alors prends garde, toi qui t'improvise coq du crépuscule. »



Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2103-asher-l-blackstone-back-in-black http://cup-of-blood.1fr1.net/t1062-asher-l-blackstone-sweet-nightmare
Tess E. Littleton
« SERIAL KICKEUSE »





avatar



▌A débarqué le : 22/07/2010
▌Parchemins : 12385
▌Quantité de sang disponible : 10217
▌ Code couleur : #5F9EA0 - cadetblue
▌Age du personnage : 28 ans
▌Rang : Loque dépressive
▌Job : Maman perdue


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Bon
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Jeffrey Alexander Moore ♦ Me présenter à vous sans malice ni artifices ♦   Mar 22 Jan - 11:06

Alors... ta fiche est très bien écrite et très agréable à lire, mais comme je le disais plus haut, il subsiste le problème de l'âge ; on l'a déjà autorisé mais en remplacement de la capacité spéciale, histoire d'éviter de se retrouver avec 50 sorciers qui ont tous découvert l'Elixir miracle ^^
Cela dit, comme l'histoire est très intéressante, de même que le personnage, ça m'embêtait beaucoup de te faire tout recommencer ; j'en ai donc discuté avec le staff et nous te proposons deux solutions ; à toi de choisir celle que tu préfères Smile

• tu laisses tomber ta capacité spéciale actuelle, que tu remplaces par le vieillissement ralenti. En attendant, tu peux réserver l'Origine des Choses dans la liste des pouvoirs, et l'acquérir plus tard dans le jeu (au bout de 1000 Litres de Sang acquis, il y a possibilité d'acheter une évolution de pouvoir - dans ton cas, ce sera un pouvoir différent, mais c'est pas dramatique ^^)
• ou bien, tu gardes les deux mais démarre avec un nombre de LDS négatif (soit -1000). A partir de zéro, nous considèrerons que tu as fini d'acheter ta 2ème capacité, et tu pourras enfin dépenser tes LDS à la boutique Smile évidemment, en attendant d'avoir passé la barre du zéro, aucun achat possible (mais il y a diverses actions à effectuer pour gagner des LDS, donc ça peut aller plus vite qu'on ne le pense ^^)

voilà, ce sont les deux solutions qui nous ont paru les plus honnêtes, vis-à-vis de toi mais aussi des autres Smile

Dis-moi celle que tu préfères ^^

_______________________________________




Rouge Ardent

« As-tu trouvé loin des vies, loin des larmes, ton idéal Rouge Ardent ? As-tu froid, trembles-tu quand tu dors ? Tu disais "tout s'évapore"... Tu as eu tort. Corps à corps j'en rêve encore. Le feu, le vent, mille volcans Rouge Ardent. Quand tu m'embrassais fort... j'en rêve encore. Le jour se lève... encore ♦️ »




Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2335-born-to-die http://cup-of-blood.1fr1.net/t1957-new-dawn-new-life-for-me-tel http://cup-of-blood.1fr1.net/t1716-tess-t-as-pas-un-p-tit-mojito
Invité
« Invité »





avatar








MessageSujet: Re: Jeffrey Alexander Moore ♦ Me présenter à vous sans malice ni artifices ♦   Jeu 24 Jan - 11:46



Merci beaucoup de faire une exception pour moi, j'apprécie sincèrement. <3

Je choisirais donc l'option 2 : partir avec un total négatif de points à dépenser dans le jeu. Dois-je compléter ma fiche en ajoutant la seconde capacité spéciale dessus ?

Revenir en haut Aller en bas




MessageSujet: Re: Jeffrey Alexander Moore ♦ Me présenter à vous sans malice ni artifices ♦   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jeffrey Alexander Moore ♦ Me présenter à vous sans malice ni artifices ♦

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Alexander Hurata, un simple majordome...Peut-être sans histoires ? [En cour]
» [Résolu] Pourquoi doit-on se présenter?
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» mais comment se présenter ?
» Signature de contrat - Alexander Frolov

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cup of Blood ♥ ::  :: Mortel Corps à Corps :: Ciao le train !-