Aller en haut
Aller en bas



 
RETROUVEZ-NOUS A CETTE ADRESSE ♥️

Partagez | 
 

 Attention un vampire peut en cacher un autre •• Meredith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mattie Odair
« Membre du Mois ♥ »





avatar



▌A débarqué le : 24/11/2012
▌Parchemins : 588
▌Quantité de sang disponible : 10856
▌Age du personnage : 20
▌Rang : Membre du clan Blackstone


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Attention un vampire peut en cacher un autre •• Meredith   Dim 6 Jan - 14:29

Dans une dizaine de jours, voilà déjà deux mois que le jeune homme serait transformé. Deux mois horribles, de déprime, de malheur, de dégoût de soi-même, de haine envers son sire, même si la relation avec ce dernier commençait à aller légèrement mieux. Deux mois, où il ne regrettait qu'une chose, être encore en vie... Mattie ne supportait pas de tuer, et pourtant il fallait bel et bien l'avouer lorsqu'il perdait le contrôle de lui même, qu'il n'agissait plus que par instinct, par pulsion il aimait ressentir la peur de sa victime, c'était un sentiment aussi excitant qu'enivrant, et une fois qu'il pouvait s'abreuver du fluide vital de l'humain...
Bref, autrement dit, il était comme partagé, comme s'il avait deux personnalités, celle qui ressemblait toujours à l'humain qu'il avait été, quelqu'un de doux, de gentil qui aimait prendre soin de ses amis; et l'autre, la bestiale, celle qu'il ne pouvait contrôler et qui était animée très souvent par le sentiment de faim, de soif. Cette même personnalité qui aimait s'amuser plus ou moins à effrayer ses proies. Il refusait de devenir comme cela, comme ces vampires sans cœurs qui voulaient juste s'amuser de la détresse -et stupidité- humaine. Il ne voulait pas devenir comme son sire, qui occupait ses nuits à draguer, avant de tuer ses proies... Il ne voulait rien de tout cela et pourtant, c'était bien le destin auquel il était à présent prédestiné. Il n'avait pas le choix, il ne pouvait pas revenir en arrière. Il était obligé de subir et pour toujours, la faiblesse qu'avait eu son sire en le transformant au lieu de l'achever. Cette malédiction !
Alors bien sûr, il y avait maints moyens de se donner la mort... mais il n'y était jamais arrivé. Souffrir n'était pas franchement son truc et il se savait un peu trop lâche pour se donner la mort seul... la seule solution qu'il lui serait restée aurait été de trouver un chasseur ou quelque chose de ce genre qui se serait occupé de lui en moins de deux... Le soucis, c'est que pour cela il fallait qu'il sorte... et à chaque fois il causait limite un désastre. Il avait déjà manqué de tuer Dylan, une de ses amie, avec Cassandra ils s'étaient bels et bien rendus les coups mais il se souvenait encore à quel point il avait désiré la tuer, à quel point il avait aimé la peur qu'elle ressentait à chaque fois qu'il s'approchait d'elle... et puis la fois aussi où il avait rencontré cet humain... Andrew, ou quelque chose comme ça. Mattie n'avait jamais encore fait de massacres à proprement parlé, et il ne voulait surtout pas en faire, c'est pour cela qu'il préférait autant que possible resté cloitré au manoir des Blackstone. Au moins-là bas, il n'était pas un danger pour les autres... c'était même plutôt le contraire. Petit newbie transformé sur un coup de tête de son sire, il lui était souvent arrivé d'être sujet au bizutage. Ce qui n'était franchement pas agréable, il faut bien l'avouer.

Aujourd'hui c'était donc une journée comme une autre, ou plutôt une nuit. Lorsque le jeune vampire se réveilla, Seamus n'était pas là. Odair se dit que son sire était parti chasser, au moins l'un et l'autre n'auraient pas à se supporter pendant des heures durant. La relation qu'il entretenait avec Jenkins était certainement aussi étrange que malsaine; Mattie ne le supportait pas à cause de sa transformation, plus le fait que Seamus ait l'air de le considérer comme sa chose, son jouet et compagnie... alors oui, Odair se montrait assez affreux avec son sire, ce n'était pas une chose à faire mais tant pis. Au pire, l'autre le tuerait, ça ne serait qu'une délivrance... malgré cela au fond de lui il se savait attiré comme la première fois qu'il l'avait vu par la gueule d'ange de Jenkins.
Déambulant dans les couloirs, tentant de se faire le plus discret possible pour ne pas s'attirer d'ennuis, Mattie tomba néanmoins bientôt nez à nez avec une jeune "femme" qu'il avait déjà croisé plusieurs fois dans les couloirs. Elle devait avoir à peu près son âge, elle était de la même condition que lui. Après quelques secondes d'hésitations, le garçon finit par prendre la parole Bonsoir... dit-il simplement, dans un souffle histoire d'être poli. Il se méfiait de tout le monde par ici, même de la créature qui semblait paraître la plus innocente du monde. Tout le monde, pouvait être un bourreau sanguinaire avec la tête d'un ange, non ?!
Odair s'était arrêté de marcher et sans reprendre la parole, il s'était contenté d'observer, de contempler la jeune vampire qui se tenait face à lui, tout en se demandant ce qu'elle lui réservait, une bonne ou une mauvaise surprise ?! A moins qu'elle décide de continuer sa route comme si de rien n'était, comme s'il était insignifiant, invisible. Bien que blessante, cette solution là plaisait quand même pas mal à Mattie...
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2596-mattie-oo-les-sujets http://cup-of-blood.1fr1.net/t2591-mattie-oo-you-re-just-a-cannibal-and-i-m-afraid-i-won-t-get-out-alive-fini http://cup-of-blood.1fr1.net/t2595-mattie-oo-never-wanted-everything-to-end-this-way#118731
Meredith Blairnom
« Princesse Déchue »





avatar



▌Age : 28
▌A débarqué le : 01/01/2013
▌Parchemins : 81
▌Quantité de sang disponible : 8989
▌Age du personnage : 20 ans
▌Rang : Membre du Clan Blackstone
▌Job : /
▌Citation : "N'oubliez pas d'être un peu fêlé pour faire passer la lumière" - Anonyme


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance maléfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Attention un vampire peut en cacher un autre •• Meredith   Dim 6 Jan - 21:53

Le Manoir Blackstone, cela fait un petit temps que Meredith était une résidente permanente. Non pas qu'elle s'en plaigne, bien au contraire. Le domaine était vaste et elle pouvait disposer à sa guise de tout ce qu'elle voulait, moyennant battement de cils et jérémiades envers son Sire. Ce dernier était respectueux avec elle mais la mettait en garde, car en tant que néo-vampire elle se devait d'apprendre certaines règles pour cohabiter avec ses "congénères".
Congénères qu'elle voyait quelque fois au détour d'un long couloir teinté de pâles lumières, compatriotes auxquels elle ne parlait pas. Enfermée dans sa solitude, la jeune brune errait entre ces immenses murs, toujours une cigarette plaquée entre ses lèvres vermeilles. Restée confinée ainsi nuit et jour devenait lourd à force, et Meredith bien qu'elle était choyée comme une enfant gâtée, parfois voulait s'évader. Elle aurait peut-être préféré mourir cette nuit-là, cette nuit qui lui revenait parfois en rêves cauchemardesques. Elle se rappelait du baiser que la Mort avait apposé sur son front et de celui de son Sire, salvateur.
Sa mémoire qui pourtant réfutait l'instant précis où ce dernier l'avait à jamais changée, se rappelait pourtant en détails chaque morsure de la pluie sur sa peau diaphane et déjà si froide. Son Sire était un Vampire respectable au sein du Clan et elle l'aimait. Du moins comme un grand frère ou un meilleur ami, il l'avait transformée parce qu'il avait été touché quand il l'avait vue rendre son dernier souffle. Mais cela, par avis personnel, elle aurait préféré mourir sur ce parking de Discothèque.

Assise sur son lit, vêtue d'un short en jean qui n'avait presque plus de tissu et de collants noir tout aussi troués, ainsi qu'une blouse en dentelle noire pour parfaire sa tenue, la jeune Blairnom s'ennuyait. Elle avait terminé ses livres, les avait relus, était sortie quelques minutes pour en racheter d'autres et assouvir sa soif de connaissances, mais là, c'en était trop. Les pieds posés sur les montants de son lit, un chewing-gum remplaçant pour une fois ses éternelles cigarettes, elle cogitait. Que pourrait-elle faire entre ces quatre murs ? Ennuyer le bel Allemand Darius ? Aller quémander des choses à son Sire ? Ce n'était pas drôle, il ne lui refusait rien ... Voir le grand chef en personne ? Il serait certainement occupé !
Alors quoi ? Faire les cent pas comme une lionne en cage, ça ne lui allait vraiment pas. Cette fois-ci, si elle ne sortait pas de sa chambre, elle allait devenir folle. C'est donc en claquant une lourde porte en bois qu'elle se retrouvait dans l'un des couloirs de l'immense Manoir. Ce Manoir était tellement gigantesque qu'il fallait faire plusieurs mètres avant de pouvoir rencontrer quelqu'un. La jolie brunette ayant jeté son chewing-gum pour cette fois-ci fumer l'une de ses cigarettes mentholées, n'allait pas tarder à croiser justement une âme en peine. Comme elle.
Un jeune garçon brun, elle l'avait déjà entraperçu. Il ne lui était pas inconnu mais elle ne savait pas mettre son nom sur son visage tant il y avait de Vampires ici. Tout ce qu'elle pouvait constater c'était qu'il était aussi jeune qu'elle et qu'il était aussi "perdu" qu'elle pouvait l'être.

Elle le fixa pendant un long moment. Elle n'aimait pas cette sensation de savoir quelque chose mais qui ne lui venait pas. La jeune brune était sûre pourtant d'avoir entendu son prénom au détour d'un couloir, elle aurait pu le jurer. Les yeux bleus teintés de gris de Meredith n'arrivaient pas à se détacher de son comparse, il l'intéressait. Même âge, même condition. Que demander de mieux ?
Puis il prit la parole, une douce voix s'était échappé de ses lèvres. Meredith ne lui sourit point, occupée à le toiser. Elle se rappelait l'avoir vu subir les brimades des autres, et cela, ça la mettait en rogne. Mais user de son pouvoir sur ses aînés était à proscrire ici, et elle savait ce qu'elle encourrait si par malheur elle y avait recours.

- Bonsoir.

Le salut était froid mais sans animosité. Comme une Bête, chose qu'elle était au final, elle scrutait son Autre. Ce Vampire n'était pas querelleur, elle pouvait le lire au fond ses prunelles claires. Elle l'avait pressenti, il était juste perdu. Un léger sourire étira les lèvres teintées de Meredith avant qu'elle n'éteigne sa cigarette sous l'un de ses hauts talons. Ne pas se rappeler de son prénom à ce nouvel arrivant serait un parjure, alors la belle brune se creusa les méninges.
Elle pressentait un prénom doux pour ce Vampire, avec une consonance délicate, de toute manière elle n'était pas aliénée ! Elle l'avait déjà entendu. Ma ... thieu ? Non mais ça y ressemblait. Pointant un doigt impeccablement manucuré sur le dit Vampire, Meredith s'exclama avec un grand sourire :

- Tu t'appelles Mattie ! C'est ça ?

La demoiselle Blairnom avait réduit la distance entre les deux prédateurs, consciente de ses actes. Son sourire s'était étiré alors qu'elle déposait une main délicate sur la joue du jeune homme. Puis ses lèvres rencontrèrent brièvement celles du néo-vampire.

- Tu es mignon tu sais. Mais je ne suis pas là pour me quereller avec toi. J'ai mieux à faire !

Meredith regardait son condisciple avec grand intérêt, souriante. Évidemment elle n'userait de son don que s'il devenait offensif. Don que certains membres du clan Blackstone redoutait. C'était bien pour cela, qu'elle ne subissait aucun bizutage de ses aînés. Ils préféraient se tenir loin d'elle pour leur propre survie. Quand elle les voyait partir dès qu'elle faisait son entrée, cela la faisait rire. Ils étaient bien plus forts qu'elle ne pouvait l'être, mais ils la redoutaient. Et ça, c'était parfait. Reportant son attention sur le beau brun en face d'elle, la jolie brune prit ses mains entre les siennes. Elle voulait l'aider, car il était dans le même état qu'elle, il y a de cela quelques mois.
Perdu, voulant trouver le repos éternel, n'acceptant pas sa nouvelle condition d'immortel, elle comprenait tout de lui. Car elle était aussi comme cela.

- Je sais c'est dur. Je suis passée par là moi aussi. La déprime, l'envie d'en finir avec ce que l'on est nouvellement devenu. La haine aussi pour celui qui nous a engendrés. Mais tu peux te confier, moi en tout cas c'est Meredith.

Nouveau sourire pour le charmant Vampire. Maintenant c'était certain que Meredith ne s'ennuierait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Mattie Odair
« Membre du Mois ♥ »





avatar



▌A débarqué le : 24/11/2012
▌Parchemins : 588
▌Quantité de sang disponible : 10856
▌Age du personnage : 20
▌Rang : Membre du clan Blackstone


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Attention un vampire peut en cacher un autre •• Meredith   Mer 9 Jan - 21:14

Comment est-ce qu'il pouvait réagir face à la jeune vampire qui se tenait face à lui ? Il ignorait tout d'elle jusqu'à son prénom, et il l'avait juste croisé plusieurs fois dans le couloir sans réellement s'attarder sur elle. Comme il l'avait déjà plus ou moins remarqué qu'elle devait avoir approximativement le même âge que lui. Peut-être devraient-ils faire connaissance ? Après tout, elle n'avait pas l'air bien méchante, et avoir des amis ici ne pourraient lui faire que du bien. Quoiqu'il en soit, il fallait qu'il reste prudent, sait-on jamais... Mattie lui avait donc dit l'habituel "bonsoir", formule de politesse la plus basique tout en la regardant dans les yeux, ainsi que les traits de son visage pour tenter de déterminer si la rencontre allait bien se passer ou pas. Très rapidement la demoiselle, lui répondit la même chose, assez froidement certes, mais elle n'avait pas l'air d'être agressive pour autant. C'était certainement un bon point. L'inconnue -vu qu'il ne connaissait toujours pas son prénom, et que pour l'instant il ne comptait pas lui demander- sourit légèrement avant d'écraser une cigarette sous sa chaussure. Par automatisme, le jeune vampire avait failli lui dire que c'était mauvais pour la santé de fumer mais arriva à s'abstenir au dernier moment avec un triste rictus. Certains auraient pu voir-là une sorte de déformation 'professionnelle'... Enfin, quoiqu'il en soit dire à quelqu'un de déjà "mort" que fumer était mauvais pour la santé était juste ridicule. Peut-être qu'il devrait songer à commencer, peut-être que cela calmerait son stress, qui sait ?! Il y avait eu un court moment de silence, Odair ne savait absolument pas quoi dire, ni quoi faire, est-ce que partir était une bonne ou une mauvaise solution, est-ce que parlait avec la jolie demoiselle n'était pas dangereux ou au contraire est-ce qu'il ne se ferait pas une amie ?! C'était un peu du quitte ou double. Chacun des choix pouvait comportait des avantages, des inconvénients... Alors, finalement, il était resté planté là, un peu comme le serait une statue de cire, enfin du moins jusqu'à ce que Meredith reprenne la parole; et que, contre toute attente, elle sache comment il s'appelle. Il haussa un sourcil en se demandant comment, elle pouvait être au courant. Il ne lui avait jamais dit, alors sûrement qu'elle l'avait entendu au détour d'un couloir... un peu comme s'il le nouveau jouet, la nouveauté du manoir. La chose à voir. Acquiesçant finalement, il lui rendit son sourire avant de répliquer C'est exact... mais je n'ai pas l'honneur de connaître ton prénom. Il s'était très légèrement détendue, elle avait gentille, elle ne semblait vouloir lui faire du mal, ou l'humilier, non juste lui parler. La jeune femme s'était finalement rapprochée d'une façon assez extrême du garçon. Encore une fois, le garçon ne bougea pas d'un poil, même lorsqu'elle déposa délicatement une main sur sa joue ou que leurs lèvres, au contraire, cela le fit plus sourire qu'autre chose. Un peu de gentillesse et de délicatesse dans ce monde ne faisait franchement pas de mal, bien au contraire... surtout lorsqu'on connaissait le caractère de base de l'ex étudiant en médecine. Il avait toujours était un petit bisounours qui adorait les câlins, et ces derniers le moins que l'on puisse dire c'est qu'il n'était franchement pas servi. Seamus était bien gentil par moment, mais il n'avait franchement pas la même notion de câlins que lui, sauf à certains moments ce qui était quand même assez problématique. Le compliment qu'il reçu de la part de la ravissante vampire, le fit sourire un peu plus (encore un peu et il ne paraitrait plus du tout coincé!) Je peux te retourner ton compliment. et en fait c'était peu dire, c'était tout à fait le genre de filles qu'il aurait pu draguer lorsqu'il était encore humain. Tu as mieux à faire ?! demanda t-il mi-figue mi raison. Mattie ne savait pas du tout comment prendre cette information. Est-ce que cela voulait dire qu'elle comptait s'occuper de lui d'une quelconque manière, ou bien, est-ce qu'au final il la dérangeait et elle n'allait pas tarder à partir ?!
Vu la façon dont elle souriait, il pouvait peut-être avoir confiance en elle. D'ailleurs, cela se confirma d'une certaine manière plus ou moins lorsqu'elle lui pris ses mains entre les siennes. Odair grimaça doucement après qu'elle ait repris la parole. Elle avait visé juste. Très juste, trop juste peut-être même. Oui c'était dur, oui il était déprimé et voulait en finir, ou redevenir humain. Oui, il haïssait son sire... Tu veux que je te dise quoi ? Tu as si bien tout résumé. Il soupira doucement avant de reprendre Alors enchanté Meredith, enfin.... même s'il aurait mieux valu que l'on se connaisse en d'autres circonstances. Le jeune vampire se tut de nouveau quelques instant avant de reprendre de nouveau Ça fait longtemps que.... tu t'es fait transformée ?! Pour qu'elle en parle de la sorte, c'est que cela devait être nouveau pour elle. Tu n'as plus l'air de regretter quoique se soit, ou de lui* en vouloir. Le lui était bien entendu prédestiné au sire de la jeune femme... Enfin après, il fallait aussi considérer chaque transformation au cas par cas, car aucune n'était similaire et tellement de choses entraient en compte qu'un rien pouvait entre la haine envers son sire, ou de la reconnaissance. Lui faisant un nouveau bref sourire, il finit par également lui demander Et tu as quel âge ?! Oui, savoir si son intuition était bonne ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2596-mattie-oo-les-sujets http://cup-of-blood.1fr1.net/t2591-mattie-oo-you-re-just-a-cannibal-and-i-m-afraid-i-won-t-get-out-alive-fini http://cup-of-blood.1fr1.net/t2595-mattie-oo-never-wanted-everything-to-end-this-way#118731
Meredith Blairnom
« Princesse Déchue »





avatar



▌Age : 28
▌A débarqué le : 01/01/2013
▌Parchemins : 81
▌Quantité de sang disponible : 8989
▌Age du personnage : 20 ans
▌Rang : Membre du Clan Blackstone
▌Job : /
▌Citation : "N'oubliez pas d'être un peu fêlé pour faire passer la lumière" - Anonyme


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance maléfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Attention un vampire peut en cacher un autre •• Meredith   Jeu 10 Jan - 20:33

Elle l'aimait bien. Finalement, elle était heureuse d'être sortie de sa chambre et d'être ici dans les couloirs. Le jeune Mattie qui était fort sympathique était en plus très mignon, ce qui pour la jeune Meredith était déjà un plus.
Il n'y avait bien qu'avec lui, qu'elle entamerait des conversations intimistes. Ils se comprendraient. Avec son Sire, c'était bien différent, même si elle s'entendait bien avec lui. Mais lui, n'était pas nouvellement transformé, tandis que le jeune Mattie si. D'ailleurs, la belle brune, venait de se rappeler justement de son nom de famille : Odair. Mattie Odair.
Décidément, ça collait bien au personnage. Cela sonnait bien dans la tête de Meredith, et elle, elle souriait. Puis après ses lèvres s'étaient jointes aux siennes. La belle brune avait trouvé ce baiser fort doux et agréable. Et recommencer, lui irait très bien.
Ses lèvres s'étirèrent en un grand sourire, quand il la complimenta. Visiblement elle était elle aussi à son goût. Et pour cela Meredith en était contente.

Puis la jeune femme avait fait preuve d'une extrême gentillesse, ce qui la changeait de d'ordinaire. Ses mains s'étaient jointes à celles du jeune homme, tant la détresse de Mattie, en venait à lui briser son coeur qu'elle n'avait plus. Et apparemment, elle avait visé juste. Sa transformation le faisait souffrir et par moments, il n'était pas le seul. Même si la jolie brune s'était finalement "accomodée" à son nouvel état, par moments, elle pouvait en souffrir.
Et pour Mattie, cela se ressentait dans tout son être. Et pour cela, Meredith serait là. La jeune femme qui avait estimé que son contact avait duré trop longtemps, lâcha les mains de son acolyte. Le jeune Vampire était décidément curieux, avec ses questions. Mais la Néo-Vampire contrairement à certains, ne perdit nullement son calme. S'appuyant contre le mur, la jeune femme répondit par sa voix douce, comme à l'accoutumée :

- Je me suis faite transformée en Mars. Et étrangement, je m'en rappelle très bien. Et parfois cela me hante, mais je tente de m'y accomoder comme je le peux.

La jeune par un sourire, tenta de rassurer le jeune homme. Qui visiblement n'était nullement à l'aise avec ce qu'il était en train de vivre. L'autre question assez intimiste fit rire la demoiselle Blairnom de son rire clair et cristallin, si elle en voulait à son Sire pour lui avoir prodigué l'Eternité ? Elle n'avait plus le choix de toute manière, il était certain qu'au départ, elle aurait préféré mourir. Mais Garrett lui avait ouvert les yeux, et attentive, elle l'avait écouté.

- Non. Mais je peux t'avouer qu'au départ je ne comprenais pas. Je ne comprenais pas pourquoi il ne m'avait pas laissée mourir sur ce parking ... Mais il l'a choisi de le faire et maintenant je l'en remercie. Nous avons une relation forte tout les deux ... Mais vu ta tête, ça n'a pas l'air d'être le cas avec ton Sire. Si ?

Le sourire du jeune brun, était décidément à croquer, et Meredith aurait voulu le capturer à jamais dans son esprit. Par gentillesse, elle le lui rendit, ce beau sourire. Et se rapprochant encore de lui, ses lèvres presque sur les siennes, la jeune Vampire répondit enfin à sa dernière question, tout en distillant sa voix dans le creux de son oreille.

- J'ai été transformée le jour de mes vingt ans. Mais toi aussi non, tu as vingt ans ? Et tu me plais beaucoup.

C'était bien vrai. Il n'avait pas la froideur de Darius, il avait une aura de gentillesse qui plaisait tant à la jeune femme perdue, qu'elle aurait envie de le garder pour elle seule. Tout entier. Cette fois-ci, elle prit les bras du jeune homme pour les mettre autour de sa fine taille et toute souriante, elle l'embrassa près de lèvres, puis dans le cou.

- Si jamais cela ne va pas, je suis là. Et je botterais les fesses des autres idiots qui te font du mal ... Mais plus sérieusement, comment se prénomme ton Sire et comment est-il avec toi ? Si tu ne veux pas me le dire, je serais nullement fachée, tu sais.

Et cela était vrai. Meredith n'allait pas le houspiller si par malheur, il ne lui disait rien. Mais souriante, elle ne s'était pourtant pas retirée de la chaleur bienveillante du Vampire. Même si chaleur, entre eux deux, il n'y en avait plus depuis longtemps.

- Mattie. As-tu déjà eu envie d'en finir ?

Elle n'avait pas posé cette question pour le blesser. Elle était curieuse. Simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Mattie Odair
« Membre du Mois ♥ »





avatar



▌A débarqué le : 24/11/2012
▌Parchemins : 588
▌Quantité de sang disponible : 10856
▌Age du personnage : 20
▌Rang : Membre du clan Blackstone


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Attention un vampire peut en cacher un autre •• Meredith   Sam 12 Jan - 16:24

Oui, le garçon avait toujours été quelqu'un d'assez curieux. Il aimait apprendre plein de choses, des plus utiles, aux inutiles. Il aimait savoir à qui il s'adressait et cela était encore plus vrai depuis sa transformation parce qu'il se méfiait de tout, et de tout le monde à présent, encore plus qu'avant. Mattie avait donc posé énormément de question à sa camarade, et il avait même réussi à lui glisser un petit compliment dans la foulée. Oui,elle était belle et il ne pouvait pas le nier, alors autant lui dire, flatter les gens faisaient toujours plaisir non ? Ou du moins, en général. Elle s'était faite transformée en mars, elle avait donc juste quelques mois de plus que lui, autant dire rien dans une vie de vampire. Il lui fit un léger sourire; comme s'il était rassuré que cela la hanter toujours, comme quoi, il n'était pas le seul encore focalisé là-dessus. Après s'être passé une main dans les cheveux, il ne tarda pas à reprendre la parole C'est normal que tu t'en rappelles, c'est quand même une étape importante... Je suppose que l'on s'en souviendra toute notre vie... ou notre mort selon le point de vue. La dernière partie de phrase avait été dit d'une façon assez amère. Seamus lui en avait parlé, ce qui signifiait qu'il s'en rappelait quand même bien malgré le siècle qui venait de passer. En tout cas, tu as l'air de ne pas aller trop mal ! Ou en cas, il était clair et précis qu'elle allait largement mieux que lui.

Puis, fut évoqué le sire de la jeune femme, est-ce qu'elle aussi lui en voulait énormément, ou alors est-ce qu'il était le seul abruti à le haïr ?! Vu la réponse de la demoiselle, il grimaça légèrement avant de soupirer. Il avait l'impression d'être encore une fois incompris, qu'il ne trouverait aucune personne partageant son point de vue. Finalement il haussa doucement les épaules avant de souffler doucement Je ne vois pas pourquoi j'aurais voulu... être transformé. Je faisais des études de médecines, j'avais des amis auxquels je tenais très forts... et j'aimais bien ma vie comme ça, maintenant ce n'est plus possible. Je risque de faire du mal à ceux que j'aime si je les approche.. quant aux études de médecines, c'est foutu de chez foutu. Il se mordilla doucement la lèvre avant de continuer A choisir, j'aurais préféré mourir, au moins... je ne subirais pas tout ça. A nouveau le garçon lui fit un petit sourire tout tristounet, mais un sourire quand même ! La jeune vampire ne tarda pas à s'approcher de lui et bientôt ils furent lèvres contre lèvres, mais cette fois encore il ne bougea pas d'un poil, ou alors peut-être bien qu'il s'approcha de quelques millimètres. Oui j'ai vingt ans également... Comment tu le sais ?! Ok, il faisais bien son âge mais quand cela n'expliquait pas tout. Odair avait eu un léger rire lorsqu'elle lui dit qu'il lui plaisait beaucoup. Non, ce n'était pas de la moquerie, mais plutôt... disons qu'il se sentait flatté et qu'il avait eu cette réaction un peu inappropriée, et pourtant... pourtant, ce genre de petites phrases, il l'avait entendu bon nombre de fois ces deux dernières années. C'était toujours aussi bon à entendre, aussi glorifiant.
C'est vrai ?! Je te plais ?! C'est plutôt une bonne nouvelle ça ! Autrement dit, tu me plais pas mal aussi. Il détestait faire des phrases aussi bateau, mais là c'était sorti tout seul. De toute manière ce n'est pas comme s'il avait envie de la draguer, elle lui plaisait point barre, il était trop déprimé.

Lorsqu'elle lui prit les bras pour les autres autour de sa taille, il la laissa faire resserrant même doucement l’étreinte qui les liait à présent, il plongea pendant quelques secondes ses yeux dans celle de sa comparse, jusqu'à ce que cette dernière l'embrasse une fois près des lèvres et une autre fois près du cou -derrière cette fois-ci, cela lui provoqua un léger frisson incontrôlable-. Elle était douce, tellement douce, avec elle tout semblait si simple, ou en tout cas beaucoup plus simple qu'avec son sire. Merci glissa t-il doucement lorsqu'elle lui affirma qu'elle était là si besoin est. Laisse tomber, ne risque pas d'avoir des ennuis pour moi. Il se tut quelques secondes avant de reprendre. Il s'appelle Seamus... et.... comment il est... je ne saurais décrire avec exactitude. Il n'est pas méchant, mais disons.. que... on est pas du tout sur la même longueur d'onde, alors ça fait des étincelles.... et de nouveau il se mordilla doucement la lèvre avant de continuer ... j'ai souvent l'impression qu'il me prend juste pour sa chose, ou qu'il en veut qu'à mon corps, sans vouloir paraître prétentieux. . Maintenant, il alla devoir répondre à la dernière question. Oui, que cela soit dans ma vie d'avant, ou dans celle d'aujourd'hui, mais de toute manière je suis trop lâche pour faire quoique se soit. il haussa un léger sourcil avant de lui demander Pourquoi tu me demandes cela ? Tu faisais des études de psychologies ?! Ironique, peut-être un peu, mais là encore ce n'était pas bien méchant, il ne voyait juste pas en quoi cela la regardait et ce qu'elle pouvait tirer des informations. Je suis désolé, je ne suis pas d'une très bonne compagnie, je ne sais même pas quoi dire d'autres.... Ouais, il était devenu plus du domaine de la larve qu'autre chose....
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2596-mattie-oo-les-sujets http://cup-of-blood.1fr1.net/t2591-mattie-oo-you-re-just-a-cannibal-and-i-m-afraid-i-won-t-get-out-alive-fini http://cup-of-blood.1fr1.net/t2595-mattie-oo-never-wanted-everything-to-end-this-way#118731
Meredith Blairnom
« Princesse Déchue »





avatar



▌Age : 28
▌A débarqué le : 01/01/2013
▌Parchemins : 81
▌Quantité de sang disponible : 8989
▌Age du personnage : 20 ans
▌Rang : Membre du Clan Blackstone
▌Job : /
▌Citation : "N'oubliez pas d'être un peu fêlé pour faire passer la lumière" - Anonyme


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance maléfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Attention un vampire peut en cacher un autre •• Meredith   Dim 3 Mar - 21:58

Mattie Odair. Elle l'aimait décidément bien son homologue vampire. Même âge qu'elle, et sûrement même soif qu'elle. La jeune Blairnom était contente d'avoir trouvé un "ami" en ce Manoir. Il y avait bien Garrett son Sire, toujours présent si besoin est, mais ce n'était nullement pareil. Il n'était plus "jeune". Du moins, il l'avait été, il y a un bon moment déjà.
Alors le fait qu'elle se sente comprise lui importait beaucoup. Mais il y avait tout de même une différence notoire entre Mattie et elle, c'était que ce dernier était en "froid" avec son Sire. Leur relation n'était pas au beau fixe, du moins pas comme celle qu'entretenait la jolie brune et son Sire. Elle avait pleinement confiance en Garrett et inversement. Alors cela lui faisait mal de voir le pauvre jeune homme se mettre dans des états pareils.
La jeune brune fouilla dans ses souvenirs, tentant de mettre un visage sur ce prénom : Seamus. Elle avait du pourtant le voir dans le Manoir Blackstone, car d'après ce qu'elle en avait entendu, il ne passait pas inaperçu. Imbu de lui-même, vantard, et pire encore, il lui semblait l'avoir déjà vu.

Et elle ne l'aimait vraiment pas.

Contrairement à Mattie avec qui elle était plus que tactile. Elle sentait qu'il avait besoin de réconfort, d'une chaleur qu'elle voulait encore humaine. Alors elle dispensait de ses bons soins envers lui, sentant qu'il était perdu. Son Sire lui menait la vie dure visiblement. Écoutant attentivement, elle se prenait encore plus d'affection pour son acolyte. Et de le prendre encore tout contre elle ... Décidément si Monsieur Jenkins venait à le savoir, elle en aurait pour son matricule. Mais, elle s'en fichait, et elle n'hésiterait pas user de son pouvoir ... dévastateur.

- Ton Sire n'a pas l'air commode.

C'est ce qu'elle pouvait en conclure en voyant l'état désespéré du jeune Mattie. Il lui avait avoué qu'il avait voulu en finir avec cette vie d'Immortel et elle le comprenait. Après tout, leurs Sires respectifs les avaient retirés de toutes leurs connaissances humaines, de tout ce qui pouvait les rattacher à leur vie d'avant. Pour Meredith, rien n'avait trop changé, mis à part le fait qu'elle ne pouvait plus se rendre sur le Campus, car dans l'incapacité de se promener en plein jour. Alors tant bien que mal, elle s'y faisait, ayant délaissé ses amis au profit de l'Immortalité ! Et Dieu sait que certaines en rêvaient ! Mais il n'y avait pas le glamour tant rêvé, il y avait juste la soif récurrente et insatiable à laquelle la jolie Blairnom devait faire face. Mais le jeune Mattie, était dans le même cas qu'elle, et pour cela elle en remercierait personnellement Seamus. Sauf si ...
Elle reposa son regard clair sur son interlocuteur plus que touchant, à chaque secondes qu'elle pouvait passer avec lui. Néanmoins, elle l'écoutait, toujours souriante, mais quand ce dernier lui spécifia qu'il n'était pas d'une très bonne compagnie, la jolie Blairnom fronça les sourcils. Et l'envie de lui mettre une gifle pour de tels propos titillaient la main manucurée impeccablement, de la jeune Vampire. Meredith était toujours douce dans ses gestes, mais là, elle était devenue bien plus rude dans ses paroles :

- Tu n'es pas de mauvaise compagnie. Tu es juste perdu, nuance. Et tu n'es pas le seul Mattie. Mais je te l'ai dit, je suis là pour t'aider si besoin est !

Et c'était vrai, Meredith depuis sa plus tendre enfance tenait toujours parole, même avec ses frères. D'ailleurs où étaient-ils ? A cette pensée, le regard de la demoiselle Blairnom se voila, tout en laissant retomber sa main du visage du charmant Mattie. Elle avait décidé de s'en retourner à sa chambre, et de rester seule. Mais la promiscuité d'avec le beau Mattie éveillait en elle, d'étranges sentiments. Sentiments d'ordres primaires qu'elle se devait d'assouvir. Et Mattie ne lui avait-il pas dit qu'elle était à son goût quelques instants auparavant ?
La Néo-Vampire avait repris ses esprits cette fois-ci et s'était rapprochée du jeune homme quitte à s'en brûler les ailes. Les mains de la jeune femme évoluaient sur la peau aussi froide que la sienne, tandis qu'elle entraînait le jeune Odair à sa suite. Meredith referma la porte de sa chambre, et amena Mattie jusqu'à son lit où elle le coucha délicatement. Puis elle se lova contre lui tout en lui susurrant dans le creux de l'oreille :

Seamus ne sera pas content si jamais il trouve mon odeur sur ton corps. Mais je m'en fiche. Lui dit la jeune femme en souriant de toutes ses dents impeccablement blanches.

Elle aimait la provocation, mais elle tenait à lui. A Mattie. Alors lentement, elle se mit sur lui embrassant chaque parcelle de peau qui lui était offerte, tout en remontant vers ces lèvres diablement tentatrices. Meredith embrassait Mattie fiévreusement, impatiente de son corps.

- As-tu envie de moi Mattie ?

Qui a dit qu'elle ne voulait pas jouer ?
Revenir en haut Aller en bas
Mattie Odair
« Membre du Mois ♥ »





avatar



▌A débarqué le : 24/11/2012
▌Parchemins : 588
▌Quantité de sang disponible : 10856
▌Age du personnage : 20
▌Rang : Membre du clan Blackstone


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Attention un vampire peut en cacher un autre •• Meredith   Lun 4 Mar - 18:41

A sa réplique sur Seamus, Mattie haussa simplement les épaules en soupirant faiblement. La vérité était bien plus compliquée que ce qu'il avait pu dire. C'est juste que nous ne sommes pas sur la même longueur d'onde, alors, on ne se comprend pas, mais c'est vrai que c'est dur. Il se tut quelques secondes avant de reprendre D'un autre côté, il n'a jamais été réellement violent avec moi... Donc oui, il n'est pas commode mais au final je ne me dis que cela pourrait être pire. Bien pire. D'autant plus que même s'il le détestait, il tenait quand même à son sire, d'une manière un peu inexplicable. Ce n'était pas de l'amour à proprement parler, mais il était jaloux de savoir que Seamus allait voir ailleurs, cela le rendait mal, presque malheureux. Bref, des choses qu'ils ne pouvaient pas réellement partager avec la belle jeune femme qui se trouvait face à lui. Oui, il lui avait avoué qu'il avait voulu en finir avec cette vie, cette Immortalité. Tuer pour vivre, faire souffrir, ce n'était pas pour lui; et c'était bien sûr sans compter la parte de ses amis, de ses proches. Dés qu'il se lierait d'amitié avec une humain, ce dernier mourrait quelques années plus tard, c’était inéluctable... Survivre à cela était quelque chose de dur à encaisser, d'horrible. Dépressif le garçon lui avait rapidement dit qu'il n’était pas de bonne compagnie, qu'il était mieux seul, et visiblement ces arguments ne semblaient guère plaire à son interlocutrice. Se passant une main dans les cheveux lorsqu'elle tenta de le réconforter, il finit par répliquer à mi-voix C'est certain, je suis perdu, mais cela ne m'empêche pas d'être mauvaise compagnie ! C'est vrai que c'est rassurant en quelque sortes de savoir que l'on est pas seul, que l'on peut compter sur quelqu'un ! Ils avaient peut être eus quelques mots qui ressemblaient à de la drague. Mais il était vrai qu'elle était tout à fait à son goût, et s'il avait été d'une humeur plus festive il l'aurait certainement dragué, il aurait voulu la séduire, mais là... non. Sans compter que dans l''équation il y avait Seamus, encore et toujours lui.

Un peu trop plongé dans ses pensées, il ne s'était pas attendu à la suite. Frissonnant au contact des mains de Meredith contre sa peau, il n'opposa aucune résistance lorsqu'elle l'emmena jusque dans sa chambre et l'allongea sur le lit. Lui caressant doucement le dos lorsqu'elle s'était blottie contre lui, il se releva légèrement quand elle parla de Seamus, si elle s'en fichait pas lui... Il lui fit un léger sourire peu assuré,mais pour l'instant ne répliqua rien. Cela ne servait à rien, si ce n'est à le faire douter un peu plus... Après tout, si Seamus allait voir ailleurs, pourquoi pas lui ?! Son sire ne pourrait pas réellement lui en vouloir n'est-ce pas ?! Quoique... Il s'en savait rien. Rien du tout, mais il ne voulait pas le blesser. D'un autre les baisers de la jeune vampire étaient plus que réconfortant, plus que tentant et cette envie de plaisirs charnel augmentait peu à peu. Il n'était pas certain de pouvoir lui résister et de toute manière, pourquoi est-ce qu'il le ferait ? Bref, ce n'était pas le bon moment pour réfléchir, il céda très rapidement et commença à l'embrasser à son tour, caresser doucement son dos, ses fines hanches. Oui, bien sûr que oui, qu'est-ce que tu crois ?! Il faudrait vraiment être fou, pour ne pas être attiré par toi. Il l'embrassa langoureusement avant de vouloir basculer sur elle. Alors qu'il s'apprêtait à lui enlever une première couche de vêtement, sa main toucha donc la peau de la belle vampire et, sans qu'il le veuille son pouvoir s'activa et elle s'endormit. Mere ? Ne connaissant pas en quoi consistait son pouvoir, il ne comprenait pas... Assez inquiet il s''était relevé et lui avait mis une petite gifle -qui la réveilla-. Ça va ?! Ce... C'est un signe du destin.. J'peux pas faire.. pas à Seamus. Ça va être trop horrible après... et puis... Je risque de te faire mal. Il disait cela vu qu'il ne contrôlait pas sa force. Je.. Il était perdu, totalement confus, mais ce "contre-temps" l'avait bel et bien calmé, comme s'il avait reçu un coup de jus ! Désolé Meredith. Je sais pas ce que je fais... ou ce que je dois faire... mais j'ai déjà un équilibre trop précaire avec Seamus, je ne veux pas me disputer avec lui pour ça. Pour une nuit. Je ne veux pas en subir les conséquences une autre fois... Il avait baissé la tête légèrement penaud de ce qu'il lui avait annoncé.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2596-mattie-oo-les-sujets http://cup-of-blood.1fr1.net/t2591-mattie-oo-you-re-just-a-cannibal-and-i-m-afraid-i-won-t-get-out-alive-fini http://cup-of-blood.1fr1.net/t2595-mattie-oo-never-wanted-everything-to-end-this-way#118731
Meredith Blairnom
« Princesse Déchue »





avatar



▌Age : 28
▌A débarqué le : 01/01/2013
▌Parchemins : 81
▌Quantité de sang disponible : 8989
▌Age du personnage : 20 ans
▌Rang : Membre du Clan Blackstone
▌Job : /
▌Citation : "N'oubliez pas d'être un peu fêlé pour faire passer la lumière" - Anonyme


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance maléfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Attention un vampire peut en cacher un autre •• Meredith   Jeu 14 Mar - 13:10

Décidément, elle n'aimait pas ce Seamus Jenkins. Bien que mue par une certaine curiosité mal placée, elle aimerait le rencontrer pour en faire sa propre opinion. Car il fallait l'avouer, elle ne s'était arrêtée qu'à sa première impression. Au final, il n'était peut-être pas si horrible que cela ... Mais il rendait triste Mattie, et cela la demoiselle Blairnom était contre. Finalement elle avait attiré le Vampire dans sa chambre pour s'aventurer à des plaisir charnels. Au début le jeune Odair avait l'air réticent, mais il fallait croire que le corps charmant de Meredith avait changé la donne. Il se laissait enfin aller à toucher la jeune femme, jeune femme qui était heureuse de son potentiel ... séducteur.
Souriante, elle sentit qu'il voulait prendre le dessus dans leur échange corporel ce qu'elle lui accorda après un langoureux baiser. Quand Mattie se mit à toucher la jeune Blairnom cette dernière ne put réprimer un frisson d'excitation puis ... le Néant.

Elle s'était sentie basculer dans ce qu'on pourrait appeler une sieste, ce qu'elle ne comprenait pas. C'était comme si ses fonctions vitales s'étaient arrêtées un court instant, comme si par malchance la jolie Blairnom s'était mise en veille. Puis, une gifle douce assénée sur sa joue blanche ce qui eut pour réflexe de lui faire montrer les crocs. Reconnaissant Mattie, elle se ravisa d'attaquer, trop déboussolée pour comprendre la teneur de cette étrange situation. Était-ce le Don du jeune Odair qu'elle avait pris plein de fouet ? Car à voir son visage, lui aussi était assez incrédule. Se remettant de ses émotions, la jeune femme écoutait la litanie de son interlocuteur, visiblement il était tellement attaché à son Sire qu'il ne voulait pas s'aventurer avec elle. Pour une nuit. Un peu exaspérée par ce revirement de situation, elle ne put cependant que sourire devant l'attendrissement que lui produisait Mattie.
Meredith se rapprocha doucement de lui, lui faisant relever la tête. Elle comprenait malgré elle, qu'elle n'était pas désirée et qu'il ne voulait pas que Seamus lui en veuille par la suite. Et elle appréciait trop Mattie pour que ce dernier en subisse les conséquences.

- Je comprends. Ne t'en fais pas. Je n'ai pas non plus envie qu'il te fasse du mal s'il avait été au courant de notre "aventure". Et cela était vrai. Se redressant de son lit, elle fit signe au jeune Odair d'en faire de même. La chose faite, elle le prit dans ses bras encore pendant un long moment, pour s'imprégner de lui, de sa "chaleur", de son odeur. Parce que malgré ce qu'il avait pu en dire, il était de très bonne compagnie ... Et elle se sentait seule. Tentant de garder ne serait-ce qu'une once de sourire, elle se détacha de l'étreinte qu'elle avait provoquée afin de le laisser s'en aller.

Lentement elle ouvrit la porte de sa chambre, se passant une main dans ses longs cheveux auburn, pour garder contenance. Qu'y avait-il à dire d'autre ? Sûrement rien de plus.

- Tu peux partir. Je ne te retiens pas Mattie. Elle avait dit cela sur un ton doucereux comme à son habitude. Non pas qu'elle voulait le faire fuir, mais si Seamus venait à rentrer et qu'il trouvait ce charmant tableau que faisait les deux Néo-Vampires ensemble, le dit Jenkins ne serait pas très heureux de la découverte. Bien qu'elle avait dit qu'elle s'en fichait royalement comme de sa première de Doc Marten's, c'était le contraire pour Mattie Odair.

Alors pour lui, elle s'y pliait.

- Au fait, c'était ton don toute à l'heure ? Quand je me suis endormie quelques secondes ... Ne put s'empêcher de demander Meredith.

Curiosité quand tu nous tiens.

Revenir en haut Aller en bas
Mattie Odair
« Membre du Mois ♥ »





avatar



▌A débarqué le : 24/11/2012
▌Parchemins : 588
▌Quantité de sang disponible : 10856
▌Age du personnage : 20
▌Rang : Membre du clan Blackstone


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Attention un vampire peut en cacher un autre •• Meredith   Lun 18 Mar - 15:49

Après avoir parlé de Seamus, ce qui avait mis le jeune vampire assez mal à l'aise, Meredith l’entraîna dans sa chambre. Il s''était laissé malgré le fait qu'il ait bel et bien compris que sa comparse veuille s'adonner aux plaisirs charnels. Après tout, pourquoi pas ?! Il en avait envie, cela lui changerait les idées et miss Blairnom était tout à fait divine. Au début, il avait peut-être été un peu récitant -notamment parce qu'il réfléchissait un peu trop-, mais les arguments de Meredith avaient eu raison de lui, du moins pendant un bref instant ! En effet, après il ne l'ait touché que pendant quelques secondes, et avant qu'ils ne puissent aller plus loin la vampire c'était tout bonnement endormie. D'abord surpris, puis inquiet le garçon avait finalement asséné une petit gifle sur la joue de sa nouvelle amie afin de la réveiller. Une fois qu'elle eut reprit ses esprits, il lui expliqua que finalement il ne pouvait pas faire ça à Seamus. Non, il l'aimait trop, il tenait trop à lui, et il ne voulait pas s'attirer plus d'ennuis qu'il en avait déjà. Déjà qu'il passait le plus clair de son temps à se fâcher avec son sire ce n'était vraiment pas la peine de rajouter un nouveau sujet de discorde ! Elle ne lui demandait pas la lune, mais juste une nuit. Une nuit de trop. Une nuit qui pourrait provoquer la colère et la jalousie de Jenkis. Des disputes.

La demoiselle s'était rapprochée de lui et lui avait même fait relever la tête avant de reprendre la parole. Lorsqu'elle se tut, il lui fit un petit sourire triste avant de répliquer avec douceur T'es gentille. Merci de comprendre... et puis de toute façon, c'est certainement mieux comme ça. Cela t'évitera à toi aussi des ennuis... Je.. Je ne sais pas trop comment Seamus réagirait s'il se passait quelque chose entre nous. Il n'est pas méchant, mais il est facilement et possessif, je ne suis pas certain que ce rapprochement lui plaise... tout comme je ne sais pas comment il pourrait réagir, violemment, ou pas. c'était vrai, il ne connaissait pas assez Jenkins pour savoir comment il réagirait dans ce genre de situation... mais bizarrement il se doutait que ça ne serait pas bien, allez savoir pourquoi ! Ah oui ! Peut-être parce que son sire avait un sale caractère imbu de lui-même et qui se croyait le centre du monde. Finalement, les deux neo-vampires finirent par se prendre dans les bras l'un l'autre. Pas de plaisirs charnels -pour cette fois-, mais un simple et inoffensif câlin... mais c''était déjà beaucoup. C'était même parfait. Il avait besoin de cette douceur, de belle et calme compagnie qui le changeait totalement de son sire. Oui, Meredith était vraiment quelqu'un qui pourrait être une amie parfaite ! Visiblement l'un comme l'autre avait de compagnie, quelqu'un de jeune, d’incontrôlable, quelqu'un qui pouvait le comprendre. Ils avaient l'un et l'autre tous ses attributs.

Elle avait ouvert la porte. Elle lui avait dit qu'il pouvait partir, mais au final est-ce que c'est ce qu'il voulait réellement ? Non. Un câlin. Une présence. Un contact amical. Oui. On peut peut-être aller faire un tour ? C'était surtout un bon compromis. Cela leur permettrait de rester ensemble, proche... A l'autre question, il haussa doucement les épaules Je ne sais pas trop.... Je ne sais même pas comment j'ai fait ça.. Et vu que tous ceux que je touche ne tombe pas à terre endormi, je ne suis pas sûr.. Et bah si, c'est ton don mec Heureusement, imagine que... j'endors toutes les personnes rien qu'en les touchant... je ne pourrais jamais rien faire. Dur. Surtout quand on à l’éternité devant soi... mais tu ne penses pas que se soit possible que tu ais eu un problème ?! Il se tut quelques secondes avant de reprendre Et ton Meredith, c'est quoi ? Tu as l'air de le connaître, contrairement à moi. Pour l'instant, il était à peu près sûr et certain d'en avoir aucun et c'était quand même une bonne chose. Il avait déjà assez de choses à gérer, à apprendre, notamment le contrôle de lui même sans qu'en plus il doive avoir un don à se coltiner.... Déjà qu'il "subissait" celui de son sire à longueur de temps -ou presque- c'était largement suffisant !
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2596-mattie-oo-les-sujets http://cup-of-blood.1fr1.net/t2591-mattie-oo-you-re-just-a-cannibal-and-i-m-afraid-i-won-t-get-out-alive-fini http://cup-of-blood.1fr1.net/t2595-mattie-oo-never-wanted-everything-to-end-this-way#118731




MessageSujet: Re: Attention un vampire peut en cacher un autre •• Meredith   

Revenir en haut Aller en bas
 

Attention un vampire peut en cacher un autre •• Meredith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une lettre peut en cacher une autre... [Vik]
» Une bonne nouvelle peut en cacher une autre ►Alex & Flo◄
» Un train peut en cacher un autre
» Une menace peut en cacher une autre
» Une voiture peut en cacher une autre (rp privé Ayou)[Avorté]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cup of Blood ♥ ::  :: Metairie :: Manoir Blackstone
-