Aller en haut
Aller en bas



 
RETROUVEZ-NOUS A CETTE ADRESSE ♥️

Partagez | 
 

 - Nothing else matters - Mattie Odair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Andrew Osborne
« Wizard Of Oz »





avatar



▌Age : 32
▌A débarqué le : 25/11/2012
▌Parchemins : 185
▌Quantité de sang disponible : 9400
▌Age du personnage : 35 ans


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: - Nothing else matters - Mattie Odair   Mer 5 Déc - 20:33

Hm.

Journée comme tant d'autres. Réveils qui se ressemblent tant. Visages tant connus qu'ils en deviennent fades à la longue. Collègues attachants mais parfois envahissants. C'était par moments, bien horrible de rester à la Maison Mère durant un énorme laps de temps.
Je circulais dans les couloirs, ombre parmi les ombres. On me saluait de la main ou du regard, et moi comme à l'accoutumée, je répondais par un grand sourire. Je mettais mon aval sur des dossiers importants, je remettais au goût du jour des enquêtes poussiéreuses. Ma foi, j'amassais un travail de titan parfois.
Mais pour tout dire, j'avais besoin d'une pause.

Qu'elle soit longue et efficace. Ce serait parfait.

Je décidais de quitter les bureaux de l'Ordre en début d'après-midi. J'avais bouclé mes entrevues et mes dossiers en un temps record, et m'accorder du temps pour moi, était primordial. Et il y avait une chose que j'adorais faire, quand je me promenais seul dans le quartier ... Boire du thé. Jusque là rien d'affolant, mais c'était dans ce fâmeux salon de thé où tout respirait l'étrangeté.
La propriétaire était également une Sorcière et nous parlons souvent affaire. Elle me donne certains tuyaux et pour ma part, je lui rends des services. Il y a quand même du bon dans ce métier-là. Je traverse la rue, bondée de gens à cette heure-ci. Certains me connaissent et viennent automatiquement me parler, pour ma part, je leur rends la politesse.
D'un pas félin, je me dirige vers l'Elixir, qui lui aussi, doit grouiller de monde à cette heure là.

En effet.

Je pousse la porte tout sourire, déjà grisé par l'odeur des pâtisseries fraîchement sorties du four. La patronne me salue, heureuse de me voir. Et la serveuse aussi. Katelyn, s'approche de moi, son regard étrange me transperce. C'est une belle jeune femme et je sais de source sûre, que je lui plais. Elle me sourit, je lui rends la pareille. Elle me dit de prendre place, ce que je fais sans me faire prier.
Katelyn reprend de sa voix suave, notant chacun de mes mots prononcés sur son si petit calepin rouge :


- Andrew, qu'est-ce que je te sers ? Je me doute que tu voudras tester les nouveautés ! Et nous avons justement un thé anglais aromatisé au Bailey's, tu m'en diras des nouvelles ! Et un scone à la myrtille pour accompagner, je parie ? Charmant rire, auquel je réponds par un clin d’œil. Elle me connaissait trop bien ! Elle remit son petit calepin rouge dans la poche arrière de son jean, trop moulant pour un regard chaste tant les formes étaient belles, et m'embrassa au coin des lèvres.

- Parce que tu m'as manqué. Tu n'es plus venu depuis un petit temps. J'ai cru que tu déprimais Drew ... Ou que tu m'en voulais !

- Pourquoi t'en voudrais-je ? Dis-je avec mon plus beau sourire. Visiblement rassurée ma serveuse préférée repartit en cuisine faire valoir ma commande. Patiemment et comme un enfant sage, j'attendais ma récompense. Au bout de quelques minutes qui me parurent interminables, tant la faim était grandissante, elle réapparut.

Ouf. Me voilà sauvé.

Délicatement et toujours souriante, elle déposa la tasse de thé brûlante devant moi. Le parfum qui s'en dégageait était exquis. Elle ne m'avait nullement menti ... Et le goût alors ! Tout était parfait alors ! Je ne pouvais rêver mieux.
Je regardais l'heure sur ma montre à gousset, il était tôt et pourtant toutes les tables étaient remplies. Ça fourmillait de discussions diverses et variées, auxquelles je ne donnais aucun intérêt. J'avais de ce fait, toujours la même place, à savoir devant la fenêtre où je pouvais voir les gens.
Sirotant mon thé et mordant dans mon scone, je ne fis pas attention quand Katelyn ouvrit la porte à un jeune homme brun et l'invita à entrer.
Bizarrement, mon thé n'avait plus la même saveur, et mon scone avait le goût de la cendre fraîchement brûlée ...

La clochette au dessus de la porte tinta.

Il sentait la Mort, comme Elle.
Revenir en haut Aller en bas
Mattie Odair
« Membre du Mois ♥ »





avatar



▌A débarqué le : 24/11/2012
▌Parchemins : 588
▌Quantité de sang disponible : 11776
▌Age du personnage : 20
▌Rang : Membre du clan Blackstone


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: - Nothing else matters - Mattie Odair   Lun 10 Déc - 18:10

Comme cela lui était déjà arrivé plusieurs fois, ce soir-là Mattie avait du suivre Seamus dans une partie de chasse. Enfin disons plutôt sur son sire l'avait emmené dans un endroit quasi-désert pour qu'ils puissent trouver une proie, une seule; de façon à ce que le plus jeune apprenne à se contrôler. Pendant tout le trajet le garçon -enfin le nouveau vampire- avait été complètement ailleurs, Jenkins avait beau lui parler; Odair était trop dans ses pensées pour écouter quoi que se soit, et Seamus n'eut droit qu'à un Humpft ?! légèrement désabusé en guise d'excuses. Non, le plus jeune ne s'excuserait pas ce coup-ci. Il n'avait aucune envie d'être là, ni aucune envie d'entendre l'autre blablater des trucs. Pour une fois ce n'était même pas pour ennuyer son aîné que Mattie agissait de la sorte ! En effet si d'habitude il aurait prit un malin plaisir à l'ignorer plus ou moins -ou alors le contraire lui coller littéralement au cul-, histoire de faire enrager son sire et de lui faire payer sa transformation, aujourd'hui c'était autre chose. Une fois le "dîner" passé et après avoir vu une jolie donzelle passer, Seamus le laissa là en lui disant de ne pas bouger qu'il allait revenir et qu'il en avait pas pour longtemps. Sérieusement ?! Il venait de se faire laisser en plan là et juste.... pour que l'autre aille fricoter !!

Une fois seul, le jeune vampire ne se demanda pas longtemps s'il allait obéir ou pas. Tuer des gens pour se nourrir ce n'était pas vraiment ce qu'il préférait faire, il détestait ça, cette idée d'être dépendant de sang pour l'éternité; mais le pire était certainement de se dire qu étrangement il aimait ça, qu'il aimait ce goût et qu'il ne pourrait plus s'en passer. Personne ne méritait de mourir par sa faute, parce qu'il avait été stupide de suivre Seamus. Personne ne méritait de succomber pour que lui survive... Il avait besoin d'aide, que quelqu'un le sorte de cette situation, peu importe comment, même si au final il devrait certainement y laisser la peau. Tant pis. Il ne pouvait plus continuer comme ça. Mattie savait déjà qui pouvait être cette personne, il n'en voyait une seule. La seule qui serait capable de prendre la bonne décision, de l'aider correctement, partialement, du moins il fallait l'espérer. Et cette personne était son frère, Everett. Même si sa relation avec son frangin avait été souvent plus conflictuelle qu'autre chose, le plus jeune savait qu'il pouvait avoir confiance en son aîné. Par ailleurs, ce dernier se disait chasseur, il aurait plus de ressources que la plupart des amis de Mattie ! C'est sur cette pensée, ce coup de tête que le vampire déambula... un peu hasard, essayant d'éviter le plus possible les endroits où il y avait trop de monde histoire qu'il soit plus simple pour lui de se contrôler.

Après un petit moment de marche, il se retrouva dans le garden district... et finit par arriver rapidement à l’Élixir. Il lui semblait qu'Everett lui avait dit à plusieurs reprises qu'il venait prendre un thé par ici, mais peut-être était-ce sa mémoire qui était défaillante. Quoiqu'il en soit, le fait de vouloir revoir son aîné prima sur le fait de rester discret. C'était comme s'il ne pensait plus qu'à cela, plus qu'à son frère et qu'il n'y avait rien d'autres, une sorte d'obsession qui ne pourrait se terminer que lorsqu'il l'aurait vu. Mattie fit plusieurs fois le tour de l'établissement vu qu'il ne pouvait pas rentrer sans y être invité. D'un côté c'était tant mieux, cela éviterait un éventuel massacre s'il perdait le contrôle de lui-même, mais d'un autre côté tant qu'il ne saurait pas si Everett était là ou non, il roderait autour et comme cela risquait de fortement l'agacer....
Et puis une femme vint lui ouvrir... Ce fut-là certainement sa plus grosse erreur. Le garçon rentra donc, il voulait juste vérifier qu'Everett n'était pas ici, mais après un bref coup d'oeil il comprit que son frère ne se trouvait pas en ces lieux. Si tout c'était passé comme prévu, il aurait salué les gens, et serait juste parti... tandis que là, il ne ressentait quasiment que tous les battements des coeurs présents dans la salle -ou du moins il avait cette impression- à un tel point qu'il ne savait plus où donner de la tête. C'était comme s'il était totalement paralysé... Un. Deux. Trois. Il tentait de compter les secondes pour oublier les battements, l'odeur. Quatre. Cinq. Six. Les regards oppressants qu'il sentait sur lui. Sept. Huit. Neuf. L'angoisse, la peur de tous ces regards, de ce qu'ils pouvaient bien penser, et de ce que lui-même pouvait faire prima sur le reste. Dix. Il réussit enfin à esquisser un geste, à s'enfuir... Pas très loin, juste assez pour ne plus avoir envie de faire un massacre. Énervé, il cogna violemment du pied contre un arbre avant d'entendre un bruit de pas qui approchait. Sans se retourner, il souffla plus ou moins sarcastiquement A votre place je n'approcherais pas plus... Finalement il se tourna vers un jeune homme qu'il avait déjà vu à peine une minute ou deux auparavant... Qu'est-ce que vous voulez ?! Me tuer ? C'était loin d'être dit sur un ton méchant, à présent c'était plutôt à présent la lassitude -et la méfiance- qui régnait en lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2596-mattie-oo-les-sujets http://cup-of-blood.1fr1.net/t2591-mattie-oo-you-re-just-a-cannibal-and-i-m-afraid-i-won-t-get-out-alive-fini http://cup-of-blood.1fr1.net/t2595-mattie-oo-never-wanted-everything-to-end-this-way#118731
Andrew Osborne
« Wizard Of Oz »





avatar



▌Age : 32
▌A débarqué le : 25/11/2012
▌Parchemins : 185
▌Quantité de sang disponible : 9400
▌Age du personnage : 35 ans


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: - Nothing else matters - Mattie Odair   Dim 16 Déc - 13:24

Je n'aimais pas cela.

Je n'aimais pas "ce" qui avait pénétré en ces lieux. Il sentait la Mort, comme Elle. Les gens présents regardaient le nouveau venu avec une certaine interrogation dans leurs regards. Pour ma part, je terminais posément ma boisson bien que celle-ci ne me plaisait plus vraiment.
C'était comme si, l'arrivée inopinée de l'individu avait brisé le peu d'exaltation que j'avais en moi. Je finissais mon scone à la myrtille, duquel je ne laissais aucune miettes. Il était bien trop bon, pour le laisser ainsi sur l'assiette. Même si j'avais été dégoûté l'espace d'une nano-seconde par l'arrivée d'un suceur de sang, la nourriture pour ma part était bien trop importante.
Je sentis le regard pesant de Katelyn dans mon dos. Cette dernière après avoir laissé passer l'individu, s'était remise à son comptoir afin de travailler. D'autres clients avaient pris place dans l’Élixir, ne sachant pas ce qui se tramait en dedans.

Je n'eus pas le temps de me poser des questions, car "il" s'enfuit.

Comment ? Le félon avait été rapide. En même temps, je n'avais pas envie qu'il fasse un massacre avec tout ces gens innocents. Je me doute que le jeune homme y a pensé, c'est pour cela qu'il a préféré la fuite à la confrontation. Lentement, je me levais, ce garçon m'intriguait et je me devais d'aller lui parler. Peut-être qu'avec un peu de chance, il pouvait connaître Tess, ce qui pour ma part arrangerait mes affaires personnelles.
Mais peu importe, le féru de sciences que j'étais devait entrer en contact avec lui, dussè-je y perdre un peu de mon humanité. Enfilant rapidement ma veste, clapant ma montre à gousset et la mettant dans la poche de mon gilet, je sortis sous le regard inquiet de Katelyn. Je la rassurais d'ailleurs par un large sourire, si jamais j'étais en danger, je savais tout de même me défendre un tant soit peu et immobiliser la Bête. Même si par principe cette dernière était bien plus forte que moi physiquement.
J'étais un Sorcier, mais je restais tout de même humain. Je n'avais pas mes sens aiguisés au possible, ni une célérité accrue, bien que je parvenais à me débrouiller ma foi. J'étais toujours en vie et je le devais à mes réflexes plus que normaux. Ça me rappelait cette "entrevue" avec Tess d'ailleurs ...

Oublions la un moment.

Je me retrouvais derrière l'entité démoniaque. Ce dernier me jetait du sarcasme à la figure, auquel je répondis par un rictus. Quand il se retourna, je vis ce que je ne voulais finalement pas voir. Il était si jeune ... La vingtaine à tout casser. Ça me faisait mal au cœur de voir ce visage juvénile déjà teinté par l'odeur putride de la Mort. Ce qu'il me dit par la suite, me fit néanmoins sourire, et de la tendresse émanait de mon regard bleuté.
Ce n'était pas dans ma nature de vouloir tuer, de toute manière, n'était-il pas déjà mort une fois ? Sa pénitence sera de rester ainsi jusqu'à l’Éternité jusqu'à qu'un Chasseur lui plante un pieu d'argent en plein cœur. Ce n'était pas mon métier ça.
Je le détaillais avec mes orbes bleues, userais-je sans le dire de mon pouvoir ? A son insu ? Peut-être serait-ce la seule fois que je le verrais ? La tentation était bien trop grande, et je me devais de l'assouvir. Mais pour un premier contact, l'effleurer à peine serait peut-être malvenu ...
Et puis, bon je réfléchissais toujours avant d'agir. C'était dans mes prérogatives premières ...


- Non. Je ne suis pas là pour t'ôter la vie. J'ai mieux à faire. Mais qui es tu ? Comment t'appelles-tu ? Demandais-je d'une voix douce, sans aucune animosité. Je voulais juste des réponses à mes questions, et après j'aborderais un sujet plus délicat.

Et peut-être que j'userais de mon pouvoir.


- Tu es bien jeune ...

Ce n'était pas de la pitié. Aucunement. C'était une constatation qui sautait aux yeux tellement elle était évidente ... Je fus interrompu par mes pensées, par une Katelyn toujours inquiète qui s'était empressée de nous rejoindre.

- Andrew ? Ça va ?

Il y avait bien une chose que je détestais en ce bas monde, c'était qu'on s'occupe de mes affaires et qu'on me dérange. Même elle. D'un regard sombre et surtout pour sa sécurité je lui faisais comprendre qu'elle devait rentrer dans l’Élixir. Ce qu'elle fit, toujours en me lançant des œillades alarmées.
Quand elle fut enfin derrière son comptoir, attachée à son travail, je pouvais me reconcentrer sur mon interlocuteur. Ce dernier étant bien plus intéressant qu'un scone à la myrtille et un thé pourtant divins.
Revenir en haut Aller en bas
Mattie Odair
« Membre du Mois ♥ »





avatar



▌A débarqué le : 24/11/2012
▌Parchemins : 588
▌Quantité de sang disponible : 11776
▌Age du personnage : 20
▌Rang : Membre du clan Blackstone


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: - Nothing else matters - Mattie Odair   Mar 18 Déc - 11:35

Il avait fallu qu'il parte, et vite. Qu'il s'enfuit, ne supportant plus les regards, toute cette pression invisible qu'il ressentait à ce moment-là. Il avait fuit, comme un lâche, comme un gamin à la première difficulté, mais au final même si c'était plus ou moins involontaire c'était une sage décision, une de celles qui allaient pouvoir épargner des vies. Le problème c'est que Seamus n'avait pas tord dans tout ce qu'il lui reprochait, et cela l'ennuyait plus que fortement... cela voulait certainement dire qu'au fil du temps, il allait devenir comme son sire, quelqu'un sans peur, sans pitié, qui se fichait pas mal de la vie des innocents. C'était peut-être ça sa vie future, et c'est certainement pour cela qu'il regrettait amèrement sa transformation, parce qu'en plus de perdre tout ceux qu'il aimait, il allait perdre son humanité, son caractère premier.
Enfin, revenons-en au sujet principal. Mattie s'était donc éloigné le temps de se calmer... et, après à peine quelques minutes des bruits de pas attirèrent l'attention du jeune vampire. Quelqu'un venait et visiblement vers lui, c'est d'ailleurs pour cette raison qu'il lui dit tout d'abord de rester à l'écart, afin d'éviter un malheur... Puis Odair lui demanda s'il comptait le tuer. Après tout, il préférait le savoir avant de se recevoir éventuellement un pieu ou autre dans le cœur. Regardant à présent l'inconnu, il haussa un sourcil à sa réponse. Qui il était ?! De toute façon quelle importance cela pouvait-il avoir ?! Si c'était pour prévenir sa famille, d'un côté il valait peut-être mieux s'abstenir ! Oui, la méfiance était certainement ce qu'il y avait de mieux comme sentiment pour l'instant à avoir, néanmoins après quelques dizaines de secondes de silence, le jeune vampire finit par prendre la parole Mattie. Mattie Odair. Mentir ne servait à rien. De toute manière, il était peu probable qu'Andrew connaisse son frère, alors bon ! Quant à la première question que le sorcier avait posé, il ne savait pas trop y répondre ou plutôt par quoi y répondre. Qui était-il... la question était large et pouvait nécessiter tellement de réponses ! Ça se voit bien, non ?! choisit-il finalement de souffler. Il n'avait pas envie d'en dire plus, et puis, Andrew n'avait pas l'air dupe il avait l'air d'avoir très bien compris face à qui il se tenait, ou plutôt à quoi. Et puis, Osborne lui dit quelque chose qu'il n'aima guère. Qu'il était bien jeune. J'ai vingt ans ! Je suis pas un gamin ! répliqua cette fois avec beaucoup plus d'animosité dans la voix, avec plus de conviction! Pourquoi est-ce que tout le monde lui rappelait cela ?! Ses frères durant quasi tout sa vie vu qu'il était le petit dernier de la fratrie, puis les filles au lycée vu qu'il avait deux ans d'avance; il s'était même mangé ce genre de réflexion auprès de patients qui semblaient inquiets d'être soigné par quelqu'un de si jeune... Cette "malédiction" aurait pu prendre fin en devenant en vampire, mais non, non seulement maintenant son image était figée en tant que "jeune" à jamais; mais en plus vu que Samus avait agi sur un coup de tête, il se faisait parfois traiter comme un bébé par certains membres du clan -ce qui était quand même mieux que certaines autres réactions, mais passons sur ce point-là-. L'âge ne veut rien dire ! Et puis, qu'est-ce que ça peut bien vous faire que je sois jeune, hein ?! Contrairement à ce que l'on pouvait croire, ce n'était toujours pas de la méchanceté, ou pour vouloir faire le mec "fort" … c'était juste... juste de l'incompréhension mêlée peut-être à un peu de désespoir. D'ailleurs il continua à parler, mais cette fois c'était plus pour lui-même que pour son interlocuteur (qui pouvait néanmoins entendre tout ce que Mattie disait) Qu'est-ce que vous avez tous avec ça ?! Pourquoi... Toujours cette question ... Il continua ainsi pendant vingt bonnes secondes devenant de plus en plus nerveux par la même occasion.
Et puis, il y avait eut l'arrivée de la dame qui avait l'air de tenir le salon de thé. Elle appela l'inconnu Andrew. Ah oui, c'est vrai qu'il avait complètement oublié de lui demander son prénom... Ce n'était pas quelque chose de forcément très poli, mais tant pis. A vrai dire, paraître poli pour l'instant était vraiment la dernière de ses priorités. En effet, l'autre jeune homme l'attirait de plus en plus à un tel point qu'il s'était nettement et rapidement rapproché de lui. Il avait faim. Faim. Il ne pensait presque plus qu'à cela d'ailleurs. A ce sœur qui battait, à ce goût dont il était déjà adepte... Qu'est-ce que tu me veux, Andrew ?! Il y a bien une raison pour que tu sois venu me voir non ?! Occuper son esprit pour oublier tout le reste... mais il ne fallait pas se leurrer, il y avait peu de chance que cette méthode tienne longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2596-mattie-oo-les-sujets http://cup-of-blood.1fr1.net/t2591-mattie-oo-you-re-just-a-cannibal-and-i-m-afraid-i-won-t-get-out-alive-fini http://cup-of-blood.1fr1.net/t2595-mattie-oo-never-wanted-everything-to-end-this-way#118731
Andrew Osborne
« Wizard Of Oz »





avatar



▌Age : 32
▌A débarqué le : 25/11/2012
▌Parchemins : 185
▌Quantité de sang disponible : 9400
▌Age du personnage : 35 ans


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: - Nothing else matters - Mattie Odair   Ven 4 Jan - 12:41

Cela me faisait de la peine.

Ce si doux visage figé à jamais dans cette Immortalité. Ce jeune homme resterait ainsi, ne sentant pas les affres du Temps sur lui, sur ses organes, sur sa peau ... Une vingtaine d'années et déjà "mort", pour renaître ainsi sous cette apparence de Monstre. Je ne me leurrais pas, malgré cette délicate apparence se cachait la Bête. En ce moment, les suceurs de sang, j'en côtoyais un peu trop et ça ne me plaisait pas plus que cela.
Comme si depuis la transformation de Tess, j'étais confronté à cette douloureuse évidence. Ce jeune garçon faisait partie de l'un d'entre eux, un de mes sujets devenus incontournables et que je ne me priverais point d'étudier dans les sous-sols du Talamasca. J'avais appris leurs modes de vie, leurs différences intrinsèques par rapport à nous "mortels", et comment s'en prémunir. Et surtout comment mettre fin à leur morbide existence ...
Mais je l'avais dit, je n'étais pas un de ceux qui les chassent, j'étais juste l'Observateur qui agissait quand il le fallait et ce rôle là m'allait à merveille, disons.

Il s'appelait Mattie Odair. C'était agréable à entendre.

Par contre il n'avait pas aimé ma remarque sur son jeune âge, je pouvais le comprendre. C'était une horrible constatation de voir cela, ce jeune homme de seulement vingt ans, transformé en Créature de la nuit. Je lui souris néanmoins, conscient de mes dires, et sentant que ce dernier avait été un peu vexé, je tentais de m'excuser. Excuses qui n'étaient point dans mes habitudes, tant la Fierté était grandissante chez moi.


- Calme-toi Mattie. C'était juste une constatation. Ce n'est nullement contre toi, c'est juste que ... Hum. Il fallait mieux que je me taise, si je ne voulais pas que la Bête sorte ses crocs et les plante dans ma jugulaire. De toute manière avec la chance que j'avais, elle ferait surface bientôt et je devrais y faire face.

J'avais eu de la chance, en partant de la Maison Mère, je m'étais prémuni d'une chose que j'avais mis dans mon sac. Chose importante si je me retrouvais nez à nez avec un Vampire. Je n'avais qu'une chance de m'en sortir vivant, et le fait d'avoir déjà frôlé la Mort, me rendait ma foi, plus prudent. Je le laissais parler, attentif néanmoins à ses dires, écoutant avec attention sa diatribe. Soupirant, j'étais vraiment triste de sa condition, de ce qu'il était devenu. Mais ayant vu ses réactions, je me devais de les occulter.
Alors je restais stoïque, conscient de cela, mais souriant quand même. Je devais amener la confiance dans sa personne si je voulais glaner des informations. Tess ou autre, je m'en fichais, mais je devais avoir des informations pour le Talamasca mais surtout pour moi-même.
Et ce à quoi j'avais pensé il y a quelques minutes arriva. L'Animal avait remplacé le jeune homme, il tournait autour de moi tel un prédateur. J'allais devenir sa proie si je ne faisais pas quelque chose, et personnellement finir dans une ruelle sombre, vidé de mon sang, ce n'était pas un de mes souhaits futurs.
De mes orbes bleutées j'avisais Katelyn, toujours inquiète, qui à chaque service à l'un de ses clients, regardait dans notre direction. Je la sentais toujours inquiète pour ma condition, mais je la rassurais toujours par un de mes sourires charmeurs.

Mais revenons-en au jeune Mattie Odair.

Ce dernier tentait d'oublier sa faim en me posant des questions triviales, qui en d'autres circonstances, m'auraient fait sourire. Me concentrant sur le jeune Vampire, je lui répondis toujours par un grand sourire dévoilant ma dentition blanche et impeccablement alignée.


- J'aime ce qui sort de l'ordinaire. Et vu que tu n'es plus ordinaire et que tu possèdes des capacités qui dépassent l'entendement humain, ça m'intéresse.

J'avais toujours ma fiole de sang dans mon sac, unique exemplaire d'ailleurs. Si le Vampire venait à être plus offensif, je m'en servirais. Jusqu'à maintenant, il n'y avait pas lieu.
Mais qui sait ? Si la Faim se faisait plus grandissante ...
Je serais en mauvaise posture sûrement, mais ce n'était nullement pour me déplaire.
Revenir en haut Aller en bas
Mattie Odair
« Membre du Mois ♥ »





avatar



▌A débarqué le : 24/11/2012
▌Parchemins : 588
▌Quantité de sang disponible : 11776
▌Age du personnage : 20
▌Rang : Membre du clan Blackstone


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: - Nothing else matters - Mattie Odair   Dim 6 Jan - 19:32

Mattie avait répondu comme il avait pu aux différentes questions de l'humain -car oui, pour le jeune vampire son interlocuteur était juste un humain-. Il lui avait donné son identité sans aucun soucis, par contre... avec l'âge ce fut autre chose. Il détestait qu'on lui rappelle qu'il était jeune ! Il haïssait tellement cette notion. Cela ne voulait rien dire, un homme de trente ans pouvait avoir une mentalité déplorable de gamin de dix ans, tandis que quelqu'un de quinze ans pouvait être mature comme un trentenaire. Alors oui, en soit ce n'était qu'une constatation, mais c'était celle de trop, celle qui lui était insupportable pour l'avoir trop vécu, pour ne pas avoir été pris au sérieux à cause de cet âge entre autres. C'était douloureux. Voilà tout simplement douloureux d'ordinaire, en tant qu'humain, alors maintenant que ses ressentis étaient décuplés cela le rendait totalement dingue il faut bien l'avouer. D'ailleurs la réaction -excessive- du vampire ne s'était pas fait attendre, et si au départ il s'était montré un peu agressif ça avait vite continué comme une sorte d'incompréhension. "Pourquoi cette question ? Pourquoi ces dires ?". Les paroles de son interlocuteur le calmèrent une miette... Il haussa un sourcil Juste que quoi ? Fini ta phrase ! Il fallait qu'il garde son calme le plus possible s'il ne voulait pas agresser cet "innocent"... Il fallait oui, mais c'était le genre de chose plus facile à dire qu'à faire. Au moindre "faux mouvement" il pouvait devenir totalement incontrôlable comme si une force mystique le prenait totalement pour en faire son pantin. M'enfin, l'autre semblait savoir à quoi s'attendre, alors bon, il saurait peu-être se défendre....

Finalement, rapidement, un peu rapidement même, Mattie s'était mis à tourner autour d'Andrew. Le prédateur en lui était en train de refaire surface, ce n'était même pas une lutte acharnée pour savoir qui gagnerait, c'était peine perdue. Ça serait forcément "la chose" qui aurait le dessus qu'il le veuille ou non, et d'ailleurs elle avait déjà pris une bonne partie de son esprit. Le jeune vampire posa quelques questions, essayant vainement d'oublier la faim qui lui tiraillait les entrailles. Essayant de se convaincre qu'il pouvait avoir une discussion à peu près normale avec quelqu'un. La réponse d'Andrew le perturba légèrement. Il ne savait pas comment la prendre, était-ce une sorte de compliment, ou plutôt dit avec du dégoût ?! Quant à son sourire à la colgate, pourquoi ?! Est-ce qu'il ne se rendait pas compte qu'il risquait de se faire bouffer à tout moment... C'était étrange, contrairement à ce qui s'était passé avec Cassandra où la peur de la jeune femme avait été une sorte moteur, une extase; là le fait que l'homme qui se tenait face à lui ne semblait pas le craindre plus que cela avait le don de le perturber plus qu'autre chose, mais au final c'était certainement une bonne chose... Cela le ferait peut-être tenir quelques dizaines de secondes plus avant qu'il perde le contrôle; car la peur était bien aussi délectable que de prendre du sang à ses victimes...
Finalement Odair reprit enfin la parole Je ne suis pas un rat de laboratoire ! C'était peut-être cela qu'Andrew voulait. Le capturer pour lui faire subir des expériences.... douloureuses pour mieux comprendre comment un vampire fonctionnait. Pourquoi ça t'intéresse ! Je n'ai rien d'anormal … Je suis.... sa voix se cassa littéralement. Non. Il n'était plus humain, il n'était plus dans ce semblant de normalité. ... un monstre. Qui d'autre qu'un monstre tuerait autant de gens pour boire leur sang ? Les vampires étaient connus pour être des bêtes sanguinaires, il était l'un d'eux à présents. Il ne valait pas mieux que ses congénères, il était même sûrement pire, son non-contrôle pouvait causer beaucoup de dégâts. Tu devrais avoir peur.... tu devrais fuir... Le prédateur avait refait plus nettement surface et il s'était remis à tourné autour d'Andrew avec une proximité plus nette, il était également plus rapide et se passait de temps en temps la langue sur ses lèvres. Tu sais que je peux te tuer... alors pourquoi tu ne pars pas ?! Hein ?! Je n'aurais pas ta mort sur la conscience... tu l'auras bien cherché... Ah oui, le gentil petit Mattie était en train de partir bien loin, et le prédateur en lui prenait encore une fois toute la place. Néanmoins, il lui avait quand même montré qu'il passait très rapidement d'un "sentiment", d'une humeur à une autre, comme le faisait généralement les newbies; Avec un peu de chance peut-être que son interlocuteur saurait en tirer parti. Par ailleurs, il était loin d'imaginer que l'autre garçon avait une fiole, et même s'il l'avait vu il n'aurait pu comprendre ce que signifiait son contenu !
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2596-mattie-oo-les-sujets http://cup-of-blood.1fr1.net/t2591-mattie-oo-you-re-just-a-cannibal-and-i-m-afraid-i-won-t-get-out-alive-fini http://cup-of-blood.1fr1.net/t2595-mattie-oo-never-wanted-everything-to-end-this-way#118731
Andrew Osborne
« Wizard Of Oz »





avatar



▌Age : 32
▌A débarqué le : 25/11/2012
▌Parchemins : 185
▌Quantité de sang disponible : 9400
▌Age du personnage : 35 ans


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: - Nothing else matters - Mattie Odair   Dim 17 Mar - 15:37

Mattie.

Jeune. Innocent. Devenu un Monstre par un procédé inacceptable et inavouable. J'abhorrais cette race vampirique qui faisait plonger les innocents dans l'Immortalité la plus totale. Le jeune homme était devenu un des leurs, l'un de ceux que les enfants craignent et qu'ils redoutent de croiser au détour d'une ruelle. Mattie était devenu le fantasme d'adolescentes en quête de sensations fortes et qui ne jurait que par le fantastique pour pimenter leur vie morne et inefficace. Et Mr Odair, bien qu'ayant un joli minois, devait faire pas mal d'exactions.
Je restais serein, bien que la peur devait me gagner face à cette Entité. Mais étrangement, il n'en était rien, car j'en avais appris assez pour m'extirper des situations de plus en plus inextricables. Et celle-ci, si elle continuait sur cette voie, en ferait partie. Du coin de l’œil, j'avais Katelyn toujours occupée à servir et encaisser, mais dont la peur pour ma personne se lisait sur son délicat visage. Elle se mordillait les lèvres, signe d'une inquiétude grandissante chez elle.

En même temps, j'étais face à un Vampire.

Il tournait autour de moi comme l'aurait fait un prédateur, guettant le moindre geste d'inattention de sa proie. Et j'étais devenu la sienne. Mais je n'avais pas encore dit mon dernier mot et la fiole où était présente le sang, je n'allais pas tarder à m'en servir. Mes orbes bleutées regardaient le jeune homme coincé dans cette Immortalité qu'il ne désirait pas. Tout comme Elle. A cette pensée, mon cœur se serra, Tess, elle me manquait tant. Inexorablement, j'étais lié à Elle. Connaissait-il Tess ? C'était l'espoir vain que je possédais tout en le regardant quand il m'expliquait qu'il était devenu une monstruosité. De mon avis, oui. Il était un Monstre. De l'avis des Gardiens du Secret, il était une recherche potentielle et une dissection intéressante à faire.
Car il était certain que l'étudier, j'en crevais d'envie. Mon côté scientifique prenait trop souvent le dessus et là, capturer Mattie était une idée ma foi plus qu'intéressante.


- J'ai côtoyé bon nombre de Monstres. Et des humains bien pire que toi. Alors te fuir, je n'en vois pas l'intérêt. Et face à un être aux dents très longues, je sais me défendre. Répondis-je avec un large sourire des plus assurés. Étant un éminent Sorcier, je savais me défendre et mes sorts étaient le plus souvent dévastateurs. Mais face à Mattie, je n'avais pas envie de les utiliser. Sauf s'il me saute au coup et s'en prend à ma jugulaire. Là, oui, je serais obligé d'intervenir pour sauver ma vie.

Il était peut-être temps d'user de ma fiole où se trouvait le liquide si cher aux Vampires. Le Néo-Vampire sûrement dévoré par la soif ne se ferait pas prier, pour la réceptionner. Imperturbable, je lui lançais la fiole. Bras croisés, je le vis la récupérer. Well. A nous deux maintenant, cher Mattie Odair.


- Maintenant que je suis assuré d'avoir toute ton attention et que tu ne me dévoreras pas, j'aimerais te poser une question.

Désormais j'avais toute l'attention du Vampire, et j'allais lui poser cette question qui me scindait le cœur en deux parties inégales et sanguinolentes ...

- Mattie. Connais-tu Tess Littleton ?

Peut-être qu'il ne m'apportera aucune réponse et que je souffrirais encore en silence. Mais il y avait cette lueur d'espoir qui avait pris place dans mon esprit et elle n'avait pas envie de s'échapper.
Allez Mattie. Donne-moi le coup de grâce ou ... rends moi un peu de dignité.
Tess, ta présence me manque tant.
Revenir en haut Aller en bas
Mattie Odair
« Membre du Mois ♥ »





avatar



▌A débarqué le : 24/11/2012
▌Parchemins : 588
▌Quantité de sang disponible : 11776
▌Age du personnage : 20
▌Rang : Membre du clan Blackstone


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: - Nothing else matters - Mattie Odair   Sam 23 Mar - 17:29

Il avait une odeur des plus appétissantes, attirantes. Il fallait qu'il le goûte. Il le fallait absolument, comme si c'était vital pour lui, comme si s'il n’accomplissait pas cet acte il deviendrait totalement fou... mais il y avait un sentiment que Mattie avait du mal à discerner, ce n'était pas de la peur. Dommage. Il est plus agréable de sentir une proie ayant peur, c'était bien plus délectable. Et là, il ne tarda pas à reprendre la parole faisant par la même occasion hausser un sourcil au neo-vampire. Odair eut finalement un léger rire sarcastique. Bien pire que moi ?! Sais-tu au moins de quoi je suis capable avant de sortir de telles absurdités ?! Bon d'accord en l’occurrence Andrew avait raison, mais étrangement le vampire se sentait obligé de répliquer quelque sorte de la sorte. Tu sais te défendre face à quelqu'un qui a les sens plus aiguisés sur toi ? Face à quelqu'un de plus rapide, de plus fort, qui peut te briser la nuque en quelques secondes ?! Est-ce que par hasard tu ne te sur-estimerais pas un peu trop ?! Non, le but n'était pas de vexer Andrew, juste de comprendre ses propos qui demeuraient pour l'instant assez obscurs pour le plus jeune. Il grogna légèrement avant de souffler assez "méchamment" Pas la peine de me rappeler que je suis un Monstre, je ne le sais que trop bien! Plus les secondes passaient, plus Mattie s'était rapproché du sorcier et sans trop comprendre comment il reçu une fiole de sang de la part d'Andrew. Fiole qu'il regarda assez dubitativement. Il avait soif, il avait envie de la boire, mais une petite voix interne lui soufflait qu'elle était peut-être empoisonnée, ou qu'elle était sous un sortilège. Prudence. Prudence ! Odair n'eut pas le temps de poser la moindre question que l'autre avait déjà reprit la parole... Tess ?! Ce nom là lui disait vaguement quelque chose, il était à peu près certain de l'avoir entendu au manoir... Oui, je crois, de nom au moins... Après tout on était début décembre et cela faisait quinze jours, allez disons trois semaines qu'il avait été transformé, il ne connaissait donc pas grand monde; et cela lui convenait tout à fait. Il n'avait pas envie de faire la connaissance de ces soit-disant comparses. Il les détestait. Il les détestait tous, tout comme ce qu'il était devenu. Un monstre. Un meurtrier. Chassant ces idées noires de son esprit (ou du moins il essaya), Mattie se remit à tourner autour d'Andrew tout en jouant avec la fiole, il était tout fait visible qu'il ne se contrôlait plus réellement et qu'il était donc potentiellement dangereux. Et même si je la connaissais, qu'est-ce que cela pourrait bien te faire ?! Hum ?! Il se tut quelques secondes avant de se passer rapidement la langue sur les lèvres et il reprit Et qu'est-ce que me dit que cette fiole ne va pas me tuer ou autres hum ?! Étrangement je n'ai pas confiance en toi. Néanmoins il la gardait fermement en main, comme un bien précieux. Comme si sa propre vie en dépendait. Sait-on jamais elle pouvait toujours servir. Et je suis certain que ton sang est bien plus délectable que cette petite chose... Il eut un sourire quasi carnassier et s'approcha doucement de l'individu. Quelques secondes de silence et rapidement il s'était approché jusqu'à lui pour lui souffler à l'oreille Et maintenant, est-ce que tu es sûr que tu ne me feras rien ?! C'était un peu comme dire qu'Osborne était à sa merci. Maintenant qu'est-ce que le sorcier allait réellement faire face à ce jeune neo-vampire était la question prédominante....

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://cup-of-blood.1fr1.net/t2596-mattie-oo-les-sujets http://cup-of-blood.1fr1.net/t2591-mattie-oo-you-re-just-a-cannibal-and-i-m-afraid-i-won-t-get-out-alive-fini http://cup-of-blood.1fr1.net/t2595-mattie-oo-never-wanted-everything-to-end-this-way#118731




MessageSujet: Re: - Nothing else matters - Mattie Odair   

Revenir en haut Aller en bas
 

- Nothing else matters - Mattie Odair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nothing Else Matters [Livre 1 - Terminé]
» hederian ▲ only one thing matters, we’re still here.
» Holder: US a nation of cowards on racial matters
» Carry on, as nothing really matters. [Jaden]
» cornélya y.-o. de maupou ღ family matters

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cup of Blood ♥ ::  :: Garden District :: L'Elixir
-