Aller en haut
Aller en bas



 
RETROUVEZ-NOUS A CETTE ADRESSE ♥️

Partagez | 
 

 Andrew Osborne (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Andrew Osborne
« Wizard Of Oz »





avatar



▌Age : 32
▌A débarqué le : 25/11/2012
▌Parchemins : 185
▌Quantité de sang disponible : 10265
▌Age du personnage : 35 ans


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Neutre à tendance bénéfique
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Andrew Osborne (Terminé)   Lun 26 Nov - 22:17

Andrew Osborne



« La vie est un rêve, c'est le réveil qui nous tue » - Virginia Woolf

Célébrité ©️ Crédit



Identité


Je m'appelle Andrew John Richard Osborne mais on m'appelle Andrew. J'ai 35 ans, j'en fais 33 ans. Je suis né(e) le 7 novembre 1977 et je suis Anglais, avec des origines pure souche. Je suis un Sorcier Hétérosexuel et je suis Agent reconnu du Talamasca, responsable des érudits.

 Capacité Spéciale ;« Clairvoyance » :

Étrange moyen de perception qui permet de percevoir des objets ou des personnes sans l'intermédiaire des sens connus proprement dit. Une sorte de sixième sens, en l'occurrence qui prend effet avec une représentation visuelle, qui au début s'avère assez floue mais qui devient bien distincte par la suite, notamment après un excès de concentration. Ma faculté n'a pas de limites de temps, ni de lieu, juste la douleur par après qui survient. La fatigue accrue et une céphalée intense sont le contre-coup de ce pouvoir.


Habitudes Diurnes
En excellent « british » que je suis, je ne peux que boire du thé. Toujours à la même heure et toujours le même, accompagné du même scone à la myrtille que me fait toujours Granny depuis que je suis enfant. Mise à part ma passion bien trop présente pour la théine, j'aime à flâner dans les parcs avoisinants et scruter tout ce qui se trouve alentour.

Par ailleurs, étant un esthète avancé, j'aime me rendre à toutes sortes de manifestations artistiques, et ce pour mon bon plaisir. Et y convier mes interlocuteurs, s'ils le souhaitent, bien évidemment.
HABITUDES NOCTURNES
Je pourrais évidemment pousser le vice, en disant que mes habitudes nocturnes sont identiques en tous points à celles que j'effectue en journée … Et je le fais.

Seulement, le soir une tisane remplace mon thé, et mes talents de cruciverbiste avéré se montrent principalement à la lueur vacillante d'une bougie. Pourquoi ? Nul ne le sait.
DESCRIPTION PHYSIQUE
Ce que retiennent généralement mes interlocuteurs, sont mes un mètre et quelques quatre-vingt sept poussiéreux centimètres. Ce qui m'octroie par ailleurs, une autre vision du monde. Ma mère dans son indicible et incommensurable bonté m'a légué ses prunelles d'un bleu presque translucide, et son teint d'albâtre, ainsi qu'un nez aquilin sans imperfection aucune. Quant à mon géniteur, j'ai de sa personne une chevelure d'ébène, qui étant enfant, me donnait beaucoup de tracas tant elle était indisciplinée. Mais plus maintenant, car avec l'âge, je l'ai domptée.

Ma grande carrure, comme je l'ai énoncé précédemment peut se targuer d'être longiligne, filiforme et musculeuse. Les années d'équitation, de sports divers et variés et de danse aidant la chose. Quelques cicatrices, témoignages d'un passé à faire le casse-cou ornent ça et là mon grand corps.

En ce qui concerne ma garde-robe, je ne me sépare jamais de gants noirs, que j'enlève juste quand j'use (et abuse) de mon pouvoir. Je suis habillé dans l'ère du temps, vais-je dire, même si je ne me sépare jamais de la montre à gousset de mon arrière grand-père où est cachée une photo d'une personne qui me donne tant d'émois. Elle ...
CARACTÈRE
Sûr de moi ? Visiblement aux yeux de certains et certaines, je le suis. Et j'aime ce sentiment présent chez moi. Je dirais que trop de personnes ne le sont pas au final, mais elles le camouflent, par peur peut-être. Et c'est peut-être aussi pour cela, que je ne suis pas aimé de tous … Pourtant j'aime à rire et blaguer avec mes vis-à-vis, chacun le prendra comme il le voudra. Mais mes blagues quelquefois parviennent à faire l'unanimité. Par moment, je parviens à être arrogant, signe précurseur d'une supériorité par rapport aux autres ? Qui sait.

Il va sans dire que je plais à la gente féminine et elle me le rend bien, en prétextant dans ses mauvais jours que je suis trop romantique … Et excellent danseur ... Ah les femmes ! Elles ne savent jamais ce qu'elles veulent, c'en est bien trop déroutant. Mais je resterais fidèle à une seule femme. C'est mon principe phare et inextinguible.

Grand esthète, érudit, trop bavard, emmerdeur à mes heures perdues et pas perdues, je suis un étrange amalgame de tout ça, mais avec une touche de So British.



Histoire


« Il est des mystères que l'on peut à peine imaginer, et que l'on ne résoudra qu'en partie » - Bram Stoker
Journal d'Andrew Osborne


Chapitre I : Enfance

Longue nuit de Novembre qui m'a vu naître, longue journée pour mes géniteurs dont j'allais être le fils prodigue tant attendu et ma foi tant désiré. Ma si belle mère, m'a mis au monde dans notre immense Manoir de Suffolk, sous les yeux si attentifs de mon paternel et du médecin de famille. Mr Rodgers, en qui j'ai une confiance totale et qui me rend visite régulièrement malgré son état devenu bien vieillissant. Enfant j'étais solitaire, du au fait de ma condition de noble, et ce n'était pas pour me déplaire. J'avais l'amour de mes parents et cela me suffisait. Malgré leurs occupations respectives, je restais toujours choyé par eux, et je ne me sentais pas négligé outre mesure. Grâce à eux, je connus les pays que je ne voyais d'ordinaire que sur le grand Atlas de mon grand-père, présent dans l'immense bibliothèque du salon familial. Mes parents forts de leurs compétences, préféraient que je n'aille point à l'école, ce qui rendait mes amitiés enfantines nulles, au profit d'une école à la maison.

Ce fut comme ça, que je stimulais mon imaginaire d'enfant, toujours en quête de connaissances … Alors que je développais mon esprit, il fallait bien que je développe mon corps. Mon père m'avait toujours dit que cela allait de pair, et pour bien faire,je l'ai toujours écouté. D'où l'équilibre parfait entre mon esprit et mon corps. Petit garçon, lors de mes vacances estivales, je pratiquais l'équitation dans la propriété du Suffolk, et je m'adonnais à toute forme d'art. Ma mère quant à elle, me faisait aimer l'Histoire et la Magie.

Oui. J'ai oublié de le préciser, je suis un éminent Sorcier.


Chapitre II : Adolescence

On prend les mêmes et on recommence. Sauf que cette fois-ci, on intègre une autre variable. Le fait de l'adolescence, et de ses tourments. Bien que j'en ai causé aucun à mes géniteurs. Juste que j'étouffais à force de rester dans mon immense Manoir, constellé de pièces atrocement vides. Je ne me rappelle que trop bien, le jour où ma mère fondant en larmes, m'a laissé partir pour la capitale londonienne … Et mon père quant à lui, détestait cet envol trop prématuré.

Ainsi donc, je me retrouvais au Birkbeck College, en Histoire, études passionnantes s'il en est. Par pur challenge personnel, je me retrouvais aussi à suivre un cursus linguistique en parallèle, me servant des idiomes appris dans les pays traversés avec mes parents. Ne voulant pas m'arrêter en si bon chemin et vu les facilités que Dame Nature avait pu m'octroyer, je décidais d'obtenir la chaire de Professeur en Histoire de ma si prestigieuse université. Ce que je fis.
Lors de mon professorat, je rencontrais mon premier amour. Chose qui m'était totalement inconnue jusqu'à lors. Cette divine jeune femme, s'était assise à côté de moi un jour de Septembre et n'était plus jamais repartie. Sauf une année après, dans les bras d'un autre.

Sans un mot et sans un seul regard.

L'Ordre où résidait mes parents me tendait les bras, et mon noviciat aussi non ?


Chapitre III : Avant et Maintenant

L'Ordre. Au départ, je fus boudé par mes collègues, peut-être étaient-ils jaloux de mon statut privilégié … Ceci essentiellement du à mes parents. Et Dieu sait, que j'en ai trimé pour me faire accepter à la Maison Mère de Londres ! Et j'y suis parvenu. Étant un agent et un Sorcier de renom au sein du Talamasca, reconnu et estimé par tous. Mon travail m'accapare le plus clair de mon temps et je ne m'en plains pas. Même aujourd'hui. Même si j'ai quitté la grisaille de Londres, pour me retrouver ici …

Ici ? Où exactement ?

Nouvelle-Orléans. Cela fait maintenant trois années que j'y réside. Et je fus promu. Un poste de Responsable de la Branche des Érudits. Parfait. Même si j'ai quelques détracteurs qui ne m'apprécient finalement guère, je reste une entité renommée dans mon domaine. Et faire appel à moi, se passe assez souvent, ce qui n'est pas pour me déplaire. Au contraire.

C'est bien pour mon égo non ?
Carrément.



Derrière l'écran


Pseudo ; Lex Âge ; 27 ans Fréquence de connexion ; 5/7 Comment avez-vous connu le forum ? Par une amie qui l'a fondée Very Happy  Comment trouvez-vous le forum ? Classe Very Happy Multicompte ? [ ]OH YEAH  / [X]NO. Code (en hide) :
Spoiler:
 






Dernière édition par Andrew Osborne le Mer 28 Nov - 19:47, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tess E. Littleton
« SERIAL KICKEUSE »





avatar



▌A débarqué le : 22/07/2010
▌Parchemins : 12385
▌Quantité de sang disponible : 11542
▌ Code couleur : #5F9EA0 - cadetblue
▌Age du personnage : 28 ans
▌Rang : Loque dépressive
▌Job : Maman perdue


« Moi je veux ♥ »
▌Alignement: Bon
▌Relations:
▌Pouvoirs :




MessageSujet: Re: Andrew Osborne (Terminé)   Lun 26 Nov - 22:46

Andrew Bienvenue et bon courage pour ta fiche I love you N'hésite pas si tu as des questions, et c'est réglé pour les images ticoeur

_______________________________________




Rouge Ardent

« As-tu trouvé loin des vies, loin des larmes, ton idéal Rouge Ardent ? As-tu froid, trembles-tu quand tu dors ? Tu disais "tout s'évapore"... Tu as eu tort. Corps à corps j'en rêve encore. Le feu, le vent, mille volcans Rouge Ardent. Quand tu m'embrassais fort... j'en rêve encore. Le jour se lève... encore ♦️ »